En un mot : Tirs de barrage sur IBK

10

“Alors que ses adversaires politiques redoutent l’effondrement du pays sous l’effet conjugué de la mauvaise gouvernance, de la rébellion et du terrorisme, IBK, lui, reste convaincu qu’il n’y a aucun péril en la demeure. Il était d’ailleurs tranquillement assis au premier rang, mardi 27 septembre, à Libreville lors de l’investiture de son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba.

C’est cette assurance que tout va bien au Mali comme dans ‘le meilleur des mondes’ qui rend le ‘sauvetage du soldat IBK’ beaucoup plus problématique que celui ‘du soldat Ryan’, réussi avec brio en 1998 dans le long-métrage de Steven Spielberg”.

Telle  est la nouvelle charge de la presse française, via le journal “Le Monde” contre le président du Mali, coupable d’avoir assisté à Libreville à  l’investiture d’Ali Bongo Ondimba. Le président gabonais est sur le banc des accusés de la France pour avoir pris ses distances vis-à-vis de Paris et de la Francophonie. “Le Monde”, fondé par Hubert Beuve-Méry en 1944, dont le credo est le traitement impartial de l’info, s’est aussi signalé par la divulgation d’informations compromettantes sur IBK chaque fois que le président a été en froid avec nos ancêtres les Gaulois.

Ses accointances avec Tommy, son goût du luxe et d’autres détails de sa vie privée sont étalés au grand jour pour choquer les Maliens et les pousser à la révolte. Et quand les Etats-Unis et les Nations unies se mêlent de la danse, intimant l’ordre à notre gouvernement de cesser tout rapport privé ou public avec le Gatia, on peut croire que la machine de progression malienne est bloquée tout net. Notre Nord est plus que jamais menacé par les impérialistes.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Quelles seraient les vrais motivations de ces “tirs de barrages” des “IMPERIALISTES” selon vous? Voudraient-ils que le Mali abandonne sa souveraineté sur le NORD ou bien quoi? Si vous pouviez nous en dire davantage!!!!

  2. “Tirs de barrage sur IBK” Ca lui apprendrait a devenir plus humain modeste, non pas pour quelqu’un qui est sorti des cuisses de Jupiter. Ca lui apprendrait aussi a se dire que la seule source de legitimiter est le peuple et a se comporter comme dirigeant d’un pays en crise

  3. IBK est élu et bien élu.Tout ce qui se passe au Mali, est normal pour un pays qui était tombé très bas. Les maliens ont la mémoire courte. Quoi qu’on dise, IBK a augmenté les salaires malgré la crise. IBK a fait baisser l’ITS de 8 points.Les travaux de la centrale solaire de Kita sera lancé dans quelques jours. Continuer à croire, la majorité des maliens ne se trouvent pas dans le “Microcosme de Bamako”. Le 2ème mandat de IBK est une évidence, tant l’opposition est à côté de la plaque, et ira en rang dispersé à l’ élection présidentielle. IBK fera du “One shot”, “Takélen” et vous verrez.

    • Je ne dis pas le contraire. Le fait que IBK soit aujourd’hui à la tête de ce est révélateur d’une malédiction qui risque de se perpétuer.

  4. “Le président gabonais est sur le banc des accusés de la France (???????????) pour avoir pris ses distances vis-à-vis de Paris et de la Francophonie (?????????)

    Dak, si tu étais moins con, tu ne serais plus toi-même! lol!

    Depuis quand Bongo serait-il “sur le banc des accusés de la France”????????

    Et depuis quand c’est LUI qui aurait “pris ses distances” avec la France, alors que c’est EXACTEMENT LE CONTRAIRE!!!!!!!!!!!

    C’est la France au contraire qui a pris ses distances avec Bongo et la Françafrique,
    C’est les médias Français qui ont publié noir sur blanc les magouilles de Bongo avec le Mafieux Tomi,
    Et c’est encore la France qui ne s’est pas privée de dire ce qu’elle pensait du “succès électoral” de Bongo, alors que ce dernier espérait justement le soutien de la France pour couvrir sa tricherie, comme du temps de papa Omar!!!!

    Je suis toujours fasciné par ta propention à écrire N’IMPORTE QUOI!!!

    Il y a déjà bien longtemps que l’Occident à tourné la page et refuse toute magouille avec des “Rois Nègres” corrompus jusqu’à l’os!!!!

    D’où, les Transparency International et autres ONG occidentales traquant les biens mal acquis, où les sanctions appliquées aux tricheurs par les bailleurs internationaux!!!

    Mais chez nous, les cons restent le cerveau “bloqué” sur des logiques de 30 ou 40 ans en arrière…

  5. Quid du comportement d’IBK lui-même.
    Dak perd pas ton énergie ibk aime la France comme il tient à sa vie

  6. IBK EST ANESTHÉSIÉ, IL EST GÉLÉ ET DÉCONNECTÉ DE LA RÉALITÉ DU MALI.

    RACINE THIAM A RÉUSSI À LUI FAIRE CROIRE QU’IL EST SOUTENU PAR TOUS LES MALIENS..RIEN QU’EN CRÉANT UN ARMADA DE PINTADES SUR MALIWEB.

  7. A la suite d’Adam Thiam ! La médaille ne tardera pas à venir ; mais bien avant , vous
    devez incessament relayer les informations des journaux proches du gouvernement
    français .

  8. DAK, est-ce la France qui a poussé IBK a traiter avec un malfrat de la trempe de Tomi ? Quant à Ali Bongo ODIMBA, c’est le peuple Gabonais qui l’a encore désavoué par les urnes. Sous le prétexte fallacieux que la loi ne demande pas de donner les résultats bureau par bureau, il a encore volé la légitimité populaire pour s’accrocher à son fauteuil. Je ne sais pas ce que la France a fait si ce n’est demander un peu de transparence autour du scrutin.

    Quand LADJI fanfaronnait à la télé comme quoi il n’y a pas deux commandements avant d’intimer au GATIA l’ordre d’abandonner ses positions, les journalistes Maliens n’avaient rien vu de mal à cela alors qu’il venait d’annoncer publiquement qu’il existe une milice d’État qui lui obéit (lui chef suprême des armées). En cas de conflit où est le mal quand les pays sérieux s’adressent à lui et non au GATIA ?

    ON POURRAIT DIRE AUSSI QUE SI NOS CHEFS ÉTAIENT PROPRES ET HONNÊTES, ILS N’AURAIENT PAS À CRAINDRE LES CHANTAGES DE LA FRANCE OU DE LA MOLDAVIE. 💡💡💡💡💡💡💡💡

Comments are closed.