Congo, Pointe Noire: Un malien de l’extérieur Amadou Niagadou injecte 45 milliards F CFA dans un complexe agroalimentaire

0

Un investissement de 45, 850 milliards de F CFA, c’est la somme injectée par Amadou Niagadou, consul honoraire du Mali au Congo dans un complexe industriel agroalimentaire de traitement et la transformation du blé, la production des pâtes alimentaires… Elle s’appelle GMK ‘ les Grands Moulins de Kouilou).

Un nouveau complexe industriel de plus de 45,8 milliards appartenant à un malien, a été inauguré au Congo. Une fois de plus, les maliens de la diaspora font la fierté de leur pays.  Un complexe industriel d’un montant de 45 milliards basé à Pointe-Noire appartenant à Amadou Niagadou, Consul honoraire du Mali au Congo, figure importante du milieu économique au Congo Brazzaville,  a été inauguré le jeudi 20 février 2020 par le chef d’Etat congolais, Denis Sassou Guesso.

Ce complexe industriel agroalimentaire intervient dans le traitement et la transformation du blé, la production des pâtes alimentaires avec une production mensuellement d’environ 5 000 tonnes de farine.

Notre confrère du journaldebrazza.com, affirme que dans le complexe industriel se trouve une savonnerie parmi les plus modernes de la région, d’une capacité de 60 000 tonnes pouvant couvrir les besoins annuels du marché national, une partie de la production orientée vers l’exportation, pour un investissement estimé à 9 milliards 40 millions de F CFA, alors que le Congo a importé en 2017 près de 25 000 tonnes de savon de ménage.

Les Grands Moulins de Kouilou,  selon son promoteur s’est doté en 2019 d’une chaîne de production de pâte alimentaire adossée à la farine d’une valeur de 3 milliards 742 millions F CFA, avec une ligne d’une capacité de production de 1100 kg/h.

Les autorités congolaises à travers le ministre de l’industrie, Gilbert Ondongo,  rapporte le confrère du journaldebrazza.com ont laissé entendre que « ce complexe agro-alimentaire est une contribution de plus à la diversification de l’économie nationale, de la lutte contre le chômage, de la sécurité alimentaire et de la réduction des importations du pays ».

Aussitôt après l’inauguration, le  Haut conseil des maliens de l’extérieur sur sa page s’est félicité de cette action salvatrice d’un digne fils du pays qui ne ménage aucun effort pour le développement de nos pays et du Mali en particulier.  Pour le HCME, « Il est à noter avec satisfaction que le Congo est la terre la plus hospitalière des opérateurs économiques d’origine malienne, où la communauté est très intégrée ».

Amadou Sidibé

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here