Orange-Mali et l’Etat signent une convention pour la production d’énergie verte

1

Le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, a présidé le 27 juillet 2021 dans les locaux de son département, la cérémonie de signature de la décision portant autorisation d’autoproduction d’énergie électrique par la société Orange Mali.  

-maliweb.net- En apposant leur signature,  l’Etat malien  et l’entreprise Orange-Mali  scellent  un partenariat écologique pour la production d’énergie verte mixte.  En effet, l’Etat à travers le ministère des mines, de l’énergie et de l’eau, autorise la société Orange-Mali d’autoproduire son énergie électrique. Chose que l’entreprise  va réaliser via  la construction d’une ferme solaire  qui est une centrale solaire composée de panneaux solaires installée sur une superficie  de 40 hectares avec une capacité installée de 25 Mwc permettant de fournir 48Gwh d’énergie avec 30 Mwh de stockage.

Selon  le DG d’Orange Mali, Brelotte Ba,  la construction de cette centrale solaire a pour principal objectif de satisfaire les besoins d’Orange-Mali en électricité. Et d’ajouter  qu’Orange est résolument engagée  pour   la protection de l’environnement.  Il s’agit de développer le projet sous le régime de l’autoproduction déportée. C’est-à-dire produire les  besoins d’Orange-Mali en électricité à Kati et permettre sa consommation sur leurs différents sites et bâtiments administratifs géographiquement répartis sur le territoire malien à différents endroits.

Soulignons qu’à  travers ce projet, l’Etat bénéficiera d’un accompagnement  dans la transformation du mix énergétique national. En  effet, Orange Mali à travers des contrats avec l’Energie du Mali(EDM), procède à une compensation de l’énergie produite et injectée contre une réduction équivalente sur sa facture d’énergie. En plus,  l’éventuel surplus de production est revendu  à l’EDM. Autre avantage  pour le gouvernement, est qu’un contrat de distribution / transport sera également signé avec l’EDM pour acheminer l’électricité aux différents points de consommation.

Il est également annoncé une forte amélioration du taux d’énergie renouvelable (RER)  qui passe de 11% à 60% dès la première année d’exploitation de la ferme,  et  à l’horizon 2025, elle devrait être  à 50%     .

Le DG d’Orange Middie East and Africa , Alioune N’Diaye, président du Conseil d’Administration de Sonatel Mobiles, Sékou Dramé, DG du Groupe Sonatel , et  la directrice exécutive RSE, Diversité et Solidarité du Groupe, Elizabeth Tchoungui,  , tous soutiennent qu’il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant . Qui répond aux besoins des populations, et  surtout préserve l’environnement en ces temps de réchauffement climatique.

Un avis largement partagé par le ministre en charge du portefeuille de l’Energie. Qui affirme que l’autoproduction énergétique électrique est l’une des visions des  hautes autorités maliennes.

KHADYDIATOU SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ORANGE AUTORISE A PRDOUIRE DE L ELECRICITE ?

    IL FAUT LAISSER LA SOTELMA LE FAIRE AUSSI ALORS !!!!!!!!!!!!!!!! et TOUT OPERATEUR MALIEN D UNE CERTAINE TAILLE

    PAS DE FAVORITISIME SVP

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here