REESAO ; Vers l’harmonisation des programmes scientifiques et technologiques

0

Les acteurs du monde de l’éducation sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur Me Mountaga Tall sont en conclave depuis lundi 15 février 2016 au grand hôtel de Bamako. C’était en présence du président du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement en Afrique l’Ouest REESAO, Pr. Abarch Habibou et Pr. Bréhima Tounkara de l’UEMOA

Le choix porté sur Mali pour abriter ce  3ème atelier, Après Dakar et Ouagadougou est selon le ministre de parachever harmonisation des programmes dans le domaine des sciences et technologies des universités membres. Pour lui, l’objectif assigné, c’est-à-dire la consolidation et la validation des conclusions de l’atelier de Ouaga, devra permettre dans un futur proche, de mettre à la disposition des institutions  d’enseignement supérieur de la sous région un guide d’élaboration de syllabus, un guide unique de codification des unités d’enseignement, un formulaire d’évaluation des enseignements par les étudiants et un guide de supplément au diplôme. Pour lui, l’effort d’harmonisation des programmes entrepris devra s’étendre aux autres domaines de formations identifiées  par le REESAO, à savoir les sciences juridiques, politiques et administratives, les sciences économiques et de gestion, les sciences de l’homme et de la société, les lettres, langues et Arts, les sciences agronomiques  et les sciences de l’éducation et de la formation. Il a aussi invité les partenaires à  réfléchir au phénomène  de massification des effectifs d’étudiants au même moment  où les ressources allouées au sous secteur de l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique restent insuffisantes, notamment pour les dépenses d’investissement.

Selon le président du REESAO, les résultats issus du présent atelier transmis à la conférence des Recteurs, présidents et Directeurs Généraux des institutions membres du REESAO pour adoption

O.D

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER