Examen du DEF : Dans la grande quiétude

0

Les candidats inscrits sont au nombre de 229.205, dont 106.113 filles pour cet examen de fin d’année. Les élèves déplacés des Régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal composent avec leurs camarades dans différents centres. Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a donné, hier, le coup d’envoi des épreuves

C’est parti pour l’examen du Diplôme d’études fondamentales (DEF). Le chef du gouvernement, venu pour le démarrage des épreuves, a été accueilli au groupe scolaire de la Base aérienne par la directrice de l’Académie de Bamako-rive gauche Mme Koné Rokiatou Dia et son staff technique. Dr Choguel Kokalla Maiga a ouvert à 8 heures dans la salle n° 6 la première enveloppe contenant les sujets de rédaction.

C’était en présence des ministres Mme Sidibé Dédéou Ousmane (Éducation nationale), Mme Djéminatou Sangaré (Santé et Développement social), Mme Diawara Aoua Paule Diallo (Travail, Fonction publique et Dialogue social) et Mme Fatoumata Sékou Dicko (ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles).

Il y avait trois sujets au choix. Le premier sujet était ainsi libellé : «En t’inspirant de ces propos d’un père à sa fille : «Travaillez pour être indépendant, de nos jours une femme non instruite est une victime facile dans la société». Adresse à un des oncles réfractaires à la scolarisation des filles une lettre pour le convaincre des bienfaits de l’école pour la femme.

Le deuxième sujet portait sur : «La pratique du sport permet d’avoir un esprit sain dans un corps sain et facilite l’intégration des peuples. Convaincu de cette affirmation, tu adresses une lettre à un ami pour lui expliquer les avantages multiples du sport». Enfin, pour le 3è sujet, il fallait lire : «Depuis 2012, le Mali souffre d’une crise sécuritaire qui devient de plus en plus persistante et inquiétante. Tu adresses une lettre à un ami résidant à l’extérieur pour lui décrire cette crise».

Pour le DEF de cette année, on dénombre 229.205 candidats inscrits, dont 106.113 filles, repartis entre 10.330 salles de classe dans 1.705 centres. Parmi eux, figurent 12.129 candidats libres (CL). Les élèves déplacés des Régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal qui ont été installés aux camps des déplacés de Faladiè et Niamana aussi ont été inscrits dans les différentes écoles de Bamako pour composer avec leurs camarades.

Par contre, 106 candidats ont été inscrits au DEF au camp des réfugiés maliens à Bassikounou (Mauritanie). L’Académie d’enseignement Bamako-rive gauche compte 30.705 candidats. Le centre du Groupe scolaire de la Base arienne est l’un des 133 centres d’examen de cette Académie. Il faut aussi préciser que 21.495 surveillants ont été mobilisés.

………LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here