En un mot : Jeu de massacre

0

Ils ne cessent de jurer la main sur le cœur que leur raison d’être c’est uniquement pour la défense que l’unité malienne et l’intégrité du territoire national, mais dans les faits, les groupes armés de la Plateforme pro-Bamako se livrent aujourd’hui à un jeu de massacre sur le terrain qui ne fait pas honneur à leur serment de défense de la patrie malienne.

Toujours est-il qu’il est inconcevable que de jeunes combattants nationalistes à l’origine, sur lesquels repose encore l’espoir de tout le peuple, s’entretuent ou se livrent en spectacle au grand bonheur des détracteurs de la patrie.

C’est malheureusement ce qui se passe aujourd’hui dans la quasi-totalité des régions du Nord où des éléments de Ganda Izo, de Ganda Lassal Izé ou de CMFPR-III ont semble-t-il décrété une sorte de veillée d’armes avant la grande confrontation pour ne pas dire qu’ils s’éliminent déjà à l’arme lourde.

En tout cas, le bilan de deux morts lors d’une récente confrontation entre groupes armés de la Plateforme à Bourem interpelle ses autorités basées à Bamako qui, selon nos informations, nourrissent des ressentiments les unes contre les autres à propos de postes ou de fric. Ils devront comprendre que l’heure n’est pas du tout au partage du gâteau. Il s’agit en un mot de resserrer les rangs face à l’ennemi ou périr.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER