Hi-Tech Institute of Africa : L’innovation digitale récompensée dans la nuit de l’entrepreneuriat

1

A peine installé au Mali, cet institut de formation en informatique et cours d’anglais (TOEFL) se présente comme une alternative  à la digitalisation du pays. Le travail de Hi-Tech of africa a été récompensé  de  la récente édition de la nuit de l’entrepreneuriat, où il a remporté un trophée.

« A travers Hi-Tech Institute of africa, nous avons amené des nouvelles branches de l’informatique au Mali  à savoir : CompTIA A + (Hardware/ Software) CompTIA Network + (Cisco CCENT/CCNA (Reseau), Cybersecurity (Windows server, Linux Admin, CYSA+, Cybersecurity analyst. », a  expliqué Abdouramane Siby,  l’un des cofondateurs  de cet institut.  Formé au Etats-Unis d’Amérique, cet expert en informatique indique que son ambition est de former  les cadres du Mali  afin qu’ils répondent  aux besoins  digital  dont les autorités maliennes travaillent. La qualité du travail et l’innovation que Hi-Tech Institute of africa a apportée dans le marché malien lui ont été récompensé par une distinction dans la nuit  de l’entrepreneuriat  tenue le mois dernier.

Qu’est-ce  les étudiants et les cadres de l’Etat et des entreprises peuvent apprendre lors qu’ils s’inscrivent  dans le Hit-tech institute of africa ? Selon les explications de l’expert informatique, Abdouramane Siby C’est surtout l’apprentissage de CompTia + A+ Hardware qui est un cours avec CEI100 qui prépare les étudiants à l’installation, la configuration et la mise à niveau des ordinateurs.  Aussi, à la configuration de la carte mère, le possesseur et la mémoire ainsi que la compréhension de la mise en réseau de base.

Abdouramane Siby soutient que la Prérequisite-IEC110 donne aux étudiants un aperçu personnel, des systèmes d’exploitation, des technologies internet, de la sécurité des réseaux et de l’éthique professionnelle. A l’en croire, ce cours,  avec un CEI110, prépare les apprenants aux examens CompTIA A+ 220-1001 et 220-1002.

Quant au Nework+, notre expert  explique que  sa connaissance permet d’acquérir les compétences essentielles de réseautage pour un professionnel du réseau débutant.  « Ce cours prépare les étudiant à CompTIA Nework+ Exam N10-007 », peut-on lire sur un dépliant distribué à la presse. Lequel poursuit que son apprenant  permet la configuration de base de routeurs, de commutateurs ciscoré et les protocoles de routage…

S’agissant du troisième relatif à la Cyber-sécurité, ce cofondateur de Hi-Tech Institute of africa estime qu’il fournit aux apprenants les compétences et gestion des risques, la recherche et indentification des menaces et des contre-mesures applicables. C’est-à-dire l’apprenant serait capable  d’utiliser la recherche et l’analyse pour sécuriser les données d’une entreprise, de mettre en œuvre les contrôles de sécurité, d’effectuer  des évaluations de vulnérabilité et des interventions en cas d’incident et d’urgence.

Le tout sanctionné  l’installation d’un outil  informatique   moderne et  sophistiqué mis à la disposition des apprenants  Maliens et étrangers qui veulent  participer  à la révolution de la numération malienne.

Premier institut Malien à développer une formation en informatique dans  les trois logiciels susmentionnés, Hi-Tech Institute of africa se présente  comme une aubaine  pour les apprenants au moment où les autorités travaillent à une digitalisation de l’administration.  Déjà, l’institution commence à faire ses preuve avec la formation de  plusieurs entreprises locales, et des entreprises étrangères installées au Mali et des étudiants qui sont en manque de moyen  financiers pour  poursuivre leur formation au Sénégal ou en Tunisie.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Hum, c’est bien! Mais cet Abdouramane Siby dit sur le Net qu’il a été formé à Harvard University sauf si son accent m’a un peu trompé. Hum, j’ai des doutes…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here