Bamako Rive Droite: Le ministre Amadou Keita a lancé les épreuves du DEF 2020

0

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Amadou Keita, a lancé les épreuves du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF). Le lancement a eu lieu, ce lundi matin 12 octobre, au Groupe Scolaire du 2e cycle de Bacodjicoroni, près du Lycée privé Nampéré Ballo.

-Maliweb.net- 33 195 candidats répartis dans 137 centres d’examen dont 19 centres pour l’option Arabe. A elle seule, la commune VI concentre près de 60% des candidats de l’Académie de Bamako Rive droite. Aux dires de la directrice de l’Académie, Touré Zahiatou Ayouba, les filles représentent 52,20% des candidats. 300 agents de sécurité ont été mobilisés et 2 463 enseignants appelés pour la surveillance des examens.

«C’est l’enseignant et le parent d’élèves qui s’adresse à vous», a déclaré le ministre Keita aux candidats. Malheureusement, a dénoncé Amadou Keita, on est arrivé à faire comprendre aux enfants que ce qui compte ce n’est pas la connaissance mais le diplôme. «Cherchez la connaissance et vous verrez que vous serez parmi les meilleurs», a-t-il conseillé, avant d’ouvrir l’enveloppe contenant la première épreuve lorsque sa montre a marqué 8 heures.

Revenant sur le discours de son Collègue de l’Education nationale, la veille du DEF, le ministre Keita a appelé les enseignants et les élèves à plus de responsabilité. «Ce sont les produits de l’enseignement secondaire que je reçois chez moi dans les grandes écoles», a-t-il assuré en indiquant que le succès de l’école malienne passe nécessairement par la réussite de l’enseignement fondamental.

La pandémie de Covid-19 oblige, l’opération « un candidat, un masque » a été une réalité au Groupe Scolaire du 2e cycle de Bacodjicoroni. En plus, le lavage des mains est de rigueur, tout comme la distanciation.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here