Présidence de la République du Mali : IBK au Rwanda Sommet Transform Africa 2019

4

C’est un communiqué  datant, du mardi 14 mai, de la Présidence de la République qui a annoncé la nouvelle du voyage du Chef de l’Etat au Rwanda où il prendra part le mercredi 15 mai 2019 au Sommet Transform Africa 2019. C’est ce matin que le vol présidentiel a quitté le tarmac de l’aéroport internationale Modibo Keïta  pour  Kigali. Il est accompagné  pour la circonstance par certains ministres, notamment celui de l’Economie numérique de la Prospective, Madame Kamissa Kamara.

Selon le communiqué, le  Sommet Transform Africa ,qui démarre demain mercredi 15 mai,  est un événement qui constitue le point saillant de Smart Africa dont la 5ème édition  à comme thème « Stimuler l’Économie Numérique de l’Afrique ».

Lors de ce sommet,  le Président de la République participera au Leaders Summit (Sommet des Leaders) et au Smart Africa Board meeting (Conseil d’administration de Smart Africa).

Quant au sommet Transform Africa,  il est une plateforme de haut niveau, consacrée aux échanges sur le rôle dynamique et stratégique des  technologie d’information et de la communication (TIC) dans la transformation numérique accélérée de l’Afrique.

La présidence rappelle que c’est au terme du premier Sommet « Transform Africa » tenu en octobre 2013 à Kigali que les Chefs d’Etat et de Gouvernement de huit pays africains dont le Mali se sont engagés à soutenir le développement socio-économique et transformer l’Afrique. Ce,  à travers la mise en œuvre intelligente et l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Aujourd’hui, 24 pays africains sont membres de l’Alliance Smart Africa, qui vise à mettre les TIC au cœur des programmes nationaux de développement socio-économique.

Siaka DIAMOUTENE/ Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Cela ma rappelle la strategie de developpement de deux pays :la Chine et l’
    Inde .La Chine s’est attelee a la construction des infrastructures :1000 Km de voie ferree par an,devaloppemant des enertgies,construction des industries intermediaires .L’Inde a abandone la strategis de Nehru qui ressemblait a celle de la Chine.Elle s’est concentree sur la technologie de l’information alors que le brassage des populations etaient empechee dans ce grand pays par le manqué de routes et de chemin de fer.Evidemment,le commerce inter-Etats avait un taux tres bas,le developpement de l’industrie etait a un niveau bas sauf la petite industrie et l’artisanat ,particulierment la bijouterie.Quand l’Inde s’est apercu de son erreur caitale, elle s’est precitee sur le fer africain au Liberia ,Senegal …Mais le train etait deja parti.Ceux qui ont trompe l’Inde au debut des annees 1970,ce sont les memes qui viennent parler de “smart economy”aux Africains a travers leurs agents. Le devoir de notre Generation qui est en voie de disparition,c’est de vous dire la verite.J’ai rencontre tous ces grands industrualistes de Nehru a l’ONUDI ou ils se sont refugies.J’ai beaucoup appris a cote de ces hommes.Aujourd’hui d’ailleurs ces deux domaines sont lies.Il n’y a aucun choix a faire aujourd’hui.

  2. C”st pour cela qu’il faut se défaire de toute main mise d la part de ces cowboys occidentaux, le pays et ses habitants doivent se prendre en main, et s’assumer en tant qu’adulte et non en tant qu’enfant d’une soi disante mère patrie occidentale!

  3. Le Mali étant l’exact contraire du Rwanda!

    -Kigali: très civilisé, ordre publique, population civique, circulation routière organisée, propre, sécurisé, pas de plastiques, pas de pollutions d’air par de vieux véhicules etc.
    – Bamako: circulation routière anarchique , poussière, l’incivisme et désordre publique, de millions motos et de vieux véhicules pollueurs importés des junkyard des USA et de l’UE, rivières d’ eaux usées, l’insalubrite, animaux divagant partout dans les rues.

    -RWANDA: vraie lutte anti-corruption, anti-fraude, élection transparente avec un taux de participation de plus 90% a un cout extraordinaire d’environ 8 milliards f
    -MALI : lutte simulacre anti-corruption, gabegie, élection opaque…avec un taux de participation de la honte de 34% le tout a un cout de “92” milliards f!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here