Le syndicat des travailleurs des impôts ne décolère pas : un préavis de grève illimité déposé

0
Sidima Dienta DG Impôt
Sidima Dienta DG Impôtcc

D’entrée de jeu, le secrétaire général du SYNTIM, Dr Ali Ousmane DAO, a dénoncé  le  mépris affiché   par le gouvernement vis-à-vis des revendications des travailleurs des impôts.  «Les travailleurs des impôts ne demandent pas des avantages indus ; nous demandons juste à l’Etat de traduire en acte concret des engagements qu’il a pris en 2010» , a-t-il souligné.   «Nous avons donné suffisamment la preuve de notre bonne foi, mais nous sommes  arrivés, aujourd’hui, à la conclusion, que nos  revendications ne sont pas prises au sérieux par le gouvernement,  nous  sommes diabolisés et méprisés»

En tout cas le SYNTIM met qui conque au défi de prendre ses revendications et montrer  s’il y a un seul qui ne constitue pas un droit.  Pour le secrétaire générale du syndicat, leur  volonté n’est pas d’aller en grève, mais, on les oblige. Aujourd’hui , c’est un sentiment de frustration qui anime les travailleurs des impôts après l’échec des différentes tentatives de conciliation et surtout la sortie inattendue du Ministre Mamadou Igor Diarra qui s’est  évertué à convaincre le conseil des Ministres  sur l’évolution des négociations avec la section syndicale de la Direction Générale des Impôts.

La grève prendra effet à compter du 1er septembre et cela jusqu’à l’entière satisfaction de l’ensemble des 13 points de revendication.

Amadou Tidiane Dansoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER