Bitumage de la route Banconi – Nionsombougou : La jeunesse de Dialakorodji exige la reprise des travaux

0

La reprise des travaux de bitumage de la route Banconin – Safo se fait toujours attendre. La jeunesse de la commune rurale de Dialakorodji à travers le conseil communal de la jeunesse de Dialakorodji exige la reprise des travaux .C’était au cours d’une conférence de presse  Samedi dernier.

L’objectif de cette rencontre était d’exiger la reprise des travaux de bitumage de la route Banconin-Dialakorodji- Safo- Nionsombougou lancé le 3 mai 2017 par l’ancien président IBK.

Prenant la parole, le président du Conseil Communal de la Jeunesse de Dialakorodji (CCJD), Abdoul Aziz a fait l’historique des démarches (marches pacifiques, saisine des autorités de tutelle et des rencontres avec les différents acteurs du projet) que les forces vives de Dialakorodji ont entamé pour la reprise des travaux. Selon Aziz, la population de sa commune souffre énormément à cause de la poussière et la dégradation de la route qui impacte aussi négativement la mobilité de la population. A l’en croire, c’est devenu un problème de la santé publique et, pour résoudre ce problème, le président de CCJD  sollicite des autorités de la Transition la reprise des travaux de bitumage de ladite route en arrêt depuis plusieurs mois.  Occasion pour lui de  lancer  un appel à son excellence Assimi Goita , président de la Transition  et au PM   Choguel Maiga de bien vouloir faire en sorte que les travaux soient repris » .

Pour sa part, M. Samassé Coulibaly, le président de la Commission route lui, exige la reprise de ce projet routier tant bénéfique pour les cinq communes bénéficiaires.  Selon lui c’est l’ensemble de la population qui est victime de cette situation.

Monsieur Coulibaly, estime que la population de la Commune de Dialakorodji soutien inlassablement   les autorités de la Transition et demande à ces autorités de reprendre les travaux de la route pour le bien de tout un chacun.  Ce projet qui était annoncé pour deux ans est toujours dans l’impasse. Aucun signe de reprise ne se fait sentir sur le terrain. Après le bitumage de plusieurs kilomètres, l’entreprise aurait suspendu les travaux   pour exiger à l’état le payement de sa facture.  Cette question est toujours sur les lèvres. Après des investigations, il ressort que la principale cause du retard est la non-libération des emprises de la route entre Banconi et Safo et la régularisation de la facture de l’entreprise GOCEB. Il faut reconnaitre que les travaux ne peuvent pas se faire sans déguerpir les riverains qui n’attendent que d’être dédommagés. Après la fin du premier délai, les autorités de la transition ont signé avec l’entreprise un avenant de huit mois (prolongation du contrat de huit mois). Lesdits bénéficiaires attendent impatiemment la première visite de la nouvelle Ministre des Transports, Madame Dembélé Madina Sissoko pour s’imprégner de la situation jugée catastrophique par les usagers et les riverains. Cette visite de chantier est fortement attendue.

En tout cas la jeunesse de Dialakorodji souhaite que ce projet routier soit dans les priorités des autorités de la transition. Ce vœu serait-il exaucé ? Le temps nous dira.

B DIALLO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here