Grace au PACUM et à la coopération Suisse : Une nouvelle gare routière ultramoderne bientôt à Bougouni

0

Les partenaires de la mairie de la commune urbaine de Bougouni en visite d’observation des travaux de construction de la nouvelle gare routière de Bougouni, a été sanctionnée d’une lueur d’espoir.

 

La nouvelle gare routière moderne de Bougouni, actuellement en chantier à Massablacoura, a reçu mardi 12 novembre 2019, dans la matinée, la visite des partenaires de la mairie de la commune urbaine de Bougouni, le PACUM (projet d’appui aux communes urbaines du Mali) et la Coopération Suisse, bailleur de ce joyau architectural pour la nouvelle région de Bougouni.

La visite était guidée par Moussa Haguib Sagara, 2ème Adjoint au préfet de cercle de Bougouni. Il était accompagné par Mamourou Coulibaly, maire de la commune urbaine de Bougouni ; Abdoulaye Bouaré, directeur de l’urbanisme de Bougouni et le chef de quartier de Massablacoura. La délégation a fait le tour du chantier en visitant les différents blocs.

 

Le chef de quartier de Massablacoura au nom de tous les chefs de quartiers de Bougouni, a souhaité la bienvenue aux visiteurs. Le maire de la commune urbaine de Bougouni, le représentant des transporteurs et le 2ème Adjoint au préfet du cercle de Bougouni ont tous remercié les visiteurs.

Le coût des travaux de construction de cette nouvelle gare routière s’élève à neuf cent quatre-vingt-dix millions F CFA (990.000.000F CFA). Le chantier est à sa phase finale, selon Ali Koné, agent de l’entreprise AGETIPE Mali, maître d’ouvrage des travaux. Il a fait un rappel sur l’acquisition du financement de cette infrastructure. La commune urbaine de Bougouni a conclu avec le gouvernement de la république du Mali, un accord de participation des villes participantes au projet d’appui aux communes urbaines du Mali (PCUM). Cet accord appelé « contrat de vie » consiste à appuyer les communes urbaines dans la mise en œuvre de leur programme de développement social, économique et culturel (PDSEC). Le montant dû au titre de ce contrat de vie est établi sous forme de dotation annuelle directe en vue d’assurer la mise en œuvre de la composante et du projet. Le ministre en charge de l’urbanisme, de l’habitat et du logement social  assurant la présidence du comité d’organisation du projet PACUM a notifié à la commune urbaine de Bougouni à travers la coopération Suisse « TDC » les fonds permettant de financer certaines activités.

C’est ainsi que la coopération Suisse a accepté de financer les travaux de construction d’une gare routière à Bougouni.

Les travaux de construction de cette infrastructure dont le plan est une première en république du Mali prendront fin d’ici le 31 décembre 2019.

Cette gare routière va jouer un rôle important dans le développement de Bougouni, une ville carrefour. Elle permettra une bonne organisation des compagnies de transport qui desservent les pays frontaliers.

Moussa Sangaré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here