Forum International des anciens de l’AEEM : Une plateforme d’échanges pour le Mali

0

Les anciens leaders et membres de l’AEEM ont décidé de se retrouver autour d’une plateforme d’échanges comportant des thématiques concernant la nation afin d’apporter leur pierre à la construction d’un Mali plus meilleur. Cette initiative a été officialisée le samedi 30 mars 2019, lors d’une conférence de presse tenu à l’hôtel Millenium. A travers le lancement de la 1ère édition du Forum International des Anciens, les conférenciers ont annoncé l’organisation du Forum International des Anciens Elèves et Etudiants du Mali (FIA-AEEM), qui se tiendra au mois d’octobre prochain.

Après avoir lutté pour l’amélioration du système éducatif, l’amélioration des conditions des élevés et pour l’avènement de la démocratie pour certains, au Mali, ces anciens qui sont devenus maintenant des fonctionnaires d’Etat, des responsables d’entreprises, de corps habillés entendent participer au développement du pays. Cette volonté manifeste va permettre aux anciens de l’AEEM pour cette première édition de faire l’autopsie de l’école malienne, qui est devenu une véritable problématique dont les recommandations peuvent être utiles. Au dire de Ismaël Yoro Dicko, ancien secrétaire général et fonctionnaire d’Etat, l’objectif de cette conférence a pour objectif de renforcer l’esprit de solidarité et de camaraderie entre les anciens de l’Aeem, soit 29 ans après la création du mouvement, de témoigner du rôle déterminant joué par le mouvement dans l’avènement de la démocratie au Mali et pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des scolaires Maliens. En fin partager avec les médias les importantes initiatives en cours pour réussir l’organisation du forum.

Au dire des organisateurs, le FIA-AEEM 2019, est l’aboutissement de plusieurs tentatives d’union de tous les anciens membres du mouvement. Selon le porte-parole du comité de veille, Moussa Drissa Guindo, ancien secrétaire général et magistrat de son état, l’objectif principal du forum est de retrouver l’unité de tous les anciens de l’AEEM autour de thématiques importantes devant répondre aux grandes préoccupations actuelles du Mali.De manière spécifique, il s’agit de concevoir un cadre large de concertations qui renforce l’unité, la solidarité entre les anciens du mouvement ; débattre des thématiques importantes, notamment l’Ecole qui fait leur honte aujourd’hui et de rendre publique leur contribution, tout en le remettant à qui droit ; engager des réflexions approfondies allant dans le sens de l’amélioration de l’image de l’AEEM, celle de ses dirigeants d’aujourd’hui et ceux d’hier dans   l’opinion malienne. Parlant de l’école malienne, les anciens du mouvement de l’AEEM se disent très préoccupés face à la situation de l’école malienne : « Plus de cours, plus de formation de qualité, en plus, on assiste impuissant au développement de la violence en milieu scolaire qui a couté la vie à des enfants de ce pays, qui n’aspiraient que d’aller apprendre pour servir », a souligné le porte-parole, Moussa Drissa Guindo, à travers la note liminaire de la conférence.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here