Mali : 03 milliards de FCFA pour financer des porteurs de projets de la diaspora

1

Le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou AG Ilyène, a procédé le lundi 23 septembre dans un hôtel de la place à la cérémonie de lancement officiel du programme « Construire le Mali » à travers des Incubateurs.

Maliweb.net – Financé par l’Agence française de développement (AFD) et l’Union Européenne (UE) à hauteur de 3 milliards de FCFA, le programme Construire le Mali est un appui aux investissements productifs de la diaspora malienne à travers un dispositif d’accompagnement des entrepreneurs.  Sa maîtrise d’ouvrage est assurée par la cellule technique du Co-développement.

Selon le représentant de la délégation de l’Union Européenne au Mali, Salvador Franka,  cette seconde phase du  programme qui suscite beaucoup d’espoir a été mise  en place pour accompagner les porteurs de projets de la diaspora. « L’impact recherché est la création d’activité, de valeur ajoutée et la création d’emploi au Mali », a assuré le représentant de l’AFD, Sébastien Demay.

De son côté, Dr Tidaine Ball, le président du Conseil national des Incubateurs du Mali, a assuré que le rôle des incubateurs est d’aider les porteurs de projets de la diaspora à travers la création d’entreprises innovantes. Selon lui 367 dossiers de candidature ont été reçus parmi lesquels 120 projets répondaient à tous les critères sur lesquels  50 porteurs de projets ont été sélectionnés afin de bénéficier du financement du programme.

« Cette sélection a été faite dans les conditions de transparence totale selon les critères que sont entre autres : la caractère innovant du projet, la pertinence du projet, l’impact socioéconomique », s’est-il empressé d’ajouter. Selon Dr Ball, les domaines concernés vont de l’agrobusiness au E-Commerce en passant par l’éducation jusqu’à l’assainissement.

Cette expérience des Incubateurs vient combler un vide en matière de capitalisation des acquis et innover sur la situation des investissements productifs individuels de la diaspora malienne, a rappelé le ministre des maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou AG Ilyène.

Le Chef du département des maliens de l’extérieur a indiqué que le projet comporte trois composantes que sont : la stabilité et le développement des zones d’origines, l’appui aux investissements productifs individuels de la diaspora malienne à travers un dispositif d’accompagnement des entrepreneurs et le renforcement de l’impact des investissements des migrants maliens sur le développement économique, l’entreprenariat et l’emploi au Mali en particulier dans les zones rurales.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. On a crée des Centres de Santé à certains endroits des Zones rurales… C’est bien.
    On a des Écoles de 1er cycle de fondamentale dans beaucoup de Villages et de second cycle dans quelques Villages. Mais cela devrait être étoffé par la Création d’UNIVERSITÉS dans les CHEF-LIEU de CERCLES et par la Création de LYCÉES dans les CHEFS-LIEU d’ARRONDISSEMENTS. Notamment des LYCÉES TECHNIQUES.
    Beaucoup de d’enfants scolarisés en Zones rurales abandonnent l’École dès le second Cycle et beaucoup d’autres n’arrivent pas au niveau du Baccalauréat. Très peu accèdent aux FACULTÉS, fautes de structures d’Accueil permettant de poursuivre les Études dans de bonnes conditions.
    En créant des CENTRES de FORMATION PROFESSIONNELLE en Zones rurales pour ces Jeunes déscolarisés trop tôt, on leur permettrait d’avoir un métier qui leur serait utile, qu’ils restent au pays ou qu’ils émigrent.
    En Zones rurales, les Centres de Santé et la scolarisation ne suffisent pas.
    Juste savoir lire et écrire, c’est important, mais cela n’est pas suffisant pour sortir du sous-Développement rural.
    En faisant la promotion d’Écoles d’apprentissage de métiers. On fait la promotion des créations d’ENTREPRISES génératrices de revenus et d’EMPLOIS.
    On espère que les Décideurs en ont conscience.

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here