Rentrée solennelle 2015-2016 des Universités, des Grandes Ecoles et Instituts du Mali : De grandes innovations en perspective!

0

Le centre international de conférences de Bamako (CICB) a abrité, ce lundi 28 Décembre 2015, la 2ème édition de la rentrée solennelle des universités, grandes écoles et instituts du Mali avec comme thème, « la Recherche scientifique moteur du développement ». La cérémonie était placée sous la haute présidence du Président de la République, Chef de l’Etat son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéîta. Il avait à ses côtés le Premier Ministre Monsieur Modibo Kéita, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Maître Moutaga Tall et Madame Assétou Founé Samaké, épouse Migan biologiste, généticienne Maître de Conférences agrégée à FST. La cérémonie a débuté par l’exécution de l’hymne national suivi de la projection d’un film sur la recherche scientifique au Mali. Il ressort de ce film que  le Mali compte seulement 2000 chercheurs. Ensuite, Madame Assétou Founé Samaké dans un cours véritablement magistral de 1 h 10 mn d’horloge de proposer une leçon modèle sur le thème de la rentrée solennelle de cette année. Dans cette leçon modèle, Madame Assétou Founé Samaké, épouse Migan dira que l’attelage entre la science et technique n’ont pas toujours évolué ensemble. Au dire  du professeur Samaké, épouse Migan, l’université n’est pas une donnée figée. C’est pourquoi, elle invite notre pays à adopter la forme d’université qui sied à son développement. Dans son cours, elle s’est longuement appuyée  sur la recherche au Mali avec ses atouts, ses avancées et mais aussi ses faiblesses. Elle n’a pas manqué de tirer l’attention de l’assistance sur le manque de moyen et du vieillissement accru du corps professorale. A en croire le professeur du jour si rien n’est fait d’ici deux ans notre pays sera confronté à une crise d’enseignants chercheurs.

Quant au chef du département de tutelle, Maitre Moutaga Tall, après avoir remercié le Président de la République pour avoir accepté de présider cette rentrée solennelle pour la deuxième année consécutive, il évoquera dans son discours d’ouverture quelques réalisations du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de l’année et aussi les perspectives d’avenir.  Selon le Ministre  Tall,  durant l’année qui s’achève les réalisations ont porté sur les domaines de l’amélioration de la gouvernance et l’approfondissement des réformes, un meilleur accès au savoir, l’amélioration constante des conditions de vie et d’études des étudiants, la diversification de l’offre de formation, l’approfondissement du dialogue social et le partenariat avec l’extérieur. Bien évidemment des perspectives d’avenir ont été envisagées a-t-il ajouté. Selon Me Tall l’année 2016 sera marquée par «la poursuite du processus de création des pôles universitaires de Sikasso, de Gao et de Tombouctou et du pôle universitaire technologique de Sirakoro Niaré à Kati ; la poursuite de la réforme du cadre juridique et institutionnel de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;l’adoption d’une politique nationale de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique ;l’amélioration de la gouvernance des Institutions d’Enseignement Supérieur ;la poursuite de la mise en œuvre du plan d’action de développement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la poursuite de la mise en œuvre du LMD et des filières porteuses identifiées  dans le cadre du PAES-UEMOA ; le processus de construction d’une Maison de l’Enseignement supérieur ; la poursuite de la construction du  complexe universitaire de Kabala ; la poursuite du recrutement du personnel enseignant de l’Enseignement Supérieur et des chercheurs ; l’opérationnalisation du Fonds Compétitif pour la recherche et l’innovation technologique ; le suivi des boursiers maliens à l’extérieur ; le retour progressif de l’Iheri à Tombouctou ; le développement du dialogue social ; la mise en place d’une Académie des Sciences ; l’amélioration et la poursuite de la mise en œuvre du dispositif d’inscription des étudiants en ligne et son extension aux IES privées ». Et maitre Tall de renchérir que l’enseignement supérieur est un tout sans barrière de frontière entre le public et le privé. C’est pourquoi dira-t-il « je m’honore, Monsieur le Président de la République de vous remettre un chèque de 5.000.000. FCFA représentant une contribution de l’Association des Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (AEPES) à la consolidation de la paix dans notre pays. » Le président de la République son excellence Ibrahim Boubacar Kéita avant déclarer ouverte la rentrée universitaire 2015-2016 dira que les réalisations soulignées par le Ministre Tall sont conformes au programme du gouvernement. Selon le Président de la République le thème de cette rentrée solennelle n’est point un slogan, mais un thème d’actualité. C’est pourquoi dira-t-il qu’il a placé la Recherche au cœur de son programme. Le président IBK a ensuite invité le secteur privé à participer au financement de la Recherche au Mali. La cérémonie s’est terminée par la visite de stand. Rappelons que cette rentrée solennelle a durée 2 jours.

Abdrahamane Sissoko

PARTAGER