À fleur de vérité : Il n’a pas pleuré !

118

Nous avons une pensée pieuse pour les victimes. Je veux parler des victimes de la prise d’otages à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. À l’annonce de cet événement malheureux, j’avais craint le pire pour mon cousin. Le sachant très émotif, plus ou moins fragile, je m’étais dit qu’il s’effondrât. Il n’a pas pleurniché. Il s’est montré très courageux

Mais je me suis entendu dire par une méchante langue que, c’est parce que, cette fois-ci, il n’y avait pas de victimes françaises. Auquel cas, mon cousin se serait fondu en larmes. Je n’y crois pas. Après tout, mon cousin est Malien. Sa propension à pleurer une victime malienne doit à une tendance lourde l’emporter sur celle de pleurer des victimes étrangères.

Vous dites ? Avec ton cousin, tous les jours apportent leur lot de malheurs. Euh, Maliens, sachez raison garder ! Vous savez bien que mon cousin tient au bonheur des Maliens comme à la prunelle de ses yeux. À la place de mon cousin, aujourd’hui, tout autre Malien aurait à relever les mêmes défis. Avec des fortunes diverses, j’en conviens avec vous. Alors, arrêtez de penser qu’il porte la poisse. D’ailleurs, vous vous mettez où, vous Maliens, qui l’avez plébiscité ?

S’il le pouvait, mon cousin aurait épargné tout malheur aux Maliens. Il cherche désespérément à restaurer leur dignité et leur honneur. Ça, il faut le lui reconnaître. D’ailleurs, comme on le dit chez nous, «le bébé s’échappe des mains de celui qui se donne au moins la peine de le prendre».

Cousin, je veux bien te défendre, mais il faut le reconnaître, tu nous as tellement habitués à regarder un tableau peint noir complètement qu’on choisit des raccourcis pour t’affubler de tous les maux d’Israël. Avec des histoires de surfacturations, de rétro-commissions, de népotisme… comme par exemple le fait d’emmener ton chauffeur en France alors que tu voyageais par avion !

Si la prise d’otages à Radisson, avec ses nombreuses victimes, ne t’a pas arraché une seule larme, je n’en espère pas autant à travers ces lignes. Chapeau, pour n’avoir pas pleuré cette fois-ci ! Enfin, si, à l’accueil du président sénégalais, venu présenter ses condoléances au peuple malien. Tu as joué au «médecin après la mort».

Issiaka SISSOKO    

 

PARTAGER

118 COMMENTAIRES

  1. Mugabe 25 nov 2015 at à 13:17
    667 commentaires

    Nfp, la mère des PERDRIX 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Il est entrain de déambuler son cul d’oiseau dans les rues de PARIS 🙄 🙄 🙄 , il sera bientôt là avec coco, pour exposer leurs tares. Vivement ce moment 😆 😆 😆 😆

    Mais je crois que je t’avais dit qlqchoz ou tu veux que je te rappel????? Bon continu

    • Quand on est Toto intelligent, ce n’est pas sure qu’on rappel quelque de sensé aux gens. 😯 😯 😯 😯 😯 😯
      Tu voudrais visiblement aider une perdrix comme toi. Vas y, dis toujours. Même les dires d’un insensé ont un sens.

  2. ‘‘Avec des histoires de surfacturations, de rétro-commissions, de népotisme’’. Merci cousin, j’ai connaissance que s’il le faisait véritablement c’est pour le bien-être bien sûr de la famille dont vous prétendez être. Toute ces sommes amassées, vous permettraient de vivre décemment au lieu d’écrire des torchons.

  3. ‘‘Mais je me suis entendu dire par une méchante langue que, c’est parce que, cette fois-ci, il n’y avait pas de victimes françaises. Auquel cas, mon cousin se serait fondu en larmes’’. Mais le cousin national, qu’est-ce qu’il vous passe par la tête? Que le président se mette à pleurer à tout bout de champ ? Non ! mon cher. Plus grave, dire que c’est parce qu’il y a pas eu de victimes françaises que le président n’a pas pleuré comme si les autres victimes ne méritaient elles aussi des pleurs du président. Veuillez arrêter votre cirque SVP!

  4. Je pense que le cousin chimérique se plait bien dans son costume de comédien que celui de journaliste. Pourtant, ces deux métiers ne font guère avec vous. Votre place se trouve dans un internat psychiatrique car vous perdez la tête.

  5. Ton cousin a vu assez de morts maliens et africain, c’est pour cela qu’il ne leurs pleure plus or ceux de la france sont occasionnels donc il profite pour faire remarquer sa compassion.

  6. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 :mrgreen: 😆 😆 😆

    ISSIAKA, il est temps de reconnaitre le changement et le progrès chez ton cousin. 😆 😆 😆 😆 Ce qu’il a fait avec Macky, c’est-à-dire laisser couler quelques larmes sous des lunettes soleil n’est pas pleurer. Pleurer c’est quand il fait comme d’habitude, crier wôôôôôyiiii !! wâââââyyyii !!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😀 😀 😀 😀

    • 😆 😆 😆 . Attention ladji kabakoh :mrgreen: 😆 .
      Sissoko ton cousin le Ladj bourama woloni kabakoh alias IBK est un vrai clown dès fois. Les emotions certes nous en avons tous et toutes mais un chef d’etat qui permet ce jeux de faiblesse ca alors là le Maliba doit appeler vraiment au SECOURS 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .
      😉 .

  7. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    J’avais bien averti le cousin A ZON BRIN … que le réveille de la basse ou allait se faire sentir …. et lui sera brutal …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Espérons qu’il n’ait pas pleurer comme son cousin …. qu’il semblait être surpris de ne pas voir pleurer …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Bravo a ROBERT DUCON MUGABE …. TU N’AS PAS DÉÇU MON FRÈRE …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa Âg,…. PAUVRE COUSIN DE ZON BRIN …. TU DEVAIS SAVOIR QUE LA BASSE-COUR DE TON COUSIN NE PLAISANTE PAS …. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😀 😆 Wallaye tu avais averti !! 😀 😀 😀 😆 😆 😆 😆

      Tu sais Moussa AG, même si je n’aimerais pas être à la place des Pintades, je ne peux pas l’empêcher d’admirer leur courage. 😀 😀 😀

      Comment peut-on se donner pour mission de défendre LADJI ?? Quelqu’un qui n’est normal que quand il pleure ou quand il se tait, sinon quand LADJI est content tout ce qu’il dit relève du DADIS CAMARA. 😀 😀 😛 😀 😀 😀 😀

      • “Quelqu’un qui n’est normal que quand il pleure ou quand il se tait, sinon quand LADJI est content tout ce qu’il dit relève du DADIS CAMARA. 😀 😀 😛 😀 😀 😀 :-D”

        SACRÉ YUGO….!!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Franchement moi aussi je suis admiratif des pintades …. bien que je pense que c’est l’instinct de survi qui justifie leur courage …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        L’élection du vieux médiocre …. est un don du bon Dieu à ces fainéants qui se sont trouvés une profession bien justifiée dans sa médiocrité …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Ces sans intégrité sont les plus heureux de l’amateurisme de ce pleurnichard et de la situation de crise du pays … qui est devenu une manne céleste pour eux …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        C’est pour cela qu’ils adorent le mot … division… et Tieblen Drame est devenu comme Jésus pour eux … capable de tout transforme en zameh et poisson pour ces cretins qui l’aiment plus qu’il aime ZON BRIN …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Moussa Âg,… Chapeau A ROBERT DUCON MUGABE et la basse-cour pour cette sortie “massive”… des pintades limitées à sa propre personne … 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • Je ne comprends rien du transbordement des perdrix. Vous avez mal aux plumes à ce que je vois. Je suis votre idole ou quoi 😆 😆 😆 😆 😆

  8. À l’annonce de cet événement malheureux, j’avais craint le pire pour mon cousin. Le sachant très émotif, plus ou moins fragile, je m’étais dit qu’il s’effondrât. Il n’a pas pleurniché. Il s’est montré très courageux…
    Mais mon cher Sissoko, pourriez-vous arrêter un peu votre comédie? Car je ne vous comprends pas lorsque le président pleure, c’est un problème. Il ne le fait pas, c’est un notre problème. Mais dit donc, où allons-nous enfin? Est-il interdit d’exprimer ses émotions quand on est président? Je pense que non!

  9. Respectons nous et il est temps qu’on arrête avec ces comportements irresponsables. Ces jeux ne vont rien nous apporter. Notre pays est endeuillé, je pense que tous les citoyens doivent respecter ce moment court pour la mémoire des victimes. Mais je vois encore des inconscients qui profitent de cela encore pour leurs distractions.

  10. Il y a vraiment quelques chose qui ne tourne pas rond dans la tête des journalistes de ce pays.
    Tantôt tu as pleuré, ce n’est pas bon; après tu n’a pas pleuré, ce n’est pas bon! 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    Que voulez vous au juste?
    Très sincèrement ce sont les autorités de la communication audio-visuelle que je plains car elles ne devraient pas accepter qu’on nous publies ce genre d’idioties. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    J’en appelle donc à leur sens de l’éthique et de déontologie car c’est ce qui manque à ces ” ECRITEURS”. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  11. Ce monsieur SIssoko est un soulard, raison pour laquelle il raconte chaque article les mêmes ragots. Rien d’intéressants dans ses articles.

  12. Ce moment ne doit en aucun cas nous servir des injures politiques ou critiques stériles. Ces attaques ne sont pas dus à nos forces de sécurités, ni à monsieur le président, ces voyous sont partout, ils sont contre tout, la seule solution à ce problème est l’union du monde entier pour les combattre.

  13. Le très cher cousin, à vous lire, vous pensez que vous vous moquez du président. Pourtant, vous étalez votre démence. je pense qu’il faille vous interner dans un centre psychiatrique. Car vous êtes un danger pour la population.
    ESPECE DE GROGNON!!

  14. Chaque malien doit se sentir touché profondément comme si c’est nous même qui avons perdu la vie ou un parent de nous. En ce moment c’est l’union nationale qui peut nous servir beaucoup de chose. Mettons nos intérêts personnels à côté et mettons le Mali avant tout et au-dessus de tout. Monsieur SISSOKO bien vrai vous êtes un clochard mais vous prié vraiment de partager ce si peu temps avec les familles endeuillées sans polémique.

  15. Je voudrais dire à Sissoko que nous citoyens du mali savons déjà à quoi nous en tenir concernant leur poison que lui et les autres journaleux de son espèce veulent nous administrer. :mrgreen: :mrgreen:
    On a l’antidote donc leurs actions sont vaines. Le doute sur la bonne foi des autorités de ce pays aucun journaleux ne pourra le semer dans mon esprit et je demande à mes concitoyens d’en faire autant.
    On a vu clair dans votre affaire là! LE MALI AVANCE ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  16. Sacrifions ce moment de deuil en mémoire des victimes, partageons ces moments durs avec leurs familles. Tous les maliens doivent se conformer aux mesures d’un deuil national ou à l’état d’urgence.

  17. Le chien aboie mais la caravane passe. Vous oubliez qu’IBK a été élu avec un plébiscite 77,6% de voies, quoi que vous fassiez, vous ne pourrez rien faire contre lui. Mieux vaut que vous vous fermez.

  18. Toujours occupés à se mêler de la vie privée des gens.Qu’est ce que cela vous fait que IBK pleure ou non.
    N’est il pas une personne qui a aussi des sentiments et de émotions?Quand est ce que vous allez laisser notre président en paix?Quand il pleure c’est un problème et quand il ne le fait pas c’est un problème.Un peu de respect pour ce monsieur car c’est quand même le président du Mali.

  19. Un faux cousin qui est à la recherche de parenté, si tes enfants découvriront que tu les nourris comme cela, une seule chose est claire, tes décisions ne seront plus respectées dans ta propre famille et ils ne seront jamais fiers de vous devant les parents des autres.

  20. Il sort d’où ce ce type? Des questions auxquels nous avons déjà trouvé des solutions ressurgissent par le biais de Issaka Sissoko qui vient de descendre de mars. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Les responsables de ces coups montés contre le gouvernement sont connus de ceux qui ont encore des yeux et un esprit pour voir. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Pour le reste cousin tu iras voir dans la grotte de Iyad si IBK y est. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  21. Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il est et non ce qu’il pense , lorsqu’un journaliste pourra écrire un article basé sur la vérité vraiment de son journal. Le journaliste malien écrit n’importe quoi et se tromper sur tout parce qu’il soutient les opposants sans ambition du Mali.Et comme on le dit les oiseaux de même plumage volent ensemble .Ils sont accompagnés par des personnes nue qui pensent qu’ils travaille dans le noir .Ce genre d’oiseaux dont j’affirme ci-dessus ne sont simplement que des oiseaux les plus idiot de la république .Ce sont des perdrix

  22. Un journaliste clochard qui n’a plus d’inspiration chaque jour le même morceau Ce n’est pas obligatoire que tu fasses un article chaque semaine si tu n’as pas de choses importantes à raconter vous êtes prié de vous boucler vous êtes les premiers ennemis de ce pays, des obstacles à la paix

  23. Je pense que le président de la république est un homme au grand coeur et il est tout à fait normal qu’il partage la peine de qui il veut. Après le fait qu’il soit président de la république c’est un homme comme tous les autres et il a des sentiments qu’il doit exprimer.
    Etre président ne veut pas dire qu’il ne faut plus avoir de coeur.
    Je suis un peu triste car enfoncé six pieds sous terre, tu ne verras pas ses larmes le jour de ton pitoyable enterrement.

  24. SABOUNYOUMA chaque jour le même son Monsieur le journaliste depuis que j’ai commencé à lire votre plume cela fait plus d’un an vous agissez de la même façon à chaque publication vous acharnez sur le régime comme vous êtes téléguidé ou destiné à cela Mieux vaut que vous changez votre système de journalisme pour devenir un grand dans ce pays.

  25. Il n’y a pas que cette citation qui est d’une grande médiocrité, Un proverbe chinois dit que lorsqu’on n’a plus rien à dire, on cite généralement un proverbe chinois, et c’est à ce jeu qu’aurai joué Monsieur SISSOKO.
    Ce journaliste est d’une débilité surréaliste. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    A la question « D’ailleurs, vous vous mettez où, vous Maliens, qui l’avez plébiscité ? », la réponse est dans le cul des journalistes comme toi qu’ils y sont. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    N’importe quoi !!!!!!!

  26. Quel problème ce monsieur a t il avec “SON COUSIN”IBK?
    Pour sa gouverne,on ne choisit pas de pleurer ou pas.Cela arrive tout seul.
    Mais imaginez un seul instant qu’au moment où se passait la prise d’otage,le président descend d’un avion et se met à pleurer,quel allait être l’attitudes de nous les maliens face à ce drame.
    Mais cela ne veut pas dire qu’il n’était pas affecté par ce qui arrivait à notre pays.Mai en tant que président,c’est lui qui a le devoir de rassurer tous les maliens pour ne pas céder à la panique.Pour ce faire il se devait de donner l’exemple.
    Alors,cher cousin de notre président,trouvez autre chose à dire à car sur ce coup votre cousin vous à dribblé sur toute la ligne 😆 😆 😆 😆

  27. AN MA FILI mais AW YAN TÔrÔ Dé. Il faut laisser le président faire son job, pourquoi vous êtes toujours comme cela. Des journalistes comme vous font toujours honte au journalisme. Dans vos articles il n’y que des spéculations. Si vous n’aimez pas IBK allez-y vous faire voir au diable.

  28. « …. Mais je me suis entendu dire par une méchante langue que, c’est parce que, cette fois-ci, il n’y avait pas de victimes françaises. Auquel cas, mon cousin se serait fondu en larmes. Je n’y crois pas… » 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    La phrase la plus stupide de l’article. Comment un homme sensé peut-il avoir un tel raisonnement. On voit que son cerveau lui fait des tours.
    Le cerveau est un merveilleux organe.
    Il démarre au moment il se lave et s’est visiblement arrêté quand il est arrivé au bureau. , Issiaka SISSOKO est un gros malade :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆

  29. Ces informations cherchent à créer seulement la polémique dans le pays, sinon aucun journaliste ne sait rien de concret dans cette histoire, certains n’ont même pas été sur le lieu du drame à forte raison de donner des informations sur l’attaque. Ils cherchent de l’argent seulement.

  30. Mais couse avec les histoires de surfacturations, de népotisme et de rétro-commissions dont tu parles la que fous tu encore dans ce dépotoir que tu qualifies de journal?
    Si IBK prends tout cet argent là, je pense que c’est pour la famille ou je me trompe?
    Dans tous les cas tu es le cousin adoré là tu vas recevoir ta part soit un peu patient.
    Espèces de porc!

  31. Certains journalistes parlent de IBK et de son gouvernement sans l’avoir feuilleté
    par conscience professionnelle afin de se trouver dans les conditions exactes
    d’ignorance du public auquel ils s’adressent.Ces journalistes sont aussi soutenus par des personnes
    idiotes qui épousent leur idéologie sans scrupules Ceux là ce sont des perdrix tels que nfp et plein d’autre

    • Nfp, la mère des PERDRIX 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Il est entrain de déambuler son cul d’oiseau dans les rues de PARIS 🙄 🙄 🙄 , il sera bientôt là avec coco, pour exposer leurs tares. Vivement ce moment 😆 😆 😆 😆

  32. Les maliens même cherchent quoi à IBK. Quand, il pleure, on dit qu’il est faible, quand il pleure moins, on lui reprocher d’aimer plus la France que son propre pays. 😯 😯 😯 😯 😯

    Il faut savoir à la fin ce que les maliennes lui veulent en réalité. Ce genre d’édito n’édifie pas le débat. Il ne le grandi même pas. 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Quand on est débile un jour, on n’est débile toute la vie, Issiaka SISSOKO est l’un des journalistes les plus nul de place après Adam Thiam. 👿 👿 👿 👿 👿

  33. J’ai souvent cru que l’insouciance était un adjectif qu’on employait seulement quand il s’agissait de parler de la jeunesse. Mais je réalise aujourd’hui que ce qualificatif ne s’applique pas seulement aux jeunes, mais à une catégorie des pseudos journaliste du MALI. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    Monsieur Issiaka SISSOKO, je suis désolé, mais c’est l’édito le plus lugubre de l’année. L’ironie est si ridicule que je ne trouve rien à dire. 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    IBK n’est pas votre marionnette, c’est un être humain, c’est injuste de dire qu’il pleure plus quand il s’agit des français et moins, quand c’est le MALI. C’est une comparaison de maître de basse cour. 8) 8) 8) 8) 8)

  34. N’ga tchai ali bélé é bé scandales financiers ni népotisme kora.
    Ahiwa é ka en soro sécurité ni développement ni lafia ka so notè anhou wala kohi!

  35. Ces journalistes venimeux qui insultent et diffament la république – il ne suffit pas qu’on les lise. Il convient encore qu’on applique l’état d’urgence sur ces médias qui une source de rébellion

  36. Tu deviens bête, ton cousin est au moins un homme qui se soucis de la nation. Tu passes toute ta vie à parler de ton cousin qui a quelque chose à faire, sans nous faire comprendre ce que toi-même tu sais faire d’autre.
    Que ce que tu as fait ?
    Que ce que tu es en train de faire ?
    N’est tu pas un homme comme ton cousin ?
    N’est tu pas malien comme ton cousin ?
    Tu es certainement beaucoup occupé à parler de ton cousin que de faire autre chose pour ton peuple.
    Le Mali est un pays des maliens, personne d’autre ne viendra changer le destin de ce pays en nos faveurs et à notre place.
    On a l’habitude de laissé toutes les tâche du pays sur le dos d’un seul homme, même si un petit problème se produit dans le quartier, la faute est tombée sur cet homme.
    On a aussi l’habitude d’attendre que le développement qui est notre souhait soit venu des autres sans qu’on ne se déploie sur ce sens.
    Il faut continuer de te moqué de ton cousin pendant que les autres pays font des progrès.

  37. Quel contraste entre ce monsieur et son cousin?
    Comment peut on être cousin d’un homme aussi brillant et intègre comme IBK et être un idiot de la première classe?
    Loin de moi l’idée de vouloir mettre en doute la loyauté de votre génitrice, mais je pense que vous n’êtes pas vraiment de la famille dont vous vous réclamez.
    Mais ce n’est pas grave car IBK accepte tout le monde,même les cousin bâtards… 😆 😆 😆

  38. Salia 25 nov 2015 at à 10:30
    73 commentaires
    Issiaka, à partir d’aujourd’hui, je vous baptise «le Cro-Magnon» soi-disant d’IBK. Dorénavant, vous n’êtes plus le cousin. Vos articles à venir doivent contenir votre nouveau nom mentionné haut. ➡ ➡ 😛 😛 👿 👿

    Tu as vraiment bien fait, il lui faut bien un nom d’idiot….
    Issiaka = Cro magnon et pourtant sa sonne bien …

    • non ce Issiaka n’est pas cromagnon mais plutot un UN MACROCEPAL . ses parents qui me fais pitiés car on envoie son enfant à l’école pour apprendre et comprendre les choses mais lui, il est taré ……….MACROCEPAL : GROSSE TETE VIDE

  39. Le petit sissoko ne peut pas défendre IBK parce qu’il ne voit pas plus loin que le bout de soin nez, son imagination même après plusieurs greffes de cervelle ne peut rien produire et j’en suis désolé.
    Cependant, les réalisations de IBK sont la. Il te suffit de comparer son bilan de 2 ans et celui de ses prédécesseurs pour voir la différence.

  40. Avant-hier c’était ton cousin, hier aussi c’était ton cousin et aujourd’hui tu viens nous raconté les mêmes histoires sur ton cousin.
    Ça devient comme de la comédie celui Guimbo et Michael dans leurs sorties de sabougnouman
    Michael : Djéli mousso dongiili dioumen bee bolo ka kee ?
    Guimba: Saabu gnouman
    Michael : a faamu nan weere bee ?
    Guimba : aa woo
    Michael : dioumein doo
    Guimba : Saabu gnouman
    Ainsi de suite …

    Il faut au moins nous dire une histoire de ta grande mère…

  41. Sissoko, laisse les gens tranquille avec cet histoire de ton cousin, ce que tu oublies ton cousin a déjà apporté l’essentielle au Peuple.
    Au Mali quand on n’a rien à dire, on devient un journaliste comme Issiaka SISSOKO.
    Ton cousin ton cousin, ton cousin a fait ceci, ton cousin a fait cela….
    N’importe quoi tes articles…

  42. Celui-là n’a rien d’autre à faire où à dire que de nous raconter ce que fait son cousin.
    Un jour tu vas nous parler de toi au moins ?
    En tout cas tout le monde sait que ton cousin est un homme qui veut le bien de son peuple.

  43. IBK est le président de tous les maliens jusqu’à preuve du contraire et par conséquent les actions qu’il mène pour le bien de cette population est valables pour tous. En deux ans de pouvoir IBK a crée plus de 100 000 emplois et en a garantit un nombre tout assez conséquent; le SMIG a évolué, les indices des salaires des fonctionnaires ont été revu à la hausse et j’en passe. Arrêtez donc vos balivernes. Cela ne marche plus!

  44. pleurer ou pas, nous savons que le président IBK aime son pays… et c’est le plus important.
    Fantan De Ka Kuma Ka Tiann…
    IBK koo fooye de tee elaa…
    Tu es notre président qu’on aime piann
    Que cela plaise ou non…

  45. 😆 😆 😆 Cher cousin national,vous venez encore une fois de faire montre de votre idiotie.
    Au moment où les familles n’ont pas encore fini de pleurer leurs morts,vous voilà avec un article de merde pour nos faire rigoler.Sachez que votre “lien de parenté” avec le président et tout ce que cela implique reste uniquement à la maison(si vous connaissez là bas bien sûr).
    Alors épargnez nous vos salades car votre cousin a besoin de concentration pour servir son peuple. 😆 😆 😆

  46. COURS D’HISTOIRE POUR ISSIAKA SISSOKO ET TOUS CEUX QUI PENSERONT S’Y RECONNAITRE

    L’occupation coloniale française du nord du Mali
    Juillet 1891 : La colonie du Soudan français est érigée en grande partie sur le territoire de l’actuel Mali.
    Décembre 1893 : Les troupes françaises occupent Tombouctou, mais se heurtent à une forte résistance dans la ville et ses environs.
    1911 : Les troupes françaises écrasent la révolte des Kel Ataram à Ménaka.
    1913-14 : Une grave sécheresse frappe le nord du pays, aggrave la pauvreté dans les régions peuplées par les Touaregs et provoque un mécontentement croissant.
    1914-17 : Firhoun – chef suprême élu ou aménokal des Kel Ataram à Ménaka – et Kawsanag Kedda, responsable du siège d’Agadez sur le territoire actuel du nord du Niger, mènent des révoltes contre les Français. Ces deux révoltes sont réprimées par les Français qui ont obtenu le soutien des confédérations touarègues rivales et des Arabes. Les rebelles font l’objet de lourdes représailles.
    La rébellion des « Fellaghas »
    Septembre 1960 : Le Sénégal se retire de la fédération du Mali. L’ancienne république du Soudan devient la république du Mali et l’indépendance est proclamée à Bamako, la capitale. Modibo Keïta, enseignant et syndicaliste, est nommé président de la République. La constitution est adoptée.
    1962-64 : Dans le Nord, la première rébellion touareg, ou rébellion des Fellaghas, est lancée depuis la région de Kidal et est violemment réprimée. Les troupes gouvernementales ciblent les communautés touaregs, éliminent le bétail et empoisonnent les puits. La guerre provoque un exode massif des Touaregs vers l’Algérie et d’autres pays voisins. Le renforcement des restrictions militaires par le gouvernement se poursuit dans le Nord.
    Décembre 1968 : Un coup d’État militaire renverse Modibo Keïta, qui est emprisonné. Moussa Traoré, officier qui dirige le Comité Militaire de Libération Nationale (CMLN), prend la présidence du pays.
    1972-73 : Le Mali est frappé par une forte sécheresse qui a un impact dévastateur sur le Nord et entraîne une nouvelle vague de migrations vers les centres urbains et les pays voisins du Mali. Des rapports font par la suite état d’importants détournements de nourriture par les autorités.
    1976 : M. Traoré crée un parti politique, l’Union démocratique du peuple malien (UDPM). Le Mali adopte un système à parti unique.
    1984-85 : La pire sécheresse qu’ait connue le pays en dix ans a de très importantes conséquences pour les communautés pastorales et l’économie rurale du Nord.
    Juin 1985 : Moussa Traoré est réélu sans opposition avec 89 pour cent des suffrages. Le Mali et le Niger sont le théâtre de rébellions.
    1988 : Création du Mouvement populaire de l’Azawad (MPA) en Lybie qui est dirigé par Iyad Ag Ghali.
    Mai 1990 : Les Touaregs du nord du Niger attaquent Tchintabaradene. De lourdes représailles militaires s’ensuivent qui provoqueront la mort de centaines de Touaregs.
    Juin 1990 : La rébellion touareg débute par l’attaque de la prison et de la garnison de Ménaka. Les violences généralisées provoquent un nouvel exode des populations civiles.
    Juillet-août 1990 : Des opérations militaires sont lancées dans le Nord, tout particulièrement autour de Gao. Le commandant d’un escadron de parachutistes aurait dit : « L’extermination des Touaregs est la solution. Je suis venu ici pour m’en occuper, et je ne gâcherai pas mes munitions ».
    Démocratie et la route vers Tombouctou
    6 janvier 1991 : L’accord de paix négocié par l’Algérie à Tamanrasset dans le sud du pays prévoit la décentralisation du Nord et la réintégration des troupes touarègues, mais les violences se poursuivent dans certaines régions du Nord.
    Janvier-mars 1991 : Les autorités répriment avec violence les manifestations d’étudiants et de syndicats à Bamako et font de nombreuses victimes.
    26 mars 1991 : M. Traoré est renversé et un gouvernement de transition est établi : le Comité Transitoire pour le Salut du Peuple (CTSP), dirigé par l’officier Amadou Toumani Touré.
    Juillet-août 1991 : La conférence nationale organisée à Bamako rassemble un grand nombre de délégués alors que le Mali tente d’établir une démocratie fonctionnelle.
    12 janvier 1992 : La nouvelle Constitution est adoptée par référendum à une écrasante majorité.
    11 avril 1992 : Le Pacte National est signé par le gouvernement et un groupe de coordination des rebelles Touaregs est créé. Le Pacte prévoit la régénération économique du Nord, des initiatives de réconciliation nationale, la décentralisation et l’intégration des Touaregs au sein de structures militaires et civiles.
    Avril 1992 : Alpha Oumar Konaré, ancien ministre, consultant des Nations Unies, propriétaire d’un journal et d’une radio, remporte les premières élections multipartites. Son parti, l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA), remporte les élections parlementaires.
    Décembre 1993 : Le Lieutenant-Colonel Oumar Diallo mène une tentative de coup d’État.
    Janvier 1994 : La dévaluation de 50 pour cent du franc CFA entraîne une hausse importante du coût de la vie et provoque des manifestations.
    Mai 1994 : Malgré une série d’initiatives de paix au niveau local et national, les tensions s’aggravent dans le Nord, en particulier entre les communautés sédentaires Songhai, les Touaregs et les Arabes. Elles ont pour résultat la formation du Mouvement patriotique Ganda Koi (MPGK) malien des miliciens Songhaï. (Ganda Koi – « maîtres de la terre » en songhaï).
    Janvier 1995 : Les accords de Bourem sont signés par le MPGK et le Front populaire pour la libération de l’Azawad (FPLA), principalement composé de Touaregs. Ils marquent une percée significative en désamorçant les tensions ethniques.
    27 mars 1996 : La cérémonie de la Flamme de la paix est organisée à Tombouctou, alors que des centaines d’armes à feu sont détruites et que les mouvements touaregs armés et le MPGK sont officiellement dissous.
    Mai 1997 : M. Konaré est réélu.
    Juin 2002 : Amadou Toumani Touré est élu président après avoir exclu un retour en politique.
    2005 : Le Mali est frappé par une grave sécheresse. Les communautés pastorales sont à nouveau sévèrement touchées.
    Avril 2005 : Le décret introduisant l’Agence de Développement du Nord Mali (ADN) est promulgué : il donne la priorité à l’investissement et au développement dans les régions de Gao, Tombouctou et Kidal.
    Avril 2006 : Le colonel Mouammar Kadhafi, le leader libyen, fait partie des invités d’honneur du festival du Maouloud de Tombouctou, qui commémore la naissance du prophète Mahommed. Cette visite fait l’objet de critiques des Maliens qui accusent M. Kadhafi d’avoir soutenu les révoltes touarègues.
    Mai 2006 : Les garnisons de Kidal et Ménaka sont attaquées par le nouveau mouvement rebelle, l’Alliance démocratique pour le changement du 23 mai (ADC).
    4 juillet 2006 : Les accords d’Alger sont signés par le gouvernement et l’ADC, l’accord de paix porte principalement sur la sécurité et la croissance économique à Kidal, la huitième région du Mali et la plus éloignée de la capitale.
    Avril 2007 : M. Touré est réélu, mais la victoire est contestée par les autres candidats.
    Mai 2007 : Les violences continuent après le rejet par l’Alliance Touareg Niger-Mali (ATNM) des accords d’Alger. L’ATNM poursuit ses opérations dans le Nord, attaquant des garnisons et enlevant des soldats placés sous le commandement d’Ibrahim Ag Bahanga.
    Novembre 2007 : L’ancien chef touareg Iyad Ag Ghali rejoint le consulat malien de Djedda, en Arabie saoudite.
    Février 2009 : Le gouvernement mène avec succès une contre-insurrection dans le Nord. Celle-ci se traduit notamment par le démantèlement des bases militaires rebelles, mais elle engendre une forte hostilité de certaines communautés touarègues, qui se plaignent d’être maltraités par les troupes gouvernementales.
    Février 2009 : La cérémonie de paix de Kidal inclut la remise de centaines d’armes par les rebelles touaregs et de nouveaux aménagements pour leur intégration au sein des forces armées, mais les combattants de M. Bahanga ne participent pas au processus de paix.
    La rébellion suivante
    Novembre 2010 : Une rencontre est organisée à Tombouctou : elle accueille principalement des Touaregs du Nord et se conclut par la création du Mouvement national de l’Azawad (MNA) qui rejette les violences, mais appelle à un élan de solidarité des Azawadis installés au Mali et à l’étranger.
    Février 2011 : M. Touré prend la parole lors d’une cérémonie organisée non loin de Kidal et annonce un nouveau grand programme pour le Nord qui « proposera des solutions urgentes pour le rétablissement de la paix et de la sécurité », et aidera les jeunes « à trouver du travail et à échapper aux activités illicites et dangereuses ». Peu impressionné, le porte-parole des Touaregs Hama Ag Sid Ahmed prévient, « Pendant de longues années, nous avons essayé de rouvrir le dialogue avec les autorités centrales. Nous constatons que rien ne change sur le terrain ».
    Août 2011 : Six mois après la cérémonie de Kidal, M. Touré lance le Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement au Nord-Mali (PSPDN) doté d’un budget de 32 milliards de francs CFA (environ 65 millions de dollars), qui met l’accent sur les projets liés à la sécurité, au développement, aux femmes, aux jeunes et à la génération de revenus. Le programme a reçu le soutien de l’Union européenne (UE), de la Banque mondiale, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et d’autres bailleurs de fonds. Le programme est dirigé par Mohamed Ag Erlaf, un Touareg originaire de Kidal.
    Août 2011 : L’arrivée sur le territoire malien de Touaregs lourdement armés est signalée. Ils arrivent de Lybie via l’Algérie et le Niger.
    26 août 2011 : Ibrahim Ag Bahanga, chef de l’ANTM, trouve la mort dans un accident de voiture. M. Bahanga était soupçonné d’avoir été fortement impliqué dans le recrutement de combattants touaregs en Lybie.
    16 octobre 2011 : Le Mouvement National pour la libération de l’Azawad (MNLA) est créé. Le Mouvement national de l’Azawad (MNA) fusionne avec l’ATNM, un mouvement plus intransigeant. Le principal objectif de ce nouveau mouvement est de « sortir le peule de l’Azawad de l’occupation illégale du territoire azawadien par le Mali ».
    Novembre 2011 : Une organisation de la société civile de Gao met en garde contre l’aggravation des problèmes de sécurité dans la région.
    Janvier 2012 : Le MNLA accuse le gouvernement de provocation militaire et de ne pas avoir satisfait une série de promesses, et lance des attaques rebelles sur Ménaka plus au nord. Le mouvement indique que son objectif est « d’obtenir la paix et la justice pour la communauté de l’Azawad » et « la stabilité pour notre région ».
    17-31 janvier 2012 : Après des attaques menées initialement par les rebelles sur Ménaka, de nouveaux combats sont signalés dans d’autres régions du Nord, y compris Ageul-hoc, Tessalit, Léré, Andéramboukane et Nianfunké. Des rapports contradictoires évoquent les succès et pertes militaires de l’armée malienne et du MNLA, mais l’armée gouvernementale a indiqué avoir perdu du terrain.
    Des organisations des droits de l’homme, y compris Amnesty International, condamnent la gestion de la guerre par le gouvernement et l’utilisation d’hélicoptères de l’armée contre des cibles civiles. Des rapports font état de massacres par les troupes gouvernementales à Aguel-hoc après la prise de la ville par le MNLA, alimentant les rumeurs d’une alliance entre le MNLA et des musulmans salafistes extrémistes. Les rebelles réfutent catégoriquement ces allégations.
    1-2 février 2012 : Des manifestations ont lieu dans la ville de garnison de Kati, à 15 km à l’extérieur de Bamako. Elles sont dirigées contre le gouvernement de M. Touré pour sa conduite de la guerre et contre la communauté touarègue locale. Les dirigeants politiques et les acteurs de la société civile mettent en garde contre les extrémistes qui utilisent la situation dans le Nord pour alimenter les tensions inter-ethniques. Amnesty International accuse les forces de sécurité de ne rien faire pour prévenir les attaques sur les maisons et propriétés des Touaregs, des Arabes et des Mauritaniens.
    Le président Touré lance un appel au calme et à l’unité à la télévision nationale.
    2 février 2012 : Des discussions s’ouvrent à Alger entre le gouvernement malien et les représentants de l’ancien mouvement rebelle touareg, l’ADC. Elles se concluent deux jours plus tard par un appel à la paix qui n’est pas jugé pertinent par le MNLA.
    3-4 février 2012 : Des rapports font état d’une offensive des rebelles sur la ville de Kidal.
    7 février 2012 : La population abandonne Tessalit plus au nord, alors que des rapports indiquent que les rebelles assiègent la ville.
    LES OISEAUX DE MAUVAISES AUGURE SONT PASSES AVANT IBK!
    Il n’est et ne sera jamais responsable des problèmes du Mali c’est l’héritage que tes parents lui ont laissé…

  47. L’attitude émotionnel du président n’a pas sa place dans cet article nous ne sommes pas dans une revue de star au point où on dit tous de personnel sur IBK .Le peuple est lassé d’entendre des idioties sur le président et cela ne nous regarde. Alors M.Issiaka Sissoko Cet article n’a pas sa place sur ce site

  48. 💡 💡 💡 Mon chère réveil toi avant qu’il ne soit tard ❗ ❗

    Cette république traverse des moments de difficultés d’où Chacun doit comprendre et jouer son rôle de patriote, tien toi ce n’est pas en critiquant et en des séparations qu’on peut construire le pays.

    IBK est le président de tous les maliens, donc en un mot, il est la personne qui représente le Mali en tête corps et âme, ce président est choisie par nous, population du Mali.

    Nous devons du respecte et de la considération à cet homme et à ce qu’il fait, car nous ne le faisons pas pour sa personne, mais pour la nation qu’il représente.

    Le Mali est notre seul et unique héritage, nous devrons tout donner pour participer à son développement n’acceptons pas la séparation ou quelconque pensée de séparation…

    A bon entendeur salut…

  49. Si c’est parce qu’il n’y avait pas de victimes françaises que le président de la république n’a pas pleuré tant mieux mais je pense que le président aurait pleuré si ta tronche de mammifère marin et ton nez semblable à une aubergine était étalé sur le sol.
    C’est pas grave la prochaine fois sera la bonne. Petit morveux!

  50. Ces journalistes tels Issiaka sissoko sont la risée des médias du mali car ils ne disent jamais la vérité.
    Ils disent une chose qu’ils savent ne pas être vrais, dans l’espoir que, s’ils continuent à l’affirmer assez longtemps, elle deviendra vraie.et le peuple avalera leur salades.
    Après toute cette attaque nous devons tous nous mettre au service de IBK car à travers lui le terrorisme ne prend plus de l’ampleur au Mali .
    VIVE IBK-PAIX AU MALI

  51. Tu n’as pas de pensée pour ses victimes sinon vous n’alliez pas pas faire des commentaires aussi ridicule concernant l’état d’âme du président de la république pendant cette crise.
    En réalité vous n’êtes qu’un journaleux de pacotille accessible au premier venu.

  52. Le président IBK à apporter plus qu’il ne faut

    Il faut avoir le moindre respect aux victimes Mr. Le journaliste.
    Une fois de plus mes condoléances aux familles des victimes.

  53. Être Journaliste ? C’est une autre forme de justice. C’est la justice du peuple et de la vérité.
    Être journaliste ne signifie pas être un avocat du diable. Être journaliste c’est divulguer des vrais informations et non des opinions personnelles. Alors ressaisissez vous

  54. Les propos de l’article sont incompréhensibles et ne sont même pas fiables
    Je crois que ces journalistes doivent apprendre à faire des articles sensés qui informent la population sur les informations du mali et de l’Afrique

  55. Les rapports du FMI et autres bailleurs de fond nous montrent que le Mali va bien et que l’économie est en hausse depuis 2013 donc ce n’est pas l’occasion de soulever ce qu’on sait de vous. On n’a assez écouté ces vieilles chansons. Ceux qui vous incitent aujourd’hui sont ceux-là qui ont mis le pays à genoux.

  56. Monsieur se plait dans sa posture de moqueur qui ne lui va d’ailleurs pas du tout.
    C’est qu’on tu t’utilise pour que tu aies la pitance mais je crois apprendre le métier de journalisme pour savoir quoi dire et à quel moment.

  57. Je vois que dans ce pays les journalistes ne font que parler dans le néant au lieu d’informer la population. Comment peut-on manquer d’informations et venir raconter des merdiers autres que des informations utiles à la situation actuelle.

  58. Nous devons plutôt nous poser la question pourquoi les hommes sont devenus aussi inhumains et cruels. Des hommes qui tuent leurs frères pour quelle cause au lieu de se plaindre pourquoi un homme aussi sensible qui voit la dérive de ces hommes comme le signe de la fin du monde tel que décrit par le Saint CORAN

  59. ISSIAKA SISSOKO, le crétin du village est revenu à la charge !!!
    Mais dommage qu’il ne puisse pas avoir gain de cause !!!

  60. Vous parlez de népotisme et de surfacturation, avez vous comment était économiquement ce pays lorsque IBK prenait le règne. Aujourd’hui, avec son sens de charisme d’un homme d’état a su renouer la confiance avec les bailleurs de fond qui reviennent pour investir dans notre pays.

  61. Nous nous lassons vraiment de voir les demeurés de journalistes comme se con ISSIAKA SISSOKO nous sortir à chaque fois des articles bidons comme celui la !!!

  62. A fleur de vérité : Ce journaliste est un bouffon !!!
    A fleur de vérité : des journalistes de ton genre, on en croise tous les jours !!!
    A fleur de vérité : tu n’es qu’un ch ien !!!

  63. Je pense souvent lorsque je lis ce journalier que dis je journaliste
    On cherche à toujours culpabiliser quelqu’un dans une telle situation. Avez vous une conscience de crapaud. J’ai énormément mal au cœur de lire des ignares de votre espèces.
    Le journalisme ne veut pas dire de la survie. Si ce pays n’est pas en paix on verra bien comment vous ferez pour vivre.

  64. Je pense que le cousin imaginaire se cache derrière la plaisanterie pour cacher son n’incompétence, sa mauvaise foi, son apatride, sans manque de professionnalisme et de maturité. Je suis sûr qu’il manque cruellement d’inspiration et de créativité. Espèce de journaliste plaisantin, bouffon.

  65. ISSIAKA SISSOKO, si seulement tu pouvais la fermer, boucher tous les trous qu’il peut avoir !!! Il doit donner des informations, non nous casser les oreilles !!!

  66. Cousin imaginaire, 😆
    Cousin de mauvais augure, 😈
    Cousin plaisantin. :mrgreen:
    Cousin ignorant, 😆
    Cousin Immature, ➡

  67. Nous devons supprimer ces genres de journaux qui donnent pas une bonne image à notre pays. Ce régime a hérité de cette crise et il tente tant bien que mal pour sortir ce pays de cette ornière.
    On est pas oublié d’être du même bord avec IBK mais lui soutenir dans un tel moment est un acte de patriotisme.

  68. De fond en comble, cet article ne raconte rien d’informatrice, objectif et crédible. Le fou de la presse malienne est de retour, les lecteurs pourront rigoler comme ils le veulent, moi j’ai commencé à me marrer déjà.

  69. Des critiques stériles que vous ne cessez de publier nuit et jour ne peuvent rien apporter à ce pays. On a besoin de projet de société et des sortie de crise bien établir.

  70. Issiaka, ton cousin n’a pas à te répondre. Tu n’es qu’un sale type et un minable journaliste. Moi non plus. Le temps que je consacrera à te répondre peut me servir à présenter mes condoléances aux familles des victimes de Radisson Blu. 💡 💡 💡 😛 😀 😀

  71. La cousine du président de la république, tu nous emmerdes sérieusement avec tes conneries, si tu n’as pas d’informations à donner aux gens tu ferais mieux de te taire !!!

  72. Issiaka Sissoko : BL@KORO 💡 💡 💡 💡
    Si tu n’as rien n’a dit tu peux la fermé, tu n’es pas obliger de te ridiculiser. Tes arguments sont fictifs. Nous avons besoin de la réalité des faits, ne manipuler pas l’information à votre guise, sinon cela risque de notre en cause votre crédibilité.
    💡 💡

  73. IBK a la carrure d’un vrai chef et un sens très élevé de responsabilité. Un chef ne peut perdre le calme face à problème car il était au parfum de la situation. Les ministres ont montré leur compétences face à la situation.

  74. Le rêve est permis. Le soi-disant cousin du président peut continuer de rêver. Mais à un moment donné il serait nécessaire que descendiez sur terre. Le président du Mali ne peut accueillir un connard comme vous dans sa résidence privée. Tu peux rester dans ta maison d’édition. Toutes mes condoléances aux victimes de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu de Bamako. 😛 😛 😀 😀

  75. Ce n’est pas la peine de jouer au journaliste humoriste, cela vous va très mal. Un petit conseil un peu de sérieux dans votre travail, on n’a pas besoin de vous le dire, un travail qui vous nourrit et vous blanchit, en plus de votre famille.

  76. Les articles comiques ne pourront rien face au bonheur grandissant d’IBK. Cousin du Mali, toi tu procède par des balivernes pour porter atteinte à la crédibilité du Président de la République, looooooooool. Un conseil chère COUSIN DU MALI, ne soit pas lâche, soit sérieux pour faire à la lutte que mène. Les plus décisifs n’ont pu rien fait à la véracité du régime d’IBK, donc ce n’est ainsi que tu arriveras. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  77. A fleur de vérité : M. Sissoko est un journaliste sans culture journalistique. La preuve en est que chaque semaine il publie un seul article insensé. Il n’informe pas. Mais il fait rire quand même avec ses jeux de mots. 😳 😳 🙄 🙄 😈 😈

  78. Nous n’avons plus le temps de vous écoutez aboyer comme vous le faites maintenant, vous devez donner les informations précises à la population, au lieu de nous casser les oreilles !!!

  79. Ce sont des balivernes, désoler mais votre article est nul. L’article ne répond pas au attente, rien d’informatrice, rien d’objectif, rien constructif. Nous n’avions pas le temps d’écouter ces balivernes.

  80. Issiaka SISSOKO cela ne m’étonne pas de vous. Vous êtes nul dans tous les sens du mot. IBK s’est se tenir. Cela ne devait pas une occasion d’étaler vos carences intelligences. Lorsqu’un homme pleure c’est qu’il est dépassé par un évènement.

  81. Issiaka, à partir d’aujourd’hui, je vous baptise «le Cro-Magnon» soi-disant d’IBK. Dorénavant, vous n’êtes plus le cousin. Vos articles à venir doivent contenir votre nouveau nom mentionné haut. ➡ ➡ 😛 😛 👿 👿

  82. Issiaka, si vous n’avez pas de famille, le mieux serait d’aller en chercher ailleurs. IBK n’acceptera jamais un connard comme vous dans sa famille. Si je vous aie offensé dans mes propos, je m’excuse. Mais c’est le seul qualificatif qui vous sied. 👿 👿 💡 💡

  83. Tu commences très sérieusement à nous taper sur les nerfs, nous sommes face à une situation périlleuse, dramatique, au lieu de donner des informations tu es là à nous raconter des conneries pareilles !!

  84. Avec ta tête de ****, ta mine de ****, toi aussi tu veux te moquer. Un conseil amical va plutôt te miroité avant de te moquer. La blague n’est pas ton genre, je te l’assure. Tu penses faire rigoler avec tes propos au contraire les lecteurs ce moque de toi-même. Tu te ridiculise cousin fictif.

  85. Tu es vraiment un imbécile, un crève la faim qui ne sait que faire de sa putain de carrière, ni même de sa minable vie. Ta carrière, tu peux la jeter dans une poubelle comme un kleenex usée MDR.

  86. Cissoko
    ça vous a échappé , sinon ton cousin de fanfaron a bien pleuré et la télé Sénégalaise en a montré les différentes péripéties de pleure avec Macky SAll. Ce qui m’étonne chez ton cousin de bluff, il parle toujours de modestie , d’humilité alors que lui même n’est ni modeste ni humble.

  87. Quel lien existe-t-il entre ce pauvre journaliste et IBK ? Est-il réellement le cousin d’IBK ? Si oui, quelle parenté existe-elle entre eux ? Si non, ce Monsieur peut être quoi d’IBK ? ➡ ➡ 😛 😛 🙄 🙄 😈

    • Non cousin, ce sinistré n’a rien de commun avec IBK. Sauf s’il n’a pas de famille et qu’il est à la recherche d’une. Nonobstant, il peut-être de la maison Keïta. Mais pas comme un homme. Il peut devenir le cousin du chien d’IBK. 😆 😆 💡 💡 😥 👿

  88. Je crois que le faible cousin n’a pas avalé ses bactéricides. Une personne ordinaire n’osera jamais se prendre pour celui qu’il n’est pas. 😛 😛 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  89. Le malheureux cousin d’IBK vient de publier un article démontrant sa petitesse et son manque de courtoisie à respecter les gens. Au lieu de dire qu’IBK est son oncle il se permet de se prendre pour le malhonnête cousin. 😆 😆 💡 💡

  90. Cousin du Mali, tu penses que tu es cool, je t’assure que tu es con. Tu penses ridiculiser IBK, alors que tu te ridiculise. Les balivernes, tu les as depuis ta naissance ou quoi ?

  91. Nous n’avons vraiment pas le courage de lire les conneries qui te servent de phrase dans cet article, les bêtises que tu dis sur le président de la république, tu es un vrai con !!!

  92. A fleur de vérité : les journalistes maliens sont devenus des quémandeurs de certains politiciens; A fleur de vérité : Issiaka, le minable soi-disant cousin d’IBK est devenu un pion de l’opposition; A fleur de vérité : Mr Issiaka Sissoko est atteint de béribéri; A fleur de vérité : il faut isoler Sissoko le plus vite possible. 🙁 🙁 😀 😀 😀

  93. Le crétin à pris la parole encore une pour nous faire part une fois de plus de ses conneries sans fin !!! Si seulement si tu pouvais nous laisser tranquille dans ta ch ienne de vie, ça nous fera drôlement plaisir !!

  94. Cher Sissoko ton cousin est le seul maître du bâteau Mali,le seul je dis bien du four au moulin c’est pour celà il n’a pas demandé conseil á aucuns maliens de surcroît des “Petit messieurs” alors que ceux-ci pourraient enterrer la hâche de guerre.
    Ton cousin a raté l’occasion pour assouplir le climat politique de l’ére qui est éblouissant du fait des propos présidentialistes pardon je veux dire “Royalistes” du roi des Bobos.
    Ton cousin qu’il sache que le soutien interne est les meilleurs de soutien dans une Nation, on n’a pas vu une union sacrée des politiques autour du Capitaine IBK dont on a vu sous d’autres cieux.
    Ton cousin se forçait à pleurer pour pleurer et non pleurer pour l’émotion dues à l’attaque sinon il y a eu tant mal des pertes en vies humaines des maliens dont le pleurnichard en Chef n’a pas versé une goutte de larmes.
    Ton cousin est l’une des races rares politiques dans le monde du à son égo démesuré.

  95. Ton cousin a bien pleure a son habitude en accueuilant Macky Sall a l’aéroport et France 24 s’est fait un bien malin plaisir a le faire voir presque en boucle…… Une fois encore nous en avions ete meurtris avec ce chef puéril et vulgaire…..

    Que Dieu sauve le Mali….!

  96. Laissez-moi bien vous dire une chose Mr Sissoko, les maliens ne sont pas prêts à écouter vos salades en ce moment précis. Vous ferez mieux de vous taire pour ne pas semer autres choses dans le pays.

  97. Tchièèèèèèèèèèèè, ce n’est pas le moment des critiques, on a des choses plus importantes à faire que d’écouter des futilités. A mon avis, vous avez besoin d’un soin médical.

  98. Donnons-nous la main pour l’éradication de ce phénomène sur notre territoire. L’heure n’est pas aux critiques mais plutôt à l’union, à la réconciliation et à l’entente. Si nous voulons lutter contre le terrorisme, il faudra que nous soyons unis.

  99. Je suis indigné de voir certains hommes de médias faire des critiques leurs métiers. Chacun de nous sait critiquer, donc je ne vois pas en aucun cas ce que ça peut apporter ????

  100. Pour l’amour de Dieu, si vous êtes en carence d’information, ce n’est nullement la faute du président de la République. Pourquoi tu ne cherches pas à donner le nombre exact des victimes de cette attaque. Il me semble cela crée une polémique en votre milieu.

  101. Soyons raisonnable quand même Mr Sissoko, le pays est dans une situation déplorable. Ce n’est pas quand même le moment de critiquer x ou encore y.

  102. Le Mali traverse un moment difficile, nous devons tous nous donner la main et avancer dans la meme direction. Donc, de grâce gardez vos commentaires, car seul des individus de mauvaise foi ne comprennent pas le sens de l’union.

  103. L’heure n’est pas à la critique, en cette période difficile de l’histoire de notre pays. Tous les malien doivent être un. C’est vrai que vous etes journaliste, mais cela n’est pas synonyme de l’ennemi du président de la République.

  104. Je me demande bien comment ce monsieur réfléchit ? Les circonstances actuelles ne sont t ils pas suffisant pour en ajouter ?

  105. Walaye, si vous n’avez rien à dire, taisez-vous à jamais. Sachez que les critiques ne vous mèneront en rien. Cherchez plutôt des informations fiable et informé le peuple au lieu de passer tout votre temps à critiquer nos gouvernants.

  106. 😀 😀 😀 😀 😀 🙁 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Le problème avec ton cousin est qu’il ne change que dans le sens du pire. Franchement j’avoue que j’avais commencé à espérer quand je l’ai vu donner une interview de 2 heures sans laisser couler la moindre goutte de larme.CC’était à l’occasion de ses 2 ans de pouvoir. Il était devenu un Président comme les autres, un Président ordinaire. 😀 😀 😀 😀 Quand je l’ai vu l’autre jour, de retour d’une visite d’État, décrire le cortège qui l’a accueilli, je me suis dit que ton cousin est irrécupérable. Il serait le seul leader au monde à faire ce genre de commentaires, les autres n’ont pas besoin de le faire, ils savent qu’on le voit à la télé. 😀 😀 😀

  107. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥
    Toi tu ne perds rien à attendre le réveil de la basse-cour de ton cousin …. 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    A l’attaque ….Robert DuCon Mugabe ….!!!!!! 😉 😉 😉

    Moussa AG,…. Wallaye c’est toi qui risque de pleurer sous les coups de bec fourchu des crétins de pintades de la basse-cour de ton cousin …. 😉 😉 😉 😉 😉

    • Soldat Taré, tu t’égares dans ton argumentation même quand tu n’as rien à dire ? ❓ ❓

      Le plus difficile pour un coq c’est de devenir un âne. Mais c’est curieusement simple pour toi. Tu quittes facilement ton statut de Coq à celui d’âne. 😯 😯 😯 😯 😯

      J’ai même appris qu’après Coco, tu es la PERDRIX la plus nulle du groupe.
      Solda Taré, je ne m’attarde pas à discuter avec les PERDRIX, mon argumentation les éduque et cela me gêne. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.