Edito ; Le gouvernement doit aller à l’essentiel !

4

Faut-il donner raison à Tieblé Dramé qui a, récemment, déclaré, que le couple Assimi Goita-Choguel Kokalla Maïga, préparait une prolongation de la transition ? Depuis un certain moment, une campagne, savamment orchestrée, prépare l’opinion à cette éventualité. Nous disons non tout de suite à toute prolongation de la transition ! Les Maliens doivent aller aux élections pour élire ses gouvernants. Nous n’avons pas menée une révolution contre la dictature pour se retrouver avec des dirigeants qui viennent au pouvoir par les coups de force. Tout pouvoir légitime, doit venir des urnes. Dès lors, Assimi Goita et Choguel Kokalla Maïga, doivent aller à l’essentiel et préparer le terrain pour la tenue des élections à date prévue. Une grande partie de la classe politique adhère à ce schéma initial. Toute tentative de prolongation de la transition, ouvrira la porte à toutes les possibilités dont le Mali n’a pas besoin en ce moment. Les militaires et les partis politiques qui ne veulent plus lâcher le pouvoir arraché par la force, doivent se soumettre au vote populaire qui assoie toute légitimité dans le régime démocratique. Aucune manœuvre ne saurait divertir les Maliens très attentifs à tout ce qui se fait au sommet de l’Etat. La mission première du gouvernement, c’est d’organiser les élections à bonne date. Tout le reste n’est que subsidiaire. Il appartiendra au pouvoir légitime qui sera issu des urnes de prendre certaines décisions politiques et administratives qui engagent l’avenir des Maliens. Le pouvoir actuel n’a pas cette légitimité.

El hadj Tiémoko Traoré

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. A t’on besoin des urnes pour être légitime?
    On confond énervement un président élu et un président légitimité.
    Élu avec un taux de participation ridicule,on n’est pas légitime.
    Élu dans une organisation des élections bâclées,on n’est pas légitime.
    LA LÉGITIMITÉ,C’EST S’INSCRIRE DANS LE SENS DES PRÉOCCUPATIONS DE LA GRANDE MAJORITÉ DU PEUPLE.
    On se précipite à organiser les élections,c’est un président illégitime qu’on va élire c’est à dire un homme politique qui ne va s’intéresser qu’à satisfaire les préoccupations essentielles d’un CLAN ou s’inscrire dans le sens indiqué par le NÉOCOLON contre les INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION.
    Ce président ne fera jamais les réformes nécessaires pour améliorer la pratique politique.
    Il fera tout pour maintenir le statut quo ou chercher même à s’accrocher au pouvoir en éliminant tous les opposants comme on le constate dans les pays voisins et en Afrique centrale.
    Le fétichisme des élections est un jeu politique destiné à faire mal à l’adversaire qui a dégagé un pouvoir criminel qui se croyait solidement installé.
    Il s’agit ni plus ni moins qu’une politique politicienne.
    LA PRIORITÉ DOIT ÊTRE DE RÉALISER LES RÉFORMES QUE NE FERONT JAMAIS LES HOMMES POLITIQUES INSTALLÉS AU POUVOIR.
    On parle de certaines réformes depuis le deuxième quinquennat d’ATT.
    Les calculs politiques pour s’accrocher au pouvoir guident les pas de ceux qui auront gagné les élections.
    C’est un leurre de dire que le président élu fera les réformes souhaitées.
    IL NE FERA RIEN COMME ATT ET IBK.
    Ceux qui souhaitent le statut quo et qui étaient accrochés au pouvoir d’IBK veulent qu’on organise rapidement les élections.
    Ils ont les relais suffisants dans l’administration pour manipuler les résultats et un lien intime avec les membres de la cour constitutionnelle désignés par IBK pour s’imposer au troisième.
    ON DOIT SE DONNER LE TEMPS NÉCESSAIRE DE FAIRE UNE RÉVISION CONSTITUTIONNELLE CONSENSUELLE.
    L’assise nationale prévue doit se prononcer sur la durée de la transition guidée par la réalisation des réformes souhaitées.
    Le peuple doit s’exprimer face à la communauté internationale.
    Il est le seul qui décide,si on pense qu’on vit dans un ÉTAT INDÉPENDANT.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

Répondre à Elcoolgang Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here