Complexe Loulo-Gounkoto : Des journalistes maliens sur les chantiers de la mine

0

Du 09 au 14 septembre une vingtaine de journalistes sont en visite de terrain à Loulo-Gounkoto de Barrick Gold Corporation. Occasion pour la délégation de constater de visu les multiples réalisations de la société minière qui au-delà de l’extraction des minerais, est investie dans la protection de l’environnement et dans le développement communautaire à travers la formation et l’accompagnement des jeunes de Kéniéba et environnant. 

Si le complexe Loulo Gounkoto –Barrick Gold Corporation est très connu comme étant un géant minier, grand producteur d’or au Mali, par contre ses investissements en terme de protection  et préservation de l’environnement,  et son engagement aux côtés des communautés restent encore peu connu du citoyen lambda. Dans le cercle de Kiniéba dans la région de Kayes où se situe le complexe Loulo-Gounkoto, les communautés témoignent des activités initiées en leur faveur. Il s’agit notamment du Centre agro business de Sakola dans la commune de Sitakily. Construit sur une superficie de 5 hectares pour un montant de plus d’un milliards 400 millions de FCFA par Barrick ( Rand Gold à l’époque), le centre contient des salles de classes pour l’encadrement et la formation des jeunes . Qui sont initiés à l’agriculture, aviculture, pisciculture, élevage etc. La première formation du centre a porté sur 1000 jeunes dont 48 sont arrivés au terme de leur formation. Les 48 jeunes formés à l’agro industrie ont été appuyés et installés sur 30 champs agricoles. Selon  le Chef du département développement communautaire de la société minière Somilo SA du Groupe Barrick en charge de la mine Loulo-Gounkoto, la réalisation du centre émane de la volonté du Groupe Barrick à soutenir les communautés notamment les jeunes à se former et s’insérer dans la société, une initiative qui contribue également à dissuader les jeunes de la localité à l’immigration irrégulière.

 

Un engagement pour la préservation de l’environnement :  

Outre l’investissement communautaire, la société minière est également engagée dans la protection de l’environnement.  En effet, elle a  opté pour son autonomie énergétique à travers l’installation de champs  solaires, 63400 panneaux solaires installés sur 38  hectares. Toute chose qui permet à la mine  d’économiser 10 millions de litres de Gasoil par an. Mais, surtout elle contribué à réduire la pollution de l’atmosphère en réduisant son émission de CO2.  

Selon Mamadou Guissé ingénieur de Somilo SA- du groupe Barrick ,  il s’agit d’un des plus grands champs solaires de l’Afrique de l’ouest avec une capacité de 20 mégawatts équipé d’un système de tracking pour l’orientation des panneaux photovoltaïques. Loin de s’en arrêter là, la société ambitionne l’installation prochaine de 48 autres panneaux. L’entretien des infrastructures est assuré par deux entreprises maliennes à savoir MASUS et Djémbé Yiriwa .  Soulignons que ceux  sont les nationaux qui sont à  la direction des différents chantiers, réalisations   conformément à la  vision du  PDG du groupe  Barrick, Marck Bristow.
Khadydiatou SANOGO
/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here