Bougouni : le gouverneur appelle à la libération du domaine scolaire

0

Depuis plusieurs semaines, l’école de Médine de Bougouni est plongée dans une grave crise scolaire. En cause : l’occupation illicite des emprises de l’école.

C’est pourquoi, le gouverneur de Bougouni, Général de brigade Keba Sangaré, a rencontré, le jeudi 10 juin, les partenaires de l’école en vue de trouver une solution.

Le gouverneur de Bougouni, Général de Brigade Keba Sangaré, a tenu une rencontre d’échanges avec les acteurs de l’éducation. Il a été question d’occupation anarchique du cadre environnemental des écoles avec des kiosques, des espaces de lavage, des pompes de vente de carburants qui occupent la devanture de l’espace scolaire, créant du coup de l’insécurité en milieu scolaire.

C’est donc pour trouver des solutions idoines et définitives que «nous sommes réunis notamment afin de prendre des  mesures urgentes», a laissé entendre le gouverneur. Il a appelé à l’implication de tous et de chacun afin de mettre fin à cette situation malsaine autour de l’école.

Le Général Sangaré a dans le même ordre d’idée appelé à l’annulation des autorisations d’occupation délivrées par la municipalité ; en plus de l’interpellation à tous les niveaux afin que l’école ne soit plus un cadre de marché.

Pour lui, le domaine scolaire est inviolable ; il appelle tous les acteurs à prendre leurs responsabilités, car si cela perdure, l’administration régionale prendra toutes ses responsabilités. Il a aussi lancé un appel à tous les acteurs à respecter la hiérarchie dans le domaine des correspondances administratives.

En effet, à l’en croire, il arrive le plus souvent que des correspondances destinées à la préfecture ou d’autres structures nous soient directement parvenues pour non-respect hiérarchique.

Abou Ouattara/Stagiaire

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here