Mali / Ecole : La reprise conditionnée à l’application de l’article 39

6

Hier 1er septembre, le CNSP a rencontré une deuxième fois les syndicats signataires du 15 octobre à Kati. L’ordre du jour portait sur les échanges autour de l’application 39.

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), après la rencontre du 24 août 2020, a repris langue hier avec la Synergie des enseignants de l’éducation sur les modalités d’application de l’article 39. Les négociations ont été âpres entre les deux parties.

Les militaires, nouveaux dirigeants du pays recommandent de repousser le timing de l’application de l’article 39. L’argument mis en avant est la crise sociopolitique et économique du Pays. Selon leurs propos le Mali est en phase de reconstruction et de surcroit sous l’embargo de la Cédéao. L’heure est à la mise en place urgente d’une transition de gouvernance.

Cette proposition n’emballe pas les enseignants signataires du 15 octobre 2016. Il s’agit là pour eux, d’un manque de  respect du statut du personnel enseignant.

La Fédération des parents d’élève et étudiants du Mali souhaitent que le CNSP prenne en compte les conditions liées à la reprise des cours, car les élèves du Mali ont beaucoup peiné durant ces dernières années de grèves intempestives. Les parents d’élèves souhaitent considérablement l’application de la requête des enseignants et cela sans une remise en cause.

Fatoumata Kané

 

Réouverture des écoles privées

La confusion

L’information sur la rentrée scolaire des écoles privées semble confuse.

Plusieurs écoles ont prévu de rentrer en classe ce matin mardi 1er septembre 2020. Par contre hier certains directeurs attendaient encore le feu vert du cap et d’autres réclamaient le paiement immédiat de leurs subventions annuelles.

F. K.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Bon ces maîtres d’école ou professeurs peuvent comprendre la situation et décaler l’application de cet article de quelques mois afin de favoriser une reprise du système.

  2. Comme IBK et Boubou sont partis, alors chers chers enseignants prenez vos cantines pour la paie au Trésor.
    Pour la RÉPUBLIQUE

    • Il faut que les gansgsters IBK,Boubou, Karim, Bouba,Ben barka et Co restituent l’argent pillé du Trésor.
      Le prisonnier Boubou super ministère était fier de parler de la croissance économique du pays à 6%, alors qu il nous dise ou est parti l’argent
      ? Qu’ils nous ramenent notre argent .

      Si sankingba fait part de ses mafieux, alors prépare toi à la vie de prisonnier.

  3. Cette année est blanche, de grâce soyons realistes,c est vrai que bcp d acteurs seront pénalisés, mais on ne peut pas continuer à bricoler l éducation de nos enfants. Que Coulibali quu m a traité de tous les noms d oiseaux que ma seule préoccupation est d aider à une solution, puisque je suis moi même parent d élève

    • Les écoles privées avaient quand même fait presque une année normale.

      S’il devrait avoir une année blanche pour elles,alors il faudra que l’Etat rembourse les parents d’élèves de ces écoles privées en prenant en charges tous les frais de cette année.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here