Edito : Choguel échaudé !

2

Il aura du mal à prouver que le texte que portait son ministre délégué chargé des réformes politiques et institutionnel n’était pas porteur d’arrière-pensées fruits de calculs trop intéressés.

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, c’est de lui qu’il s’agit, tenait, comme à la prunelle de ses yeux, à l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE). Il aura réussi à l’intégrer comme substrat du projet de loi électorale, qui vient d’être adopté comme loi de la République par le CNT. Sauf que le texte a été presque réécrit par l’organe législatif de la Transition. Au point que la ministre délégué, Fatoumata Sékou Dicko et son collègue de la Refondation chargé des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maïga ont difficilement caché leur inconfort, en bredouillant « ne pas se reconnaître dans le texte ». Ce qui montre que la copie envoyée au CNT par l’élève Choguel, précédemment noté avec un piteux 3 sur 20 sur son bilan, a été totalement charcutée par les ciseaux des parlementaires provisoires du CICB. Ils diront, par leur président de la Commission loi, Souleymane Dé, ne vouloir que d’un texte devant organiser des « élections pour le Mali et non pour un homme ou un clan » ! Et Nouhoum Sarr a cru bon de tacler Choguel, accusé de vouloir organiser des élections chez lui è Baco-Djicoroni), pour ses intérêts personnels. Au détriment du chef de l’Etat ? Certainement, puisque le PM avait cru bon devoir nommer 4 des 7 membres (et 3 nommés par le président du CNT) devant constituer la Commission de désignation du Collège de l’AIGE. Un crime de lèse-colonel pour un Choguel bien éprouvé par la tournure des événements !

A-t-il a encore la confiance du Colonel Assimi Goïta et ses frères d’armes Malick Diaw et Abdoulaye Maïga, dont le département avait été dépouillé par le draft « choguelique » ? L’on peut faire la moue et conclure que Dr Choguel Kokalla Maïga a tout l’air d’un chef du gouvernement en…sursis ! En attendant peut-être des jours meilleurs. Au meilleur des cas; sinon…

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Bruno tu manques de grandeur d’ame et d’esprit ici, veritablement un article vide et plein de rancunes contre Choguel, c’est du –petit journalisme– et souviens-toi que diviser entre freres/soeurs d’arme et gouvernement, entre CNT et gouvernement, entre judiciaire et gouvernement les Maliens tomberont toujours!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here