Bitumage de la route Manantali – Tambaga : Plaidoyer des jeunes du CRVRM auprès du gouvernement malien et de l’OMVS

0

 

Lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 06 décembre dernier, à la Maison de la presse, le Collectif des ressortissants des villages riverains du barrage de Manantali (CRVRM) interpelle le Gouvernement du Mali et sollicite l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal pour la construction, si nécessaire aussi bénéfique de la route de Manantali-Tambaga, longue de 104 kilomètres environ. Sur cet axe, on retrouve les communes de Kobry, de Niantanso, de Bamafélé, de Djokéli et de Mahina.

Cette conférence de presse était animée conjointement par le président Nafaraba Keita, de  Bakabigny Keita, et le maire de Niantanso Boling Dembélé du CRVRM.

Le barrage hydroélectrique de Manantali a été construit sur le Bafing, à 90 km au sud-est de Bafoulabé, dans la région de Kayes au Mali. L’aménagement permet la production d’électricité et l’irrigation. La navigabilité du fleuve Sénégal entre Saint-Louis (Sénégal) et Ambidédi (Mali), qui figurait au nombre des objectifs initiaux du projet, n’a pas pu être réalisé.

Après ce bref rappelle le président du Collectif précise que leur conférence de presse intervient au moment où se tient le sommet de l’OMVS, en vue d’attirer l’attention des plus hautes autorités des pays membres de l’organisation. Une conférence qui devrait réunir ce samedi 07 décembre 2019, à Bamako, 4 Chefs d’État de l’organisation notamment les Présidents de la Mauritanie, du Sénégal, de la Guinée et du Mali.

  1. Keita a également dénoncé que, malgré le déplacement forcé d’une trentaine de villages du Bafing, que ces populations n’ont pas été associées à la construction du barrage et sont toujours écartées à travers le développement socio-économique de leurs localités que le barrage peut apporter. Des difficultés auxquelles le constat reste amer, vu l’inaccessibilité de la route Manantali-Tambaga.

Le conférencier du jour, Bakabigny Keita s’est dit très optimiste comme les autres que si cette route est construite, la région de Kayes va envier le cercle de Bafoulabé vu les potentialités économiques de la zone. Qui se trouve au bon milieu de la région, limitée à l’Est par le cercle de Kita, au Sud par Kéniéba et au Nord-Ouest par ceux de Kayes, de Nioro du Sahel, de Diéma et de Yélimané.

Quant au maire de Niantanso, M. Dembélé il a déploré le taux de mortalité des femmes enceintes à cause de l’inaccessibilité de cette route reliant les centres de santé de Kita. Cependant, compte tenu de l’importance du barrage de Manantali, le CRVRM appelle les Chefs d’État de l’OMVS pour la construction immédiate de l’axe Manantali-Tambaga, afin que la zone soit développée pour le Mali et les pays membres de l’organisation.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here