Ouverture anticipée des écoles privées : Le ministre de l’Education nationale met en garde

0

Dans un communiqué rendu public, le ministre de l’Education nationale a mis en garde les promoteurs d’écoles privées qui tentent de démarrer l’année scolaire 2020-2021 en violation d’une décision ministérielle qui fixe la date de la prochaine rentrée scolaire au 4 janvier 2021 dans notre pays.

Au Mali, l’année scolaire 2019-2020 a été perturbée par la grève des enseignants qui demandaient l’application de l’article 39 de leur statut particulier. Cette perturbation a été accentuée par la maladie à Coronavirus (Covid-19) poussant les autorités à fermer les classes pendant plusieurs semaines.

Pour rattraper le retard, le ministère de l’Education nationale a fixé la date de la prochaine année scolaire dans notre pays. Pour des raisons certainement économiques, certains promoteurs d’établissements scolaires tentent d’ouvrir leurs écoles avant la date indiquée par les autorités.

Face à cette situation, le ministre de l’Education nationale a, dans un communiqué, mis en garde ceux qui ne veulent pas respecter sa décision en ouvrant leurs écoles avant la date officielle qui est le 4 janvier 2021.

«Le ministre de l’Education nationale constate avec regret que certaines écoles privées en violation des dispositions de la décision N°2020-0026 II/MENESRS-SG du 25 septembre 2020 fixant le calendrier scolaire ont fixé des dates de démarrage de l’année scolaire 2020-2021, à leur convenance.

Le ministre de l’Education nationale rappelle aux parents d’élèves et aux élèves que l’année scolaire 2019-2020 prend fin le 12 décembre 2020, et l’ouverture des classes, au titre de l’année scolaire 2020-2021, est fixée au lundi 4 janvier 2021.

En conséquence, le ministre invite les promoteurs d’écoles privées, les parents d’enlèves et les élèves au strict respect des dispositions légales. Les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur», indique le communiqué du ministère de l’Education nationale.

Abdrahamane Diamouténé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here