Douanes maliennes : Des bovins, ovins et caprins pour le Sénégal et la Côte d’Ivoire

0

Alors que la fête de Tabaski approche à grands pas et que l’embargo reste maintenu, des pays frontaliers tels que le Sénégal et la Côte d’Ivoire pourront compter sur le cheptel malien pour l’approvisionnement de leurs marchés en bétails. Une instruction a été donnée à la Direction générale des douanes par les autorités nationales.

Sous l’embargo depuis environ 6 mois, le Mali vient de lever un peu le pied sur ses mesures de réciprocité en ce qui concerne la fermeture de ses frontières avec le Sénégal et la Côte d’Ivoire. En effet, sur instructions des autorités hiérarchiques, la Direction générale des douanes a enjoint aux directions régionales ainsi qu’aux chefs de bureaux de Kita, Kayes, Bougouni, Sikasso, Diboly, Mahinamine, Kadiana et Zégoua, d’ouvrir les frontières au passage d’un certain nombre de bétails en direction de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Pour chacun de ces deux pays, le nombre d’animaux autorisés à franchir les frontières a été fixé à 5 500 têtes d’ovins/caprins et 300 têtes de bovins.

Pour l’exécution correcte de cette décision, les bureaux et directions concernés ont été invités à produire un rapport de la situation journalière des exportations dont la durée s’étend du 27 juin au 9 juillet 2022 inclus.

 

Alassane Cissouma

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here