Sécurité : Visite de travail d’une délégation du Conseil de l’UE au Mali

0

Eucap-sahelC’est sont des Albrecht Conze et Jana Kalimonova visiblement satisfaits que la presse nationale a rencontré le mercredi 9 septembre dans les locaux d’EUCAP SAHEL Mali, à Sebenikoro.

Unedélégation du Conseil de l’Union européenne, conduite par Mme Kalimonova, a effectué une visite de trois jours dans notre pays, du 7 au 9 septembre. Elle s’inscrivait dans le cadre d’une prise de contact directe avec les forces de sécurité du Mali, notamment la Gendarmerie et la Garde et la Police Nationales.

Les visiteurs ont rencontré et échangé avec les chefs des forces de sécurité maliennes afin de mieux s’imprégner de la réalité du terrain. Devant une pléiade de journaliste, les deux responsables européens ont exprimé toute leur satisfaction par rapport à l’état d’avancement des travaux de formation.

Pour le chef d’EUCAP Sahel Mali, Albrecht Conze, cette visite de terrain consacrait la mise en place effective des forces européennes au Mali après une grande crise. Il a expliqué les raisons de leur présence par l’incapacité antérieure des forces armées maliennes à maitriser la crise et à sécuriser les populations sur toute l’étendue du territoire.

«Dans le cadre de la formation des FAMA, notamment les cadres de la Gendarmerie, de la Police et de la Garde nationale, nous avons fini avec la phase préparatoire, il y a un an, pour entamer la phase active il y a de cela 6 mois».

Le chef d’EUCAP s’est dit satisfait d’avoir rencontré et échangé avec les acteurs de la sécurité, notamment le Ministre de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly et rappelé que l’EUCAP Sahel est présent ici depuis janvier 2014 et a pour mission de soutenir  la réforme du secteur des trois forces de sécurité (police, garde et gendarmerie), par  le renforcement des capacités, à travers la mise en place d’experts en matière de formation et de conseil stratégique.

«Nous sommes chargés de former le 1/3 des forces armés malienne d’ici 2019, où prendra fin notre mandat. En ce moment, je ne peux pas vous donner de chiffre exact en la matière, vu le manque de statistiques fiables sur le nombre exact des forces armées» a-t-il souligné.

La chef de la délégation CivCom, Mme Jana Kalimonova, dira que les trois jours de contact avec les acteurs du secteur de la sécurité au Mali leur ont permis de voir la réalité et de comprendre beaucoup de choses.

«Nous avons eu beaucoup de messages positifs dans nos échanges. Il faut relancer la sécurité, à travers une vraie réforme. C’est une expérience unique, qui nous permettra d’orienter les actions qui vont être menées au Mali» a-t-elle dit.

«Je suis optimiste, mais il faut aussi avoir de l’engagement. C’est pourquoi nous avons tenu à rencontrer physiquement les acteurs concernés. Nous avons eu trois jours intenses avec eux au Mali, nous les en félicitons » a-t-elle conclu.

Il est important de rappeler que le CivCom est le corps principal du Conseil de l’Union Européenne en ce qui concerne le pilotage stratégique et opérationnel des missions civiles de l’Union Européenne autour du monde, dont EUCAP Sahel au Mali

Mohamed Naman Keita   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER