Exploitation minière au Mali : Le gouvernement suspend l’attribution des titres miniers sur l’ensemble du territoire

8

Le mercredi 28 novembre 2022, le gouvernement malien a annoncé la suspension de l’attribution des titres miniers sur toute l’étendue du territoire national. Cette suspension, qui a commencé le lundi dernier, entre dans le cadre de l’amélioration des travaux entrepris pour l’amélioration de la délivrance et du suivi des titres miniers pour mieux servir les acteurs du secteur minier, a expliqué, dans un communiqué, le ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou Traoré.

Dans un rapport de vérification publié ce mois de novembre, le Bureau du Vérificateur général a découvert des irrégularités de 2 826 712 238 F CFA à la Direction Nationale de la Géologie et des Mines (DNGM). La vérification, selon le rapport, a porté sur la gestion du cadastre minier au titre des exercices 2018, 2019, 2020 et 2021 (31 août). Elle avait pour objectif de s’assurer de la régularité, de la sincérité des opérations de recettes et de dépenses, du respect des conditions d’attribution des titres miniers, et de la mise en œuvre des conventions d’établissement y afférentes. L’objectif de la vérification était de s’assurer de la régularité, la sincérité des opérations de recettes et de dépenses, du respect des conditions d’attribution des titres miniers et de la mise en œuvre des conventions d’établissement

Les travaux de vérification ont porté sur les conditions d’attribution des titres miniers destinés à l’exploration et à la recherche, à la mise en œuvre des conventions d’établissement y afférentes et les opérations de recettes et de dépenses effectuées par la Gestion du cadastre minier et la Direction des finances et du matériel (DFM) du ministère chargé des mines dans le cadre de la gestion du Cadastre minier.K

M. Diakité

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Les russes vont pouvoir faire comme en RCA, pillage des ressources sans cadre légal. Donc bénéfices maximum, pas d’impôt et ouvrier sous payés travaillant comme des esclaves.

    C’est la conception Russe du “gagnant-gagnant”.

  2. Taran D et Adama, vrais negres de service pour la maudite France de Macron! Mais le Mali Kura digne, fort et prospère va se faire sans vous!

    • Ce serait tellement mieux si tu pouvais changer de disque. Tu répètes idiotement les mêmes vulgarités quand tu n’as rien à dire.
      En tout cas, le Mali Kura ne se fera pas avec les mal élevés de ton espèce.

      • Faty tu es une autre negresse de service pour la maudite France de Brigitte Macron et en effet le Mali Kura libre, souverain et prospère va se faire sans toi!

  3. C’est tout simplement une étape pour attribuer des mines au groupe Wagner en guise de rémunération. Exactement comme cela se fait en Centrafrique.
    Wagner reproduit au Mali la même stratégie déployée en Centrafrique pour mettre la main sur le pays.
    Le Mali ne pouvant pas assurer le solde des mercenaires tous les mois, la solution consiste à leur donner des mines. C’est l’un des objectifs des dirigeants de Wagner.
    Les mercenaires de wagner ne sont pas soumis à la législation malienne. Ils tuent violent et pillent sans crainte. Aucun d’entre eux n’a été inquiété ni en centrafrique ni au Mali ni dans aucun autres pays.
    Les maliens vont les découvrir petit à petit. C’est la plus grosse erreur de notre histoire que de faire appel à des mercenaires criminels chez nous.

    • Je crois que le groupe Wagner qui t’ empêches de dormir avec ton pote Macron, on va nettoyer les terroristes dans notre territoire après on s’occuper des traîtres.

      • Avant de promettre la mort à ceux qui ne pensent pas comme vous sur les bénéfices que nous retirons de cette alliance avec la Russie, écoutez ce que les gens disent dans la rue. Il y’a une grande déception. Et elle pourrait ce transformer en colère si les choses ne changent pas rapidement. Donc oui, il faut battre les terroristes. Mais les signes d’une victoire se font attendre.

  4. Ce serait bien s’il y avait une enquête sur l’attribution des permis à des proches de nos ministres de la défense et des mines.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here