L’école de thirissoro porte désormais le nom d’un bâtisseur de la nation : Un baptême de mémoire, mais surtout de mérite…

0

L’école représente toute une symbolique pour notre compatriote Dr Hassimou Oumarou Maïga dont le Groupe scolaire de Thirissoro (cercle de Gao) porte vaillamment le nom depuis le 18 avril dernier. C’était en présence de toutes les autorités administratives et coutumières et scolaires de la commune de Gounzourey.  Ce baptême n’est pas le fruit du hasard, mais de la reconnaissance du mérite au regard du parcours tant élogieux dans le secteur de l’éducation. Brillant enseignant formé à la sève de l’orthodoxie pédagogique de Makarenko, Rabelais ou Montaigne. Du haut de ses 68 ans, l’ambition de cet homme ne tarit point. Car, convaincu de la philosophie hugolienne : « « Celui qui ouvre une porte d’école, ferme une prison. »C’est pourquoi, il a porté sur les fonts baptismaux en 2007, le lycée Modibo Keïta (actuel Premier Ministre) dans la Cité des Askia.

Biographie

Né en 1946 à Thirissoro, le jeune enfant du terroir, Hassimi, fréquenta l’Ecole de Garçons de Gao et l’Ecole Sédentaire de Ménaka où il obtint successivement le certificat d’Etudes Primaires et des bourses d’études en 1961.

C’est ainsi qu’il alla poursuivre ses études au cours Normal de Diré de 1961 à1965, où il décrocha le DEF (Diplôme des études Fondamentales). Ainsi, à la  rentrée scolaire  suivante, il accéda à l’Ecole Normale Secondaire de Bamako, en section Philosophie – Langues.

Il obtint le Prix de Pédagogie, le Premier Novembre 1966 de l’Ecole Normale Secondaire: les 3 volumes de Makarenko, Poème Pédagogique lui ont été remis à cet effet par le Directeur Ly Baidi.

A sa sortie, il enseigna l’anglais au Second Cycle de Kèniéba (1967 à 1969) ; et au Second Cycle de Diré de 1969 -1971. Après, il fut admis au concours d’entrée à l’ENSUP en Septembre 1971, en section philosophie. Il fréquentera alors l’Ecole Normale Supérieure de1971 à 1975 avec un diplôme terminal en Psycho-Pédagogie.

Après 3 ans de service à l’IPN (Institut Pédagogique National) en qualité de responsable du centre de recherche pédagogique, il fut admis à Stanford University en Californie, USA, pour une formation en Recherche Evaluative en Education, et en Analyse des Curricula. Il y décrocha un M.A ( DEA).

A son retour au bercail, au Mali, il fut nommé comme le premier Directeur de l’Académie de Gao de 1981 à 1991. Il défendra par la suite une thèse de Doctorat à l’université de Caen, en France, en février 1992. Ce qui lui ouvrit les portes de l’Institut Supérieur de Formation et de Recherche Appliquée (ISFRA) à Bamako, où il enseigna l’Histoire de l’Education et l’Analyse des Curricula  de 1992 à 1994.

Il poursuivra sa carrière d’enseignant aux USA, Southern  University à New Orleans en Louisiane, à Medgar Evers college, à New York et dans les Universités d’Atlanta, où il mènera et animera beaucoup de consultations, de travaux d’ateliers, et de conférences.

C’est à Southern University, à New Orleans, en Louisiane que le Docteur Hassimi Oumarou introduisit pour la première fois l’enseignement de la langue Songhoy dans une université américaine: Le Soŋoy Senni en Amérique.

Le Docteur Hassimi Oumarou Maïga a été un des principaux artisans inédits du 1er festival Songhoy de Gao les 26-27-28 Janvier 2000. Il fut intronisé lui-même, Chef de la Communauté Songhoy le 5 Mars 2010 à Gao.

Et, c’est durant son décanat, à l’Académie de Gao que les langues nationales en Songhoy senni et Tamasheq ont été introduites dans les Ecoles Fondamentales de la région (Gao-Kidal) en 1983-84. Il est l’auteur de : La Contribution Socioculturelle du Peuple Songhoy en Afrique (Magreb Press 2007, Algérie, Alger).

Au plan professionnel, il été nommé par décret présidentiel: Directeur de Recherche, en Juin 2001. Il a publié une dizaine de livres en Anglais et en Français, et plusieurs Articles professionnels.

El Hadj Docteur Hassimi Oumarou Maïga a été également candidat aux élections législatives de 2013 dans le cercle de Gao sous les couleurs de L’union pour la République et la Démocratie URD

Qu’a-t-il fait pour le Mali?  Dr Hassimi répond

Voici la synthèse des activités de El Hadj Docteur Hassimi Oumarou Maïga sur les peuples du Nord du Mali d’une part, et d’autre part, sur la langue, l’histoire et la culture Soŋoy et le développement de la région:

1980-81. Avec l’Aide de l’USAID, le Docteur Hassimi Maïga a construit  une maternité à Thirissoro et une école fondamentale publique dans le même village qui a démarré en1983.

1986-1987. Jumelage Gao – Berkeley en Californie –USA. Une lettre d’appréciation du Maire de Gao Souleymana Idrissa Maïga adressée au Directeur Exécutif de BERADA le 7 Novembre 1990 en fait foi.

1988-1991. Projet de Recherche intitulé « Sécheresse et Développement dans la Région de Gao » : une Copie du rapport est disponible. C’est une étude commanditée par African Development Fondation, Washington(USA).

1991-1997. Une Approche pour l’Intégration, la Planification, et l’Adaptation de l’Education à la Dynamique de Développement au Mali et dans la Zone Sahélienne. Thèse de Doctorat de l’Université de Caen en France, en Février 1992.

Jumelage Elboeuf-France-Thirissoro (1991).

Approvisionnement du Lycée Yana Maïga de Gao en fournitures et manuels scolaires à travers les partenaires de BERADA à Elbœuf -France.

Fournitures de tables–bancs et de manuels scolaires à l’école fondamentale de Thirissoro-Gao.

Equipement agricole (moto pompes et accessoires) du Périmètre Irrigué de Thirissoro-Gao, à travers les partenaires de BERADA – Elboeuf-France.

Quelques activités d’énergie solaire ont vu aussi le jour au niveau de certains villages de l’arrondissement central de Gao ; et ces actions ont été renforcées de nos jours.

1998-1999. Traduction du Saint – Coran  en Songhoy Senni de Gao, appuyée par le Conseil on Islamic Education en Californie-USA. Résultat: Huit(8) blocs Notes de 200 pages chacun constituent la version en Songhoy Senni du Saint – Coran.

Ces manuscrits sont disponibles. Ils seront donc saisis et imprimés avec la version originale en Arabe pour donner la version finale à multiplier. Ce qui constituera la seconde phase du projet de traduction du saint coran. Ce travail en équipe dont le Docteur Hassimi Oumarou est l’Editeur Principal(Yaamarkaa) a été réalisé par le concours de Alpha Oumar Almahadi Maïga Imam et Prêcheur à Gao, Youssouf Hamidou Maïga, spécialiste en Songhoy Senni, et avec l’aide d’Aboubacrine Touré.

Première conférence Nationale sur le Songhoy, intitulé:Culture Songhoy et Eléments d’Intégration Africaine. Palais de Congrès de Bamako – Mali (23 Mai 1999); Conférencier Principal, El Hadj Docteur Hassimi Oumarou Maïga.

  1. AERA (American Educational Research Association) qui compte plus de25. 000 membres à travers le monde, regroupe des professionnels convaincus de l’Education au plan international. El Hadj Docteur Hassimi Oumarou Maïga est membre de la dite association; et c’est à ce titre que pour la première fois, le Songhoy Senni a été enseigné sur l’internet (Avril 1999) par ses soins et dont la publication a été autorisée par AERA,dont voici le website ci-dessous. http://www.coribe.org/projects.html
  2. Promoteur du lycée Modibo Keita de Gao.
  3. Ensuite, après un exposé liminaire sur L’Expérience Musée Scolaire de Gao, Mali (une Expérimentation pédagogique dont la conception, l’élaboration, l’exécution et l’évaluation ont été dirigées par l’Académie de Gao, en son temps) le Docteur Hassimi Oumarou a reçu une distinction honorifique de Beijing Normal University (Pékin) en Chine, le 14 juillet 2014, par les soins du Doyen du Département d’Education.
  4. L’ONG BERADA, dont il est le Président fondateur a offert des semences dans les communes rurales de Gounzoureye, Sonni Ali Ber et Gabero; des pompes d’arrosage et des filets aux pécheurs.

De nos jours, il est le Président d’honneur de l’Association Songhoy šawaroo à Gao (Le Conseil de la Communauté Songhoy) et Secrétaire à la communication de l’Association des chefs de Villages et de Fractions du cercle de Gao.

Thirissoro le 18 Avril 2015

Commentaires via Facebook :

PARTAGER