.Suite à leur reprise par la Fondation Maarif de Turquie au Mali : Les établissements ex-Collège Horizon deviennent les « Ecoles de l’amitié turco-malienne »

2

C’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie dans le conflit qui oppose, depuis le mois de septembre dernier, la Fondation Maarif de Turquie (créée par l’Etat turc en juin 2016) aux promoteurs du désormais ex-Collège Horizon. En effet, suite à sa rétrocession (dans les conditions que l’on sait) à la Fondation susmentionnée, les établissements de l’ex-Collège Horizon passent sous la coupe de la Fondation précitée et prennent le nom « Ecoles de l’amitié turco-malienne ».

L’annonce a été faite à la suite d’une rencontre entre des émissaires de la Fondation Maarif de Turquie, venus spécialement d’Istanbul, et des représentants de la presse malienne. C’était le vendredi 13 octobre dernier au siège de ladite fondation à l’ACI 2000. Au cours de cette rencontre, les conseillers de la Fondation Maarif de Turquie, à savoir Mme Semiha Sariçam et Ömer Tekin, sont revenus sur les raisons de la fermeture des établissements ex-Collège Horizon (le ministre de l’éducation nationale a retiré à cette association l’autorisation d’exercer au Mali en septembre dernier) proche de l’opposant Fethulah Gülen.

En effet, c’est à la suite de la tentative de coup d’Etat dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016 contre le président turc Recep Tayyip Erdoğan, que l’Etat turc a demandé à plusieurs pays dont le Mali de fermer les écoles proches de Fethulah Gülen accusé par les autorités turques comme étant l’instigateur de ce coup d’Etat avorté. Avec le soutien des autorités de notre pays, les établissements ex-Collège Horizon sont désormais gérés par la Fondation précitée et sont devenus les « Ecoles de l’amitié turco-malienne » depuis le vendredi dernier.

Une trentaine d’enseignants et d’administrateurs turcs ont ainsi débarqué depuis une semaine à Bamako pour renforcer les équipes maliennes dans l’encadrement des élèves et dans la gestion des cinq établissements dont quatre à Bamako (ACI 2000, Badala, Hippodrome et Sébénicoro) et un autre à Ségou ((Sido-Soninkoura).

Depuis le lundi 9 octobre dernier, les cours ont, en effet, démarré dans les trois premiers. Ils le sont à Sébénicoro et à Ségou depuis le lundi 16 octobre courant. Les représentants de la Fondation Maarif de Turquie au Mali « se sont entendus avec l’ensemble des enseignants », ont assuré les conseillers de ladite fondation.

Devant un parterre de parents d’élèves et d’enseignants, les délégués de la Fondation ont aussi promis de mettre rapidement en place des mesures en vue du renforcement de l’encadrement, de la qualité de l’enseignement et de l’épanouissement des enfants des « Ecoles de l’amitié turco-malienne ».

Mamadou FOFANA pour Maliweb.net     

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. une situation toujours confuse car les travailleurs toujours dans l’incertitude par rapport à leurs contrats et les closes

  2. Ils sont polis ces turcs, ils auraient pu les appeler Écoles de la servitude Malienne.

Comments are closed.