Le partenariat entre la mairie de Koulikoro et le contingent espagnol de l’EUTM au beau fixe : Après le jardin d’enfant, un Cscom d’une valeur de 74 millions FCFA inauguré à Kolébougou

2
Le partenariat entre la mairie de Koulikoro
Le président de l'Assemblée nationale, l'honorable Issiaka Sidibé coupant le ruban symbolique en présence du maire de Koulikoro

Le quartier Kolébougou de Koulikoro dispose depuis le dimanche dernier d’un nouveau Centre de santé communautaire (Cscom). Fruit de la coopération entre le contingent espagnol de l’EUTM et la mairie de Koulikoro, l’infrastructure, d’un montant de 74 millions de F CFA, a été entièrement financée par le ministère de la Défense du Royaume d’Espagne.

C’est au son des musiques du territoire et avec une forte mobilisation des populations de la localité que le nouveau Cscom du quartier Kolébougou de Koulikoro a été inauguré. L’événement a réuni un parterre de personnalités avec à leur tête le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka Sidibé (élu de la ville), l’ambassadeur d’Espagne au Mali, le directeur de cabinet du gouverneur de Koulikoro et le maire de la Commune urbaine de Koulikoro, Eli Diarra.

Le Cscom en question, bâti sur une superficie de 2500 m2, est composé de plusieurs blocs dont un dispensaire en dalle avec deux bureaux, deux salles d’observation, une salle de pansement, un laboratoire et une pharmacie. Un autre bloc est dédié à la maternité. Il est composé de deux salles de consultation, une salle de repos des agents de santé, une salle d’accouchement, une salle des matrones, une salle d’attente et une salle d’hospitalisation de 7×4 m. Ce n’est pas tout, le bâtiment comprend aussi un logement en dalle pour le DTC comportant deux chambres  salon, une douche intérieure, une cuisine et terrasse et une loge gardien de chambre et antichambre.

S’agissant des équipements, on y trouve des lits d’hospitalisation, des armoires, des chaises, des tables pour bureau, des bancs visiteurs. Le tout pour un montant de 74 700 000 F CFA entièrement financé par le ministère de la Défense du Royaume d’Espagne.

Le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Eli Diarra s’est félicité de cette marque de  coopération  dynamique  et  respectueuse que la mairie entretient avec le contingent espagnol de l’EUTM. A l’en croire, l’ouverture de ce centre  s’inscrit dans le cadre du projet “Promotion  communautaire des soins de santé à la base” initié par la Commune.

Le Cscom de Kolébougou, a-t-il rappelé  est un des plus vieux Cscom du District Sanitaire de Koulikoro créé en 1994 avec le Cscom de Monzombala. Il a enregistré, a-t-il poursuivi  des nombreuses performances en matière de santé communautaire et une partie de dudit centre a été démoli en 2017 d’où la construction de cette nouvelle infrastructure.

Le maire a surtout rappelé que c’est dans un contexte de paupérisation constante de la situation sanitaire  de la population de Koulikoro et environs, que   son équipe a  fait de la santé communautaire un des  domaines d’intervention privilégiés.

“C’est à ce titre qu’autorités administratives et politiques, les partenaires de l’Union européenne plus particulièrement le contingent espagnol, les directeurs régionaux de la Somagep et de l’EDM-SA ont posé  des actions salvatrices qui contribueront sans nul doute à apporter des réponses concrètes aux problématiques d’accès aux soins de santé primaire“, s’est réjoui l’édile communal. Il a chaleureusement remercié le Royaume d’Espagne, le ministère de la Défense et le contingent espagnol de l’EUTM pour cette précieuse contribution.

Bientôt un autre Cscom financé par l’honorable Issaka Sidibé

Le maire Eli Diarra  a aussi saisi cette tribune pour exprimer sa reconnaissance au gouvernement du Mali à l’ensemble de leurs partenaires techniques et financiers, la Coopération espagnole et franco-allemande. Egalement, en marge de cette cérémonie, il a annoncé aussi la construction d’un autre Cscom qui les a été offert par le président de l’Assemblée nationale l’Honorable Issaka Sidibé. “Ce Cscom viendra à point nommé car les populations avaient fortement exprimé le besoin“, a soutenu M. Diarra.

Pour sa part, le président du comité de gestion du Cscom tout en se félicitant de la réalisation de cette infrastructure a sollicité le gouvernement pour équiper davantage le Cscom et remblayer les voies d’accès à cette structure sanitaire. L’ambassadeur d’Espagne au Mali, Miguel Angel Gomes, a de son côté soutenu que ce centre de santé témoigne de la vitalité de l’amitié entre son pays et le Mali. “Quand son ami a des problèmes on ne peut que l’assister c’est pourquoi l’Espagne est au Mali”, a justifié le diplomate.

De son côté, le président de l’Assemblée nationale  a salué le dynamisme du maire Ely Diarra, qui est en train de faire selon lui un bon travail. “Il y a un moment pour la campagne et un moment pour bâtir ce pays. Et c’est dans cette logique que nous nous sommes à Koulikoro”, a précisé le président de l’Assemblée nationale tout en félicitant la coopération espagnole. Il sied de rappeler que bien avant ce Cscom, plusieurs infrastructures dont une salle de gym, un centre d’Etat secondaire, des feux tricolores, un jardin d’enfants… avaient été réceptionnés par la mairie dans le cadre toujours de la coopération avec ses partenaires.

 Kassoum Théra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Merci ESPAGNE. Merci Maire travailleur ELI DIARRA… il faut continuer a te focaliser sur le bien-être de tes populations ..et rien que ça … et tu ne vas jamais jamais souffrir ni tes enfants, car Dieu va t’ouvrir toute les portes du bonheur et de l’honneur…..et avec conscience tranquille. Par contre, ceux qui se précipitent vers l’enrichissement personnel au détriment du bien-être de leurs populations perdent leur temps, car il finiront souffrir ..et ils seront avec beaucoup de regrets vers la fin de leurs vies car ils découvriront qu’il n’avaient amassé que des problèmes …ils auront une conscience lourde!

  2. Merci ESPAGNE. Merci Maire travailleur ELI DIARRA… il faut continuer a te focaliser sur le bien-être de tes populations ..et rien que ça … et tu ne vas jamais jamais souffrir ni tes enfants, car Dieu va t’ouvrir toute les portes du bonheur et de l’honneur…..et avec conscience tranquille. Par contre, ceux qui se précipitent vers l’enrichissement personnel au détriment du bien-être de leurs populations perdent leur temps, car il finiront souffrir ..et ils seront avec beaucoup de regrets vers la fin de leurs vies car ils découvriront qu’il n’avaient amassé que des problèmes …ils auront une conscience lourde!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here