Perturbations de la fourniture d’électricité à Bamako : Des techniciens sur le terrain 24h/24 pour satisfaire les clients

0

Les perturbations actuelles de la fourniture de l’électricité, se traduisant par les nombreux délestages, s’expliquent le plus souvent par des défaillances des câbles souterrains soumis à de fortes tensions en cette période de demande accrue, consécutive à la forte chaleur. Or, la desserte repose essentiellement sur ce réseau de distribution en partie souterrain. Ce système de transport de l’électricité date de plusieurs années. Ces câbles supportent de plus en plus de fortes charges pour satisfaire la croissance constante de la demande. Leur état de vétusté conduit à des défaillances toujours plus fréquentes. EDM-SA, soucieuse de la satisfaction des besoins de la population, s’efforce de satisfaire la forte demande malgré cette réalité.

Ces infrastructures souterraines subissent les conséquences de l’urbanisation galopante à travers des travaux d’équipements collectifs ou de voirie et parfois d’actes délictuels du fait de certains individus qui déterrent et coupent les câbles pour les revendre frauduleusement. Voilà autant de raisons, entre autres, qui expliquent les nombreuses perturbations dans la fourniture correcte de l’électricité, notamment dans les quartiers alimentés par ces réseaux souterrains de distribution, explique Cheick Amadou Diallo, Directeur de la distribution au niveau d’EDM-SA. Plusieurs quartiers de la rive droite sont ainsi concernés par ces défaillances et sont soumis à d’importantes perturbations.

Des actions urgentes sont engagées par la direction générale d’EDM-SA pour trouver une solution à cette situation, source de nombreux désagréments pour les populations, poursuit M. Diallo toujours présent sur le terrain aux côtés des techniciens de l’entreprise engagés 24 heures sur 24 pour rechercher et détecter les points souterrains de ces défaillances afin de procéder aux réparations nécessaires et rétablir la continuité de la desserte.

A cet effet, EDM-SA a fait venir par vol spécial du matériel de haute technologie, permettant d’accélérer la détection des défauts sur les câbles. Comme résultat, en moins de 24 heures, environ trois points de rupture des câbles de transport ont été identifiés et réparés. Avant, il fallait une semaine environ pour détecter une seule faille. Ce qui dénote la volonté et l’engagement d’EDM-SA à satisfaire ses clients. A la date du 26 mai, pratiquement 50% de la fourniture d’électricité est en passe d’être rétablie au niveau des quartiers de la rive droite et les techniciens donnent l’assurance qu’une semaine serait suffisante pour le retour à la normale.

En plus de ces actions urgentes, plusieurs projets sont en cours de réalisation pour davantage sécuriser le réseau souterrain de distribution, mais surtout pour augmenter la capacité des infrastructures de transport d’électricité. Il s’agit d’augmenter la puissance des câbles, tant au niveau de l’acheminement depuis la production que dans la distribution afin que le réseau puisse être à même de supporter les tensions importantes qu’exige le niveau croissant de la consommation.

Dans le même registre, EDM-SA fait également face aux pannes des groupes de production, comme c’est le cas présentement à Balingué. Un des groupes de la centrale, à l’arrêt depuis plusieurs semaines faute d’acheminement des pièces de rechange indispensables, a ainsi privé le réseau de distribution de plus d’une dizaine de mégawatts quotidiens. Le défaut d’une telle puissance a lourdement impacté la capacité de production et donc l’offre d’électricité de l’entreprise. Cependant, depuis une semaine déjà, les techniciens d’EDM-SA sont à pied d’œuvre pour réparer ledit groupe, avec notamment l’arrivée au Mali d’experts du fournisseur Wartsila qui a amené les pièces de rechange attendues. Ce groupe de plus de 280 tonnes, produit une puissance de 11,5 MW d’électricité. Les travaux de réparation en cours sont délicats et exigent une expertise très pointue, comme l’explique Patrice Coulibaly, responsable Production du réseau interconnecté à EDM-SA, à la tête de l’équipe de techniciens engagés dans les travaux de mise à niveau du groupe.

L’achèvement des travaux de réparation et la mise en route du groupe sont prévus au bout d’une semaine, au plus, promet ainsi M. Coulibaly, en conformité avec les engagements du DG d‘EDM-SA qui avait expliqué qu’avec l’arrivée des experts du fournisseur finlandais Wartsila et des pièces de rechange, une quinzaine de jours suffirait pour terminer les travaux et relancer la production au niveau de Balingué.

Drissa Togola 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here