Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes : 25e session du Conseil d’administration

0

Les administrateurs de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (Apej) ont tenu ce 1er février 2022, la 25e session ordinaire du Conseil d’administration de la structure. Réunis au CNPM autour du Ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia, Président du Conseil d’Administration, ils ont examiné et approuvé plusieurs documents dont le procès-verbal de la 24ème session ordinaire en date du 04 mars 2021, le rapport d’activités et le rapport d’exécution du budget 2021, le plan d’actions, le projet de Budget pour 2022, le rapport d’exécution du contrat annuel de performances 2021 et le projet de contrat annuel de performances 2022.

Au cours de l’exercice 2021 et nonobstant le contexte difficile, les autorités de la transition se sont impliquées pour le démarrage du programme du stage de formation professionnelle dans les structures publiques et parapubliques pour 2 250 jeunes diplômés répartis entre toutes les Régions du Mali. Au même moment plus de 1 000 jeunes ont été placés en entreprise ou renforcés dans le cadre du stage de qualification ou des activités Himo. Par ailleurs, 6 197 jeunes ont bénéficié des actions de développement de l’esprit d’entreprise dont 850 jeunes formés en gestion simplifiée dans le cadre du partenariat Apej/OIM, le financement ou le refinancement de plus de 1 500 jeunes et le suivi de 1 261 projets. Par ailleurs, 37 788 000 FCFA ont été recouvrés auprès des promoteurs à travers une commission ad hoc.

Pour 2022, le plan d’actions est bâti autour de quatre objectifs majeurs : améliorer la gestion administrative de l’Apej, améliorer les conditions de travail du personnel de l’Apej, rendre visible les activités de l’Apej et favoriser l’accès des jeunes à l’emploi. Il prévoit la mise en œuvre de 40 activités qui toucheront directement 8 443 jeunes, soit 200 jeunes en stage de qualification professionnelle, 2 000 jeunes en stage de formation professionnelle, 160 jeunes en apprentissage, 100 jeunes formés dont 70 sur les chantiers écoles et 30 jeunes des BET, 200 jeunes mobilisés autour des travaux d’assainissements pour 18 000 JT créées. Parallèlement 3 125 jeunes seront sensibilisés en entrepreneuriat, 1 608 jeunes formés dont 100 en création d’entreprise, 100 en gestion d’entreprise, 850 en lien avec les programmes MLI 021/022/026, 558 en mentorat, 100 jeunes coachés, 950 projets ou kits financés/garantis (750 en lien avec Lux-Dev, 200 sur le FNEJ). Ces résultats seront atteints non seulement à travers les ressources du FNEJ, mais aussi grâce aux partenariats suivants : Lux-Dev (programmes MLI 021/022/026), Enabel à travers le Pajerko et Swisscontact. Les actions de recouvrement seront poursuivies et amplifiées pour assurer le caractère révolving du FNEJ.

Pour l’atteinte de ces objectifs, le projet de budget 2022 est équilibré en recettes et dépenses à 6 169 324 292 FCFA soit une baisse de 6,67% par rapport à l’exercice précédent arrêté à 6 609 993 768 FCFA. La situation d’ensemble reste marquée par la situation sécuritaire toujours préoccupante, la suspension de la taxe emploi jeune depuis 2019 et la pandémie de la Covid-19.

Le Ministre Doumbia invité les administrateurs à se mobiliser davantage pour donner à l’Apej les moyens de sa mission dont la pertinence socioéconomique n’est plus à démontrer. En effet, l’Apej a pour mission de concourir à la création d’emplois pour les jeunes, en milieux rural et urbain, notamment en facilitant l’accès au marché du travail et au crédit. A cet effet, elle est chargée de : concevoir et mettre en œuvre des programmes de travaux à haute intensité de main d’œuvre en vue de créer des emplois pour les jeunes sans qualification en milieux urbain et rural ; faciliter l’accès des jeunes aux outils de production et promouvoir les activités de commercialisation des produits ; faciliter l’insertion des jeunes à travers des stages de qualification en complémentarité avec les structures existantes et surtout rechercher des synergies avec des programmes de développement ayant des incidences sur l’emploi.

Au-delà l’Apej doit mobiliser et gérer des ressources mises à sa disposition pour la promotion et la création d’emplois des jeunes ; élaborer des protocoles de conventions avec les institutions financières et toutes autres structures partenaires ; appuyer les collectivités territoriales à concevoir et mettre en œuvre des programmes locaux de création d’emplois pour les jeunes ; assurer la coordination dans son domaine de spécialité qui est l’emploi des jeunes et mettre en place un réseau de partenaires nationaux et internationaux pour promouvoir l’emploi des jeunes.

Au regard de l’importance cette mission dans le contexte actuel de crises et de demandes sociales, le ministre a indiqué que son Département s’investit pour plus de redevabilité vis-à-vis des usagers, le recouvrement des prêts accordés aux jeunes promoteurs, davantage d’investissement dans le secteur rural comme en dénote la mise en œuvre de la 3ème édition de la Bourse de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, l’organisation en novembre 2021 du Forum National sur l’Entreprenariat des Jeunes et des Femmes en Milieu Rural, la recherche de financements supplémentaires auprès des partenaires et surtout le rétablissement de la Taxe Emploi-Jeune qui a été retenu dans les résolutions des Assises Nationales de la Refondation.

Organe délibérant de l’Apej, le Conseil d’administration comprend plusieurs structures dont le Département de tutelle en l’occurrence le Ministère chargé de l’emploi ; la Direction Nationale de l’Emploi, la Direction Nationale de la Formation Professionnelle ; le Ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction Citoyenne ; le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Développement rural ; le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, le CNPM, l’APCMM ; le Ministère des Transports et des Infrastructures ; le CNJ-Mali et le Représentant du personnel de l’APEJ.

 

Casimir Sangala

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here