Vers l’élection présidentielle 2018 : Le RpDM de Cheick Modibo Diarra et le PACP de Yeah Samaké aussi lâchent IBK

15

Après avoir été lâché par plusieurs partis politiques de la majorité présidentielle, IBK va devoir se résigner à voir ses alliés comme le RpDM de Modibo Diarra et le PACP de son ex-ambassadeur Yeah Samako aussi lui tourner dos. Ce qui pourrait aussi compliquer l’équation de sa réélection à Koulouba.

  Maliweb.netLe Parti d’action civique et patriotique (PACP) du désormais ancien ambassadeur du Mali en Inde, Yeah Samaké vient de clarifier sa position d’adversaire du camp présidentiel. C’était lors de sa récente conférence nationale à la Maison des Aînés de Bamako. Le président du parti, Dr Oumar Keita, dira que le PACP a été plutôt centriste : « Nous ne militons pas contre la majorité ni contre l’opposition. Le PACP reste fidèle à ces idéaux du civisme et du patriotisme et il milite pour le développement  de la Nation ».

Pour M. Keita,  eu égard à « la mauvaise gouvernance du pays, l’insécurité galopante, qui continue de gangréner le pays », le parti doit identifier ensemble et proposer des solutions qui contribueront  à apporter des solutions à ces problèmes dans notre société.

Et l’orateur d’expliquer que  ces assises donnent au parti l’opportunité de choisir un candidat pour l’élection présidentielle de 2018, en l’occurrence, c’est Yeah Samaké, l’ancien représentant diplomatique du Mali en Inde  qui a été choisi. C’est sur lui que se fondent les espoirs du PACP. Lesquels « espoirs porteront à sauver le Mali, qui s’effrite doucement et lentement », a-t-il indiqué. Comme pour désavouer le président IBK, qu’il a récemment encore représenté à New Dehli, la capitale indienne.

Yeah Samaké s’est montré ému pour le choix porté sur sa personne. « Merci pour m’avoir choisi comme candidat  à la magistrature suprême et c’est avec humilité et  responsabilité que j’accepte et je suis convaincu qu’ensemble, le nouveau Mali est possible », s’est réjoui l’ancien président et actuel président d’honneur du parti.

Même le PACP et son leader, Yeah Samaké ne sont pas une foudre de guerre sur le plan électoral, il est évident que le parti est bien assis dans le Djitoumou (Ouelessebougou) où il pourra démobiliser de potentiels électeurs acquis à la cause du RPM et de son champion, IBK.

Par ailleurs, le Rassemblement pour le développement du Mali (RPDM) a aussi organisé son 1er congrès ordinaire, le samedi dernier en présence du président du parti, Cheick Modibo Diarra. Ce fut l’occasion pour l’ancien Premier ministre de la transition de 2012 de faire le bilan de la gouvernance actuelle du pays, avec un « bilan de regret du soutien au candidat IBK en 2013 ».

 

Dr Cheick Modibo Diarra a rassuré ses militants quant à sa candidature. Il dira qu’en tant que membre d’une plate-forme naissante, il urge d’attendre les décisions de ce regroupement politique avant de prendre une décision finale. Le président du RpDM dira qu’à l’élection présidentielle de 2013, il avait soutenu le candidat Ibrahim Boubacar Kéita, mais au bout du compte aujourd’hui, il a des regrets. « A l’époque nous avions cru que le président élu allait s’engager dans un processus de rénovation de la gouvernance, de la réconciliation et de la crédibilité de nos dirigeants dans un Mali réconcilié. Toute chose qui aurait pour avantage de mettre les énergies, les efforts, le savoir-faire et le bien être des Maliens ensemble, afin de se repositionner dans le concert des nations. Mais hélas, l’on a plutôt assisté à des malversations financières, le mensonge, la calomnie…comportement qui frise le ridicule et qui n’honore point le Mali », a-t-il expliqué.

Avant de plaider que le prochain scrutin présidentiel soit totalement transparent et crédible. Et de souhaiter que les élections régionales et municipales partielles soient programmées après la présidentielle. « Une manière de mieux se concentrer sur ce scrutin qui est crucial pour l’avenir de notre pays ».

Comme on le voit, le président sortant ne cesse de perdre des soutiens de taille dans le lot de partis politiques qui l’avaient soutenu en 2013. A croire qu’une vague de déceptions généralisées s’est emparée du camp présidentiel. Toute chose qui diminue les chances de l’éventuel candidat IBK.

Boubou SIDIBE /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Le RpDM de Cheick Modibo Diarra et le PACP de Yeah Samaké aussi lâchent I”

    Et alors?
    Ibk s’en moque: IL LUI RESTE FAKROU BOUARE, LE ROI BITON, ET SANGAKONÉ !😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆

    • Ce qui, mine de rien, lui fait quand-même 3 (TROIS) soutiens pour se faire réélire !😆😆😆😆😆😆😆😆

      CE qui, sur 15 millions d’habitants, est nettement mieux que…….RIEN!😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆

      Houbien ?

  2. Il y a 5 etapes avant d’aller a canosa !
    1 -nier ce qui est vrai la realite
    2-se facher quant on sait que l’echec est proche
    3-commencer a negocier pour son depart
    4-devenir synique fou en d’autre terme .
    5-Accepter enfin la realite .
    Ibk et le Rpm sont a ces differents etapes.Dans 5 petits mois ils ne seront plus a la tete du Mali en acceptant leur echec a l’election .

  3. Si vous voulez ou pense que IBK serais réélu vs êtes vraiment une déception pour ce paye. et je suis sincèrement désolé walaye

    • Non, le rêve est permis! des gens en déphasages peuvent se permettre à croire de la candidature d’IBK encore à une réélection!

      • Et pourtant ton Mandé Massa disait qu’il est droit dans ses bottes pour remporter avec brio.un second mandat face à une Opposition”fictive” divisée par des conflits de compétences et d’intérêts personnels.

  4. C’est la personne du président IBK que les maliens ont voté et non ces politiciens véreux. Yeah Samaké a été ambassadeur du Mali en Chine et à peine qu’on l’enlève et devient tout à coup un adversaire. Les soutiens aux présidents IBK étaient dans le but de faire un post pour bénéficier des avantages du pouvoir. Cependant la politique le Mali d’abord n’a pas permis le partage du gâteau comme beaucoup le souhaitaient C’est IBK qui faisait cette majorité et non le contraire. C’est pourquoi il traitait cette majorité de frileuse

  5. Merci Le Roi Biton….
    Je suis tres decu des politiciens maliens.
    Donc IBK doi recompense tout les Maliens a leur offert des post politique.
    Les politiciens maliens vous ete des hontes pour c nation.
    La destruction de la politic malien a commence par ADEMA car cest labas que les conors sont commence.
    On rejoin la majorite pour avoir des postes? Honte a vous

  6. Je continue a’ vous rappeler que le president sous nos cieux, n’a besoin d’aucun parti politique. Ce sont les partis politiques qui ont besoin du president! Meme si le RPM tourne le dos a’ IBK, IL SERA REELU!!!
    Mr Samake’ vient d’etre limoge’ de son poste d’ambassadeur en Inde. On n’a pas besoin d’etre un expert pour savoir qu’il n’est pas content! Si je ne me trompe pas, la candidature de CMD a deja ete’ annonce’e indirectement.

    • Ah bon le Roi Biton, ladji boura sera reelu!?!?!? Cela ne m’etonnerai pas vu que toi, moi et quiconque connait nos pays c’est tres rare qu’un chef soi disant president ne soit reelu et j’ajouterai par ls moyens neessaires. Quelle honte mais meme s’il sera reelu cas sera chaud…
      Ces super-hyper vampires qui sont la assis sur leurs fesses et sucer le peuple comme bon leur semble, n’avons pas assez de ces politichiens verreux, escrocs, etc…. du pouvoir et de l’opposition pendant plus de 25 ans? et ces politichiens ont tous eux, fait, partage et vole dans ce pays.
      IBK, un pm et president de l’AN sous d’autres super hyper vampires a savoir AOK et ATT???
      Et nous n’allons que de pire en pire….???
      Incroyable et pauvres de Nous………..Helas pauvres de Nous……..

      • Je suis analyste des politiques africaines. Mes conclusions sont ancre’es dans nos experiences et dans ce que je vois!!! Le Mali a toujours reelu ses presidents qui etaient candidats a’ leurs propres successions!
        Le president IBK sera reelu SANS TRICHER!!!! Je ne vois aucune raison que cela soit chaud parce que le peuple fera son choix! IBK SERA LEDIT CHOIX!!!
        Les opposants n’arrivent meme pas a’ etre d’accord pour presenter une candidature unique! Il n’y a qu’un seul fauteuil presidentiel mais chacun veut etre le president! ON LAISSE L’ACTUEL PRESIDENT IBK A’ SA PLACE POUR UN DEUXIEME MANDAT PUIS ON CONTINUE!!!!
        Samake’ est candidat pour regler des comptes parce qu’il a ete’ renvoye’ de son poste d’ambassadeur de maniere non diplomatique. Cheikh Modibo Diarra aime controler le pouvoir, c’etait d’ailleurs la raison pour laquelle il a perdu son poste de PM durant la transition. Soumaila Cisse’ qui est le chef de file de l’opposition croit qu’il doit etre le candidat naturel de l’opposition. Les ambitions presidentielles de Tieble’ existent! Moussa Mara ne veut pas des vieux politiciens. PM Modibo Sidibe’ est interesse’. RASBATH s’est fait une place au soleil des opposants mais les dirigeants de l’opposition aiment les jeunes pour exercer la pression sur le pouvoir et non pour etre dirige’ par des jeunes! Ils comptent sur les jeunes pour leurs manifestations futures dans les rues. Diallo perdra quelques millions de sa fortune mais il ne sera pas elu!!!
        SOUS NOS CIEUX, LE SEUL ELECTEUR QUI COMPTE S’APPELLE LE DETENTEUR DU POUVOIR. C’EST LUI SEUL QUI DESIGNE LA PERSONNE QUI GAGNERA UNE ELCTION. LE RESTE N’EST QUE FOUTAISE!!!

Comments are closed.