Pénurie de plaques d’immatriculation : La société Yatassaye et Fils “Mali-Plaque” dans le collimateur des transitaires et des vendeurs de voiture

4

Depuis quelques semaines, la Société Yatassaye et Fils n’arrive pas à livrer des plaques d’immatriculations des voitures. En d’autres termes, il existe bel et bien une pénurie de ces plaques permettant aujourd’hui aux véhicules de circuler. Raison pour laquelle, beaucoup de transitaires et de vendeurs de voitures sont très remontés contre la Société Yatassaye et Fils plus connue sous le nom de “Mali-Plaque” et qui a le monopole de la fabrication des plaques d’immatriculation. “Nous sommes vraiment dégoûtés par Mali-Plaque. Depuis plusieurs jours, on nous fait tourner pour nos plaques alors que nous avons nos cartes grises. Comment une grande société comme celle-là elle  peut-être en rupture de plaque alors que les gens en ont besoin à chaque fois ? Il est temps que l’Etat prenne ses responsabilités vis-à-vis de ce genre de problème qui peut amener à la révolte. Imaginez-vous, vous payez tous les frais pour dédouaner votre voiture, mais pour avoir la plaque, c’est la croix et la bannière” nous a confié un vendeur de véhicules, très découragé, après plusieurs va et vient au niveau de Mali-plaque sans succès.  En fait, selon nos informations, il se trouve que la Société Yatassaye et Fils n’a plus de stock pour satisfaire la clientèle. Les stocks des anciennes plaques fabriquées en 2010 dans le cadre du Cinquantenaire ont été livrés, malgré qu’elles soient de mauvaise qualité. Toujours selon nos informations, les nouvelles plaques sont bloquées à Dakar, au Sénégal. La question qui est sur toutes les lèvres est de savoir si elles seront à Bamako. Et quand ? En attendant, les propriétaires des nouvelles voitures peuvent s’impatienter encore.

En tout cas, les transiteurs et les vendeurs de voitures sont en train de former un Collectif afin de défendre leurs intérêts dorénavant dans ce genre de situation. Ils sont même prêts à attaquer la Société Yatassaye et Fils devant les tribunaux.             

   A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Nos pays ne cherchent pas à avancé laisser le monopole à une seul famille c’est une aberration ,c’est de se foutre des maliens
    C’est de défendre les intérêts personnels des decideurs et se la famille yattassaye c’est incroyable tous le Mali en 1 seul endroit c’est la honte ,seul la carte grise doit être que pour l’état et faite par les préfectures du pays ,mais pas la plaque elle doit libéralisé et contrôle c’est tous

  2. le mali terre tout les problèmes,comment laisser une seule société le monopole des simples plaques d,immatriculation des voitures ?

  3. ………….C’est une honte cette histoire de monopole de confection des plaques d’immatriculations. Comment se fait il que des villes : BAMAKO, SEGOU,SIKASSO,KAYES,KOULI KORO,GAO……..voir le Mali enier soit dépendante d’une seule famille pour faire les plaques d’immatriculations encore en 2017?. Un seul point pour chaque région. C’est inadmissible et révoltant. D’après mes amis Sénégalais et Congolais ( RDC) c’est exactement pareil chez eux donc, un système mafieux à me l’échelle africaine.

    • Voilà pourquoi ce pays a des problèmes. Voilà pourquoi, le Mali traine les pas malgré tout ce que l’on fait. Nous sommes négatifs, méchants pour rien. Nous sommes toujours prêts à détruire l’autre, que son entreprise s’écroule, qu’il perd son entreprise, que du malheur pour l’autre. Mais sachez que Dieu est là, il est grand, il est juste et il est bon. Lui il voit tout et il juge tout. Sur la base d’un écrit d’un journaliste, sans écouter l’autre partie et sans connaitre le fond du dossier, vous vous lancez dans un diatribe contre des pauvres citoyens.

      Nous ne sommes que sur du sensationnel, du superficiel. Je vous rappelle que la vie est trop dure pour ça et il n’y a pas de place pour des gens qui font des analyses légères comme nous venons de voir.

      Dieu ne se dédit jamais, il est juste. Si tu vois que nous sommes en retard, que nous sommes ce que nous sommes, nous devons questionner nous mêmes, qu’est ce que nous avons fait ? Nous devons interroger nos faits et nos actes de tous les jours. Nous devons interroger notre sérieux et notre consistance.

      Vous insultez l’honneur des gens, arrêtez si vous avez peur de Dieu. Sachez que ce que vous voudrez, le bon Dieu ne vous le donnera jamais ça, je dis bien jamais. Alors ne vous fatiguez même pas car c’est une peine perdue. Vous allez continuer à voir la famille YATTASSAYE tant que le Bon dieu le voudra avec ou sans MALIPLAQUES. Notez bien dans vos éphémérides, vous allez continuer à voir la famille YATTASSAYE avec ou sans MALIPLAQUES pendant encore de très longues années, inchallah. Commencez d’abord à vous renseigner sur la famille YATTASSAYE en question, vous comprendrez beaucoup de choses. Si vous pensez détruire la famille YATTASSAYE alors je vous dirai beaucoup, beaucoup de gens qui parlent de commerce et d’affaires, de monopole sont venus trouver cette famille dans les affaires, nous les avons vu venir. La famille YATTASSAYE est là aujourd’hui encore. Et inchallah, par la grâce du bon Dieu la famille YATTASSAYE sera là demain, contre vos grés.

      Comme on le dit en bambara “I NI CHOU I FA TE DJOUROU SARA”. Je sais que le peuple malien est un grand peuple, un peuple d’iréduts. Nous avons eu et nous avons encore des savants parmi nous. Ce grand Peuple là ne se laissera pas berner par des torchons avec beaucoup d’inconséquences.

      J’invite nous tous à dépenser nos énergies pour des combats qui valent la peine d’être menés.

      Si mes propos ont choqué certaines personnes, je leur demande pardon. Mon seul souci est de faire en sorte que nous suivons le chemin de Dieu. Que nous ne cherchions à faire mal à personne. Dieu est à la commande, il voit tout et il sait tout. Il est juste et il va juger.

Comments are closed.