Mme Dicko Fatoumata Abdourahmane, directrice nationale de l’emploi : « 5795 emplois durables et décents ont été créés de juillet à septembre 2015 »

0

Fidèle à ses engagements, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a tenu,  le mardi 15  décembre, dans l’enceinte de son département, sa traditionnelle conférence de presse de présentation de statistiques trimestrielles en termes de création d’emploi dans notre pays.

Cette conférence de presse était animée par la Directrice nationale de l’Emploi, Mme Dicko Fatoumata Abdourahmane,  en présence du secrétaire général du ministre de l’emploi de la formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Mohamed Yacouba Diallo. Dans sa présentation,  la Directrice nationale de l’Emploi indiquera qu’au terme du troisième trimestre  de l’année 2015,  il a été enregistré la création de 5795 nouveaux emplois dans le secteur formel, soit une baisse de 10,27% par rapport au deuxième trimestre .Ces emplois sont repartis,  expliquera-t-elle, entre 3684 (63, 57%) emplois à contrat à durée déterminée et 2111 (36,43%) emplois à durée indéterminée.« 5795  emplois, c’est conforme à la volonté du chef de l’Etat de créer des emplois durables et décents, sinon il y a eu des milliers qui ne figurent pas dans la présente statistique », a-t-elle précisé. A ses dires, les créations d’emplois ont concerné tous les secteurs d’activités  avec un faible intérêt des privés  (secteur formel) au secteur primaire soit 0,86 %. Concernant les répartitions d’emplois par nature et type de contrat et sexe, elle fera savoir qu’il ressort des statistiques que  5247(90,54%) emplois  créés ont un caractère durable c’est-à-dire ayant une durée supérieure ou égale à six mois. Les hommes occupent 81,70% des emplois durables contre 18,30% de femmes. « D’une manière générale, les emplois sont occupés par des diplômés »,  a-t-elle déclaré. A l’en croire, ils sont au nombre de 5131, soit 88,54 %. Au sujet des emplois par  branches d’activités, elle a noté que les créations d’emplois ont concerné l’ensemble des branches d’activités. Toutefois, elle précisera que les branches d’activités des Banques –Assurances-services fournis aux entreprises et des services fournis aux  collectivités –services sociaux services personnels  regroupent 85,69% des emplois créés. « Les emplois au niveau de ces deux  branches sont respectivement 701(12,10%) et 4265 soit (73, 60%). Les emplois créés dans la branche de l’agriculture et la pêche sont les plus faibles, 50 soit 0,86% » a précisé la directrice de l’Emploi. En ce qui concerne la répartition géographique, elle dira que le District de Bamako a enregistré le plus grand nombre de création d’emplois avec plus de 50%, il est suivi par les régions de Gao, Mopti et Sikasso avec respectivement 3 83 (6,96%) ; (369 6,71%) et  348 (5,32%).Les créations d’emplois ont été plus faibles au niveau de la région de Tombouctou où 164 (2,98%) ont été créés au titre de ce troisième trimestre. « Les emplois à durée déterminée dépassent ceux à durée indéterminée dans toutes les régions et le District de Bamako sauf dans les régions de Koulikoro et Sikasso  ». Selon elle, ces chiffres sont vérifiables et proviennent  de la direction nationale du Travail.

Boubacar SIDIBE

PARTAGER