Editorial : Le capital à reconstruire, la fierté à retrouver

64
Adam Thiam
Adam Thiam

Le retour entamé de l’aide budgétaire consentie par nos partenaires n’est ni la victoire de la majorité parlementaire ni la défaite de l’opposition. Plus que les soupirs d’autosatisfaction, la concession de nos partenaires relève de la magnanimité vis-à-vis d’un Etat qui aurait cessé d’exister le 13 avril 2012 si la Cedeao n’était pas venue à nos chevets, et le 11 janvier 2013 si la France n’avait pas envoyé ses soldats mourir à notre place. Sans l’héroïsme des Tchadiens en particulier, et en général des troupes aujourd’hui onusiennes, nous aurions eu l’humiliation d’un Etat Azawad avec pignon sur rue au nord  du quatorzième parallèle, si les groupes armés ne voulaient pas pousser leur avantage plus au Sud. Alors, c’est à plus d’examen de conscience et à plus d’humilité que nous sommes invités.  Car quoiqu’on dise, notre capital-confiance est entamé et il faut le reconstruire. Quoiqu’on dise, la fierté nationale a été malmenée. Quoiqu’on dise, c’est une année noire que le pays a vécue. Quoiqu’on dise, c’est d’abord le Président qui est atteint dans son honneur lui qui avait su jusque-là s’éloigner du procès de l’argent. Il n’y a pas d’alternative à l’examen de conscience et à l’humilité si nous voulons être le pays émergent que nous souhaitons et qui n’est pas du tout une lubie. Mais l’examen de conscience implique un devoir de vérité vis-à-vis de soi-même et des autres. Il ne sert à rien de s’en prendre à l’opposition. Elle n’a pas signé les contrats en question. Et si le problème n’est pas l’existence de tels contrats mais le fait que cela soit su alors le pays est en grand danger. Au demeurant, ce sont les contradictions internes et la frilosité du gouvernement laissant diffuser un rapport provisoire d’audit qui ont amplifié le scandale devant des citoyens abasourdis. L’année noire s’achève dans quelques semaines. Notre survie  commande que nous l’accompagnions d’une pierre noire mais dans un seul élan : le Mali. Pas celui des incantations et de la poudre aux yeux mais celui absolument possible des leçons tirées, de la convivialité retrouvée et du bond en avant constaté et mesuré. Seul le pouvoir peut impulser une telle dynamique. Le reste n’a pas d’importance.

Adam Thiam 

Commentaires via Facebook :

64 COMMENTAIRES

  1. Bien dit et bien vu. Cependant il faut compléter ce tableau en révélant à tout lecteur de faire son mea culpa: avant de regarder au niveau du sommet, qu'est ce que j'ai fait pour devenir meilleur cette période noir durant, période qui a commencé en réalité avant la date ci dessus indiquée.

  2. En fait nous avons un problème de leadership à tous les niveaux de décision. J'entends par leadership la capacité de nos dirigeants à nous mobiliser ( du directeur, du planton, l'ouvrier, l'entrepreneur, le commerçant , le banquier, le restaurateur etc..) autour des objectifs de sortie de crise. Les anciennes recettes de gouvernance sont dépassées, il faut en inventer des nouvelles . Le célèbre savant Einstein disait " c'est de la pure folie que de vouloir obtenir un résultat différent en agissant de la même manière" , le moment est venu pour nous de changer de paradigme sinon on va s’enliser d'avantage.
    Par leadership j' entends également la crédibilité de nos dirigeants c'est la source de l'influence, sans crédibilité les populations ne peuvent pas croire à leurs dirigeants à plus forte raison les suivre , il faut la vision stratégique bien partagée par rapport à ce que nous voulons accomplir , il faut également après un certain de mise en oeuvre des résultats tangibles, concrets, palpables par rapport à ce que nous avons décidés d'accomplir , avec les résultats visibles même les plus sceptiques vont commencer à croire . Sans résultats les discours ne vont rien servir.

  3. Thiam je souhaite que tu sois entendu
    J.ai écris 2 pages que je voulais poster mais je me suis dit c’est un coup d’épée dans l’eau.
    La mauvaise foie de certaines poliques ne présage rien de bon pour le Mali. Tout le monde cours pour aller là où il y a manger comme une meute de chiens qui se jette sur un os.
    Qu’Allah nous donne longue vie pour voir la suite.
    Amin 🙁

  4. Juste un petit problème linguistique:
    le racisme de l’homme blanc envers l’homme noir veut que tout ce qui est “noir” soit mauvais, négatif.
    Ainsi on a: colère noire, journée noire, année noire, mouton noir, lieu ou place noire de monde, broyer du noir, pain noir, main noire, gueule noire

    Seuls les britanniques, à l’image de sa majesté la reine Elizabeth II d’Angleterre, n’utilisent pas le mot “noir” pour désigner le “mauvais”. Ils préfèrent dire “dark” ou “bloody” ou “sad”
    Ceci est lié au respect que la couronne britannique voue à tous ses sujets même dans le cadre du Commonwealth dont font partis les états à population majoritairement noire.

    A part ça Adam THIAM vient de signer un article du genre qu’on aimerait voir/lire de plus en plus dans la presse malienne.
    Une seule hirondelle n’annonce pas l’hivernage mais ça donne espoir d’un début de saison de pluie. Car il faut bien le dire il y a la sécheresse intellectuelle sur le plan journalistique au Mali.

    • Il existe bien autre qu’une secheresse jounalistique.Et pas seulement a ce niveau, dans presque tous les domaine qui nous a conduit a une secheresse MORALE et a un ocean de LAXISME ET OPPORTUNISME GENERALISE.
      Et cet ensemble donne Un peuple oasif.

      • CA FAIT PLAISIR DE SAVOIR QU’IL YA AU MOINS 1 JOURNALISTE QUI FAIT DU JOURNALISME AU MALI.MERCI M. THIAM

  5. 1. Depuis quand un presi pris en charge par le contriduable a servi au Mali.
    2. Ma logique est qu’au Mali nous sommes tous coupable d’une facon ou d’une autre, de non assistance du Mali en danger ou de faire le medecin avant la mort.

    Cher OUSMANE, sachez que :
    1. Tous les présidents du Mali indépendant ont été pris en charge par le contribuable, et pas un seul n’a fait la moindre exception.

    2. C’est votre droit (voire votre devoir si vous aviez pris part à l’arnaque à 77%) de vous sentir concernés par les égarements du gloutoncrate qui s’était érigé en messie… Mais, cela ne vous donne aucune légitimité à généraliser la culpabilité d’une escroquerie méthodique et honteuse à tous les Maliens juste par élucubration émotionnelle. Je suis Malien et fier de l’être, mais je ne me sens responsable de rien, mais absolument rien ni de près ni de loin dans la descente en enfer de notre pays sous la houlette d’un inconséquent personnage. Et même si celui-ci a pu et su manipuler la bonne majorité des Maliens…. Que ceux-là, qui lui ont accordé leur confiance, viennent alors s’assumer à la barre ! Perso, je n’ai rien à foutre et j’ai la conscience parfaitement tranquille à ce sujet.

    Pensées rebelles.

    • Tu es libre de te decharcher de la situation actuelle du Mali en bon malien.Et avant de deverser ton venin sur les gens cherche a savoir qui est qui dans ce pays.Quand je parle des presi, j’entend par la’ bien que meme leurs chiens soient torcher au frais du contribuable, persone d’entre eux N’A RIEN FAIT.Je ne sais pas tes criteres de jugement mais pour moi la’ ou’ on peut faire un million de choses, la persone fait seulement 10, pour moi il n’a rien fait.
      Pourquoi sujourd’hui on a faim? Pourquoi aujourd’hui on es sous perfusion? Pourquoi on es a moins de 20% de taux d’alphabetisation? Pourquoi on doit pouvoir compter nos routes? Pourquoi on fait le mendient? Pourquoi pour des banalites on fait appel a l’exterieur(constrution ponts, routes etc) Pourquoi on pretant developper un pays sans chemain de fer?
      Et au finisch POURQUOI AVOIR DES BONNES TETES COMME TOI QUI NE SE SENTENT PAS RESPONSABLE ET QUI NE FONT QUE VISES N’IMPORTE QUI?
      Au Mali d’aujourd’hui on est tous responsables?

        • Et avant de deverser ton venin sur les gens cherche a savoir qui est qui dans ce pays.

          Cher Monsieur, votre intimidation est inutile et vouée à l’échec car elle ne fera le moindre effet. L’essentiel n’est pas de connaître votre personne (dont je ne vois le moindre intérêt d’ailleurs), mais votre analyse. Et celle-ci sera contredite à chaque fois qu’elle sera infondée et dénuée de tout bon sens.

          Pour revenir au fond du débat, la question n’est pas l’échec de tous les présidents mais celui du régime actuel. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes, ainsi qu’aucun gouvernement ne peut justifier son action par les errements d’un autre gouvernement.

          Et les Maliens ont un choix libre et si 77% d’entre eux l’ont porté sur le plus grand voleur de l’histoire du pays. Eh bien, que ceux-là s’assument sans autre forme de dédouanement. Alors il ne suffit pas de décréter que tous les Maliens sont responsables des agissements d’un régime.

          Pensées rebelles.

          • C’est tellement facile d’attendre maintenant pour faire un proces a ibk et ne pas se sentir responsable.Denocratie=responsabilite partagee.
            Election accompagnee de baillonnette dans un pays de moins de 20% de taux d’alphabetisation, on veut le tenir responsable avec ces 77%(le ridicule ne tue plus).
            Tous les regimes c’est le meme bla bla, ils se font les poches, ils engraissent les engraissables, ils emprisonnent les derangeurs (s’ ils sont changeux), ils beneficient du silence des ‘ceux qui ne se sentent pas concerner qui diront un demain moi je suis pas responsable’ et en finisch ils passent le temoin a leur preferes si l’accasion leur est donnee, sinon c’est la petite porte.
            Heureux ceux qui peuvent faire une analyse qui debalent devant ce Mali presque mort.

          • Sans oublier la reciprocite pour la connaissance, le qui est qui regarder les POSTS.

          • Prêchez bien dans le vide vos slogans faciles comme “démocratie = responsabilité partagée” . Mais personne n’est dupe, et même pas ceux-là qui s’arrogent la bonne conscience de moralisateur face à une situation qu’un homme et son clan ont créé de toute pièce. Si avec une crédibilité à 77%, on n’est pas responsable de sa gestion au fallacieux motif d’un prétendu taux d’alphabétisation de 20%, alors c’est clair qu’on est plus proche de l’escroc crapuleux que du politicien patriote. C’est notoire que les plèbes soient toujours l’agneau sacrificiel de leurs incapables souverains. Et pour “l’élection accompagnée de bâillonnette” le voleur du Mandé a été librement candidat. Nul ne vous en a empêché non plus. Alors, votre tintamarre ne saurait être un argument pour “déresponsabiliser” qui que ce soit. Enfin s’il y a une approche simpliste ici, c’est bien la votre. Dites donc ce que vous voulez, mais les faits sont immuables et éloquents à suffisance.

            Pensées rebelles.

          • Ceux qui ont attendu maintenant pour faire le procès à Ladji le voleur, ce sont ceux-là qui lui ont justement accordé leur confiance. Aveuglement, peut-on même dire… Eh bien alors, qu’ils s’assument enfin.

            Sinon, tout ceux qui ont une idée claire des réelles capacités de l’homme, ceux-ci savaient et savent encore qu’il “n’est pas un bon décideur, même s’il est bon pour exécuter les décisions prises” pour paraphraser un célèbre Malien…

            Pensées rebelles.

          • Il n’a jamais etait un politicien patriote et les 77% sont a prendre avec des pincettes.
            Qui a une seule fois ete un politicien patriote dans ce pays.Il a lui meme reconnu la facon deguelasse de ronger le pays, mais avoir le courage de dire devant ces memes racailles de politicien qu’il est le seul responsable de l’etat actuel du Mali tout en oubliant la continute du pouvoir releve d’un courage que permet de dire je ne me sent pas responsable.Et heureux a toi.

  6. Frere Thiam je vous cite: Notre survie commande que nous l’accompagnions d’une pierre noire mais dans un seul élan : le Mali. Pas celui des incantations et de la poudre aux yeux mais celui absolument possible des leçons tirées, de la convivialité retrouvée et du bond en avant constaté et mesuré. Seul le pouvoir peut impulser une telle dynamique. Le reste n’a pas d’importance.
    Penses vous reellement que le pays est et a ete deja dirige par dirigeants soucieux du Mali ❓ . Je pense personnellement que NON, JAMAIS! Les regimes se sont succedes de MK a IBK aujourdhui, ce n’est du pareil au meme a quelques differnces pres. Vous, Mr. Thiam, vous touchez le peuple, le bas peuple contairement a d’autres qui ne font des parties prises pour tel ou tel groues de bandes organisees. Depuis plus de 20 ans nous assistons a la degraingolade du Mali de pire en pire, alors quand ces mecs seuls que leur peit C…soit assis sur un fauteuil bourre, ils ne nous racontent et promettent que des mensonges.

  7. Les maliens en réalité ne se sont jamais trompés de la personne d’IBK mais c’est le déni de la réalité qui a prévalu sur la raison objective comme un précédent post le soulignait très justement.
    Le président malien a toujours eu un train de vie considérable alors que personne ne le savait entrepreneur privé ou consultant dans un quelconque domaine ou sources de revenus autres que les avantages accordés aux commis de l’État.

    Dans cette affaire de surfacturation ou erreur, l’un des constats les plus évidents est que pour le président IBK, vaut mieux sacrifier toute la nation entière que livrer un de ses subordonnés dans l’exécution frauduleuse des marchés incriminés alors que la théorie de la baïonnette intelligente pouvait justifier la mise à disposition à la justice des MINISTRES ou AUTRES PERSONNALITÉS impliqués dans ce scandale.
    Mais la vérité dans cette délinquance financière en bande organisée IBK la doit au peuple malien et il n’a guère le choix car le peuple est souverain.

    • Donko2
      “pour le président IBK, vaut mieux sacrifier toute la nation entière que livrer un de ses subordonnés dans l’exécution frauduleuse des marchés incriminés”

      Mon frère, je ne pense pas une seule seconde qu’Ibk, en refusant pour l’instant des livrer à la justice, ait pour motivation des les “préserver”!…

      Je pense au contraire que sa motivation, voire son souçi premier, c’est surtout de se préserver…… lui-même! Dans la mesure où il ne fait aucun doute qu’il est lui-même à l’instigateur de ces magouilles, et à ce titre, que les ministres véreux n’ont fait qu’exécuter SES propres arnaques, il est très dangereux pour lui de livrer à la justice des complices qui risquent fort de “devenir bavards” histoire de ne pas tomber seuls, comme SBM a déjà finement commencé à le faire!

      Pour moi, Ibk n’aurait AUCUN SCRUPULE à les jeter devant le juge, c’est juste qu’il risquerait fort de se voir nommément désigné comme chef de gang! 😉 😉 😉 😉

      • nfp je suis en partie d’accord avec toi. Mais dans cette sulfureuse affaire, il serait mieux de situer deux responsabilités pour activer la chaîne de sanctions. La responsabilité qui accable IBK n’est que politique en l’absence de documents écrits qui attesteraient juridiquement sa responsabilité même si tout porte à croire qu’il est l’instigateur principal. On ne s’en sortira jamais si on se limite seulement à ce niveau de responsabilité d’où la nécessité d’un volet pénal qui concernerait sans doute ceux qui ont accepté de cautionner la conclusion d’un contrat manifestement illégal. Leur responsabilité est pénale parce que leurs signatures les engagent entièrement. Nous ne pouvons pas assister indéfiniment à l’irresponsabilité systématique de nos dirigeants, il faut des coupables et des condamnations dans cette affaire c’est là où je dissocie volontairement la responsabilité politique du chef de l’État et la responsabilité pénale ou administrative de ses subordonnés sans scrupule.

        • Donko2
          “La responsabilité qui accable IBK n’est que politique en l’absence de documents écrits qui attesteraient juridiquement sa responsabilité même si tout porte à croire qu’il est l’instigateur principal. On ne s’en sortira jamais…”

          Même si je sais pertinemment que tu as raison, ça ne m’empêche pas ……..de ne pas vouloir l’admettre 😆 😆 tant j’aimerais que TOUTE la racaille (toute!) soit enfin nettoyée! 8) 8) 8)

          Enfin, si déjà les complices exécutants se retrouvent devant la justice comme celà devrait, ça sera…toujours ça! 😥 😥 😥

          Mieux que rien, quoi! 😳

          • Bonsoir DONKO !
            C’est une évidence banale que derrière la “seule responsabilité politique” de Ladji, il y a une responsabilité juridique pour ne pas dire pénale… En tout cas, il ne saurait en être autrement dans un État de droit digne du nom. On a beau dire, mais ceux qui ne seraient que les interprètes d’une comédie savamment orchestrée, ne se sont pas désignés eux-mêmes. Que nenni ! Et celui dirige un gang ne peut se dissocier de l’action de celui-ci. Tout comme le berger est toujours responsable de son troupeau.

            Pensées rebelles.

  8. Les maliens en réalité ne se sont jamais trompés de ma personne d’IBK mais c’est le déni de la réalité qui a prévalu sur la raison objective comme un précédent post le soulignait très justement.
    Le président malien a toujours eu un train de vie considérable alors que personne ne savait entrepreneur privé ou consultant dans un quelconque domaine ou sources de revenus autres que les avantages accordés aux commis de l’État.

    Dans cette affaire de surfacturation ou erreur, l’un des constats les plus évidents est que pour le président IBK, vaut mieux sacrifier toute la nation entière que livrer un de ses subordonnés dans l’exécution frauduleuse des marchés incriminés alors que la théorie de la baïonnette intelligente pouvait justifier la mise à disposition à la justice des MINISTRES ou AUTRES PERSONNALITÉS impliqués dans ce scandale.
    Mais la vérité dans cette délinquance financière en bande organisée IBK la doit au peuple malien et il n’a guère le choix car le peuple est souverain.

  9. BEL ARTICLE.

    HELAS,JE CRAINs QUE CE SOIT LE BATONNET CASSÉ DANS L´OREILLE DU SOURD
    Outre Koulouba, c´est aussi et surtout le Malien Lambda qui doit réviser sa propre mentalité et son comportement civique.
    Regardons : Sans bruit ni faille, les freres du FASO viennent de donner une lecon de noblesse africaine au monde entier.
    Combien de fois en parlons-nous dans nos médias?
    J´ai l´impression que le Malien s´est autodopé de son propre malvivre de son prore mal penser:
    ON NE PRÉVOIT PAS ET ON VEUT TOUT AVOR DEJA PREVU ET QUAND LA BOMBE SAUTE AU NEZ ON PASSE UN SEMESTRE A SE JETER LA FAUTE L´UN SUR L´AUTRE PENDANT QUE L´ENNEMI EN PROFITE POUR NOUS ENJOUGUER

  10. Adam…

    Tu perds ton temps ici…

    Contrairement a tes ecrits sages et objectifs ici face a la situation… je pense que ceux d’un imbe.cile comme Chahana Takiou… sont preferes par les fous de la famille d’abord … 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Un vrai imbe.cile malhonnete intellectuel… qui felicite et vante meme les mesures prises a la suite de la denonciation de certaines pratiques…. mais continuent a en vouloir a mort a ceux qui ont denonce les pratiques… 👿 👿 👿

    Le comble… est que ces memes imbe.ciles sont toujours les premiers a qualifier les autres d’ennemis du Mali… 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Mais ils ne l’ont pas vole… L’INDIGNE CHEF MEME… AVEC SA BANDE SE PAVANAIENT PARTOUT DANS LE MONDE A S’EN PRENDRE A CEUX QUI CRIAIENT AU VOL… 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    ET MAINTENANT … IL A LE CULOT DE PARLER DE RADIO KANKAN… 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    INDIGNE MALHONNETE INTELLECTUELLE… RADIO KANKAN… C’ETAIT VOUS LES ANIMATEURS… ET C’EST TOUJOURS VOUS LES ANIMATEURS… AVEC VOS LECHE-CULS… 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Moussa Ag,… BON … C’EST DJUMA… ASTAFOROULAYE… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  11. “Et si le problème n’est pas l’existence de tels contrats, mais le fait que cela soit su…”
    Eh bien Mr Thiam, c’est la ou le bas blesse, car pour eux c’est soit tu es avec nous, soit tu es contre nous. Et alors tu es un hassidi, un nyengo.
    Rappelle toi la creation du RPM. IBK le pur, l’honnete, le pieux le saint est victime des autres.
    NON IBK, SA FAMILLE, SON GOUVERNEMENT SES PROCHES N’ONT PAS DE DEFAUT. LES DEFAUTS, CE SONT LES AUTRES. LE VOL, C’EST LES AUTRES QUI ONT INFILTRE. LE MENSONGE,ZONGRIN CONNAIT PAS. CE SONT LES JOURNALEUX QUI DEFORMENT leur parole.
    Tous les problemes du Mali, c’est les autres. IBK? lui c’est le messie, le sauveur des “miserables maliens.
    Alors Mr Thiam au lieu de rever d’un nouveau depart, vous ferrez mieux de bien vous accrocher. car vous avez encore 4 anneees de turbulations

  12. 1. Quoiqu’on dise, c’est une année noire que le pays a vécue.
    2. Quoiqu’on dise, c’est d’abord le Président qui est atteint dans son honneur lui qui avait su jusque-là s’éloigner du procès de l’argent.

    1. Quoi qu’on dise, il va falloir expliquer à la plèbe, quelle aura été l’utilité de déclarer cette année 2014 comme celle de la lutte contre la pauvreté…

    2. Quoiqu’on dise M. THIAM, c’est évident que vous connaissez assez mal le roitelet de Sébénicoro. Mais pour mémoire, il est au centre de toutes les décisions budgétivores ayant malmené les deniers publics ces dernières années. En effet, les “Renault Safrane” à coup de millions pendant que le peuple se mourrait, c’est lui. Les indemnités de lucre et autres “parachutes dorées” des membres du gouvernement, c’est aussi lui. Les prébendes “caviar” du président de l’AN ainsi que des députés de la honte, c’est encore lui. Alors dites donc qui a su “s’éloigner du procès de l’argent” ?

    Pensées rebelles.

    • ERRATA :
      […] déclarer cette année 2014 comme celle de la lutte contre la CORRUPTION et NON la pauvreté…

      Pensées rebelles.

    • Frère Rebel, 😉

      Sage rappel de ta part sur le “profil” réel et avéré du Mandé machin!

      Jusqu’à aujourd’hui, je ne comprends toujours pas comment 77,6% des électeurs ont pu être à ce point à la fois aveugles et amnésiques, dans la mesure où TOUT LE MONDE chez nous (et j’insiste sur TOUT LE MONDE!) savait parfaitement QUI était Ibk, et, ce qu’il VALAIT réellement!

      On avait eu combien d’années pour voir ce prétentieux enrichi et magouilleur soigner au moins autant son image que son compte en banque?… Et malgré ça, 77,6% des votants ( 🙄 !!!) ont voulu le voir subitement et comme par magie HONNÊTE, INTEGRE, et DROIT! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      Mieux (ou pire!), ils ont voulu voir en ce vieux politicard “arrangeur” un garant de ……… L’INTEGRITE AU MALI! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      Et aujourd’hui, ils “s’étonnent” comme s’il “redécouvraient” subitement Ibk tel QU’IL A TOUJOURS ETE! 🙄 : 🙄 🙄

      • Bonsoir cher NFP !
        La raison fondamentale de l’élection du plus grand pilleur de deniers publics s’explique par l’hypocrisie culturelle qui gangrène la société malienne. C’est pourquoi l’on s’évertue à faire un faux procès à des gens qui ont été ministres de Ladji en épargnant celui qui était leur tout puissant chef et maitre à penser. Vraiment kabako ! Ladji a été de toutes les “casses” et c’est indiscutable. Malheureusement dans un pays où les borgnes volontaires et journaleux pigistes sont légion, on ne peut que désespérer lorsque les rares détenteurs d’une once de légitimité intellectuelle (tel que THIAM) osent eux aussi faire fi des faits au détriment d’analyses alambiquées et infondées juste pour entretenir une aura. On constate alors les séquelles profondes de l’hypocrisie généralisée avec comme corollaire l’inversion des valeurs et leurs effets collatéraux impliquant des élections les plus invraisemblables. Vous voyez, le mal est bien profond mon frère.

        Pensées rebelles.

  13. votre article ne me convainc pas du tout car il manque cruellement d’objectivité .IL se borne à être un catalogue de constat sans approfondir l’analyse sur les causes profondes de l’effritement de notre État .
    je ne vous comprend pas lorsque vous dites que nous devons notre honneur à la FRANCE sans quoi l’État D’azawad verrait le jour mais vous omettez de dire que cette intervention a eu pour conséquence de remettre en scelle le mnla chassé et vaincu par le mujao et ansar dine . ce qui n’a fait qu’aggraver une situation déjà délétère .THIAM votre article est arriéré par rapport au contexte car le cadre idéal de l’examen de conscience était les assises nationales souveraines combattu par la France et la cedeao dont vous appréciez .que la haine de la vérité et la soif de la justice guide ta plume ! courage

  14. votre article ne me convainc pas du tout car il manque cruellement d’objectivité .IL se borne à être un catalogue de constat sans approfondir l’analyse sur les causes profondes de l’effritement de notre État .
    je ne vous comprend pas lorsque vous dites que nous devons notre honneur à la FRANCE sans quoi l’État D’azawad verrait le jour mais vous omettez de dire que cette intervention a eu pour conséquence de remettre en scelle le mnla chassé et vaincu par le mujao et ansar dine . ce qui n’a fait qu’aggraver une situation déjà délétère .THIAM votre article est arriéré par rapport au contexte car le cadre idéal de l’examen de conscience était les assises nationales souveraines combattu par la France et la cedeao dont vous appréciez .que la haine de la vérité et la soif de la justice guide ta plume ! courage

  15. Un meilleur article d’un meilleur journaliste. Thiam vous êtes au dessus de la mêlée. Et vous n’avez dit que de la vérité aux dirrigeants. Dans cette affaire l’opposition est à saluer comme le coup d’état de SANOGO. Leurs actes ont ouvert les yeux des maliens.

  16. A qui la faute? A nous mêmes d’abord….. Voilà un vrai article. Je me reconnais en vous M. Thiam. Bravo et courage.

  17. Les problemes de surfacturation et de mal gouvernance ne sont pas nouveaux dans ce pas. Nos dirigeants sont à l’image de notre pays, et cela, nous le savons tous. Nos problemes sont connus de tous, les solutions aussi. Et cela fait des années que nous en parlons, sans, pour autant, agir. Tant que nous ne changeons pas de comportement, nous n’irons nulle part….
    Desolé!

  18. Capital confiance à reconstruire…
    Fierté à retrouver…

    Moi, je veux bien… Admettons…

    Seulement il y a à cela un obstacle de taille, même si beaucoup s’emploient encore à refuser de le voir en face et de l’appeler par son nom, à savoir :

    Concernant les honteuses magouilles qui viennent de nous valoir le triste exploit de placer le Mali devant le monde entier dans la catégorie des états pourris voleurs et détourneurs d’aides, j ’entends et je lis ici ou là parler (pudiquement pour certains, et hypocritement pour d’autres) D’ERREURS !…

    Avant toute chose, et partant du principe qu’il convient d’appeler un chat, un CHAT, sans doute faudrait commencer chez nous à cesser ce genre « d’euphémismes » ou de « formules au miel », et décrire enfin les faits TELS QU’ILS SONT ; Certes, ça ne permet pas de RESOUDRE le problème mais ça permet au moins de le « poser correctement » !

    En fait de prétendues « erreurs », il s’agit bel et bien (et nous le savons tous !) de vols et détournements dûment PENSES, ORGANISES, et PLANIFIES ! Pour l’escroquerie du Boeing, on a d’abord une accumulation lamentable de mensonges d’état (Merci Mara !) pour tenter d’en justifier l’achat, suivi ensuite d’un contournement minutieux de TOUTES les règles de passation de marché, et, pour finir, un savant montage complexe fait de paradis fiscaux et de sociétés écran digne de n’importe quel empire mafieux !

    Pour l’affaire Kagnassy, entre le commerçant lui-même nommé subitement à Koulouba par Ibk, et le « secret-défense » pour de malheureuses chaussettes (à 30 000 !!!) , de malheureux imperméables (en quantité astronomiques !) ou des sacs de couchage, même tableau !…

    Que tous ceux qui parlent gentiment D’ERREUR, m’expliquent OU se situe ici la moindre « erreur », et EN QUOI nos hauts responsables se « seraient trompés »…
    S’ils y parviennent un jour, j’y verrais peut-être plus clair mais en attendant, l’esprit simple et rationnel qui est le mien ne voit rien d’autre que des ARNAQUES minutieusement organisées et exécutées par… des délinquants complices en bande organisée !

    S’il s’était REELLEMENT agi de simples erreurs de procédures de la part de politiques inexpérimentés, on pourrait effectivement, mon cher Thiam, espérer reconstruire la confiance et, pourquoi pas, retrouver la fierté. Mais comme nul n’est dupe (et surtout pas les observateurs extérieurs !) sur le fait qu’il s’agit d’un HOLD UP D’ETAT-VOYOU, le Mali restera désormais marqué à l’encre rouge tant que ces mêmes délinquants (et ce même chef de bande !) resteront aux commandes.

    Si les partenaires emploient eux aussi le terme « d’erreurs », c’est juste qu’ils sont tenus d’user du langage diplomatique d’usage, point barre !… Mais aujourd’hui, le monde entier sait à quoi s’en tenir sur les « erreurs » du gouvernement du Mali, et saura aussi à quoi s’en tenir tant que les voleurs seront en place. Ce n’est qu’une fois ces derniers mis hors jeu, que nous pourrons enfin espérer « reconstruire la confiance » ou « retrouver la fierté » !

    Avant ça : C’est du rêve !…

  19. De quoi interpeller la conscience de Chahana et ses sbires qu’il soutient aveuglement sans en avoir les mots appropriés pour les défendre. Le journalisme n’est point le griotisme aveugle mais la clairvoyance et la sagesse dans l’analyse des situations.Merveilleux Adam Thiam. Bel article, bonne analyse et bons conseils pour ceux qui ne veulent comprendre pour gouverner. Mais dommage il n y a pas de plus sourds que cette nouvelle gouvernance. Encore bravo Adam Thiam, vous avez une belle plume qui, si vous avez voulu la troquer comme ChahanaTakiou vous aurez apporté une fortune immense

    • POROMBE
      “De quoi interpeller la conscience de Chahana et ses sbires”

      Mon frère, si Chahana avait une “conscience”, ça se saurait! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  20. Le capital ne sera reconstruit et la fierte retrouvee qu’a une seule condition, qu’il y ait une symbiose entre gouvernants et gouvernes……….. il semble que nous regardons tous dans la meme direction parce que nous avons tous une meme vision d’un Mali uni et prospere……….. la ou ca cloche, c’est qu’il n y a pas de matching entre les methodes des gouvernants et les attentes immediates des gouvernes….. en d’autres termes, les actes poses par les gouvernants sont souvent si exasperant que l’horizon semble sombre pour le people……… tant que cette situation perdure cher Adam, il n’y aura ni capital ni fierte.

    Ps: desole pour les accents, clavier qwerty!!!!!!

  21. La république du Mali est âgée de 50 ans…C’est une jeunette..Il faut des passages comme celui -çi pour bâtir une nation et la consolider en redressant les erreurs…

    C’est parait-il de ces erreurs que l’on apprend le plus..

    Il faut s’attaquer en priorité aux fondamentaux économiques… Quand ce sera possible. On est sont les les milliers d’hectares de terres cultivables que le Mali voulait céder en gestion ?

  22. l’article résume l’état actuel du Mali. C’est ce que doivent penser nos dirigeants.
    Ils doivent arrêter de nous mentir et nous dire la vérité rien que la vérité.

    La fierté manque aux Maliens “La fierté condition sine qua none de survie d’une collectivité”Alice Parizeau.

    Soyons fier de nous même et de notre collectivité.

    Qu’ALLAH bénisse le Mali.

    • Moi je dirai que nous sommes fiers sans conviction, nous sommes fiers du peu que nous avons quand nous pouvons tout avoir. Nous avons cessé d’être des citoyens mais des zombies qui circulent tête basse cherchant le repis sur la chair d’autrui. Si nous ne prenions garde la grande humiliation est à venir.
      Je me demande bien comment on peut mentir à ce niveau et continuer a regarder les gens dans les yeux sans frémir, j’ai plus peur de cela, le dénie de la responsabilité

  23. Pour IBK et sa bande d’escrocs, il ne s’agit plus d’écrire et ou de parler mais d’agir en descendant dans les rues pour les forcer à respecter les maliens et le bien public.

  24. Thiam les deux chantiers sont énormes et ne se corrigent pas en deux trois ans, ils se rebâtis en une ou deux décennies aux cas où les hommes de grandes valeurs montent aux créneaux avec créneaux au pluriel. Avec les joueurs de cinéma que je vois actuellement, je ne crois pas à un résultat palpable tout de suite. Il d’abord croire que le Mali est tombé dans une abîme sans fin; ensuite on mesure la capacité humaine à mettre en place pour rebâtir et non des fanfarons. Courage ADAM, le combat est difficile et les résultats sont loin, c’est comme si nous marchions d’ici Madrid à pied.

  25. Mr Thiam a de belles idées qui peuvent faire deplacer une montagne et il n’a pas besoin d’aller à la Sorbonne ou Oxford Univ.a cet effet.Il pense et parle en pro.journaliste tout en livrant le reste à l’imagination du lecteur.

    • Un bon journaliste est un excellent berger qui mene son troupeau a bon port TOUJOUR.
      Et pas besoin de sortir de ces industries du savoir.
      Bravo a CE BON THIAM RECONNAISSABLE AUJOURD’HUI,
      Au Mali d’aujourd’hui,comme dit plus haut un devoir de verite vis a vis de soi-meme et aux autres s’ impose apres une analyse de conscience.
      Laissons nos soit disant differences a cote et acceptons de faire ne se reste qu’un petit pas en avant et ensemble sous le pouvoir actuel de TOUS LES MALIENS.
      Si rien ne se fait on sera tous juge’ demain devant l’histoire.

      • 1. Si rien ne se fait on sera tous juge’ demain devant l’histoire.

        OUSMANE, si l’on suit votre logique, alors à quoi sert-il donc d’élire un président de la République et de le prendre en charge avec les impôts du contribuable ?

        Pensées rebelles.

        • Depuis quand un presi pris en charge par le contriduable a servi au Mali.
          Ma logique est qu’au Mali nous sommes tous coupable d’une facon ou d’une autre, de non assistance du Mali en danger ou de faire le medecin avant la mort.Cherchons a voir ensemble la profondeur de notre chute et faire un sursaut ensemble.
          Sinon chacun aura raison et le Mali s’enfoncera de plus.
          Combien d’ibk sont passe’s et existe a l’ombre au Mali.
          UU SURSAUT NATIONAL MASSIF ET COLLECTIF DANS LA MEME DIRECTION.

  26. Très bon article!

    C’est ca qu’on attend de vous monsieur THIAM, dire la vérité aux tenants d’un régime immobile et inutile.

    Bravo!

    Salute.

Comments are closed.