Hivernage : Comment protéger les enfants

0

A Hamdallaye, en Commune IV, avant les premières pluies, des familles aménagent les rues et prennent des précautions pour que leurs enfants ne soient pas exposés aux dangers des eaux de ruissellement. Chaque famille fait de son mieux pour bien entretenir les rues en organisant des journées de salubrité.

 

L’hivernage a commencé au Mali. Dans certains quartiers de Bamako, les populations s’activent pour protéger leurs enfants. Salimata Traoré, femme au foyer, habite à Hamdallaye. Avant les premières pluies, elle s’est organisée avec d’autres femmes pour assainir leur quartier pendant deux jours.

Selon elle, cette journée consiste à nettoyer les caniveaux, poubelles et les fausses afin d’éviter que des eaux usées ne stagnent après le passage de la pluie. Pour une autre mère de famille, cette journée de salubrité “permettra d’éviter des maladies comme le paludisme ou la typhoïde etc. Aussi, nous veillons à ce que l’intérieur et l’extérieur des concessions soient propres et secs”.

Aminata Coulibaly mère de deux enfants, a adopté plusieurs mesures de prévention en cette saison des pluies. Les premières règles ne sont pas discutables : Il est interdit à tout enfant de sortir quand il pleut. La nuit, tout le monde dort sous une moustiquaire.

Mme Aminata Coulibaly associe à ces règles d’autres méthodes. Elle lave ses enfants avec de l’eau chaude. Ensuite elle enduit de beurre de karité les enfants après le bain. La mère de famille fait aussi des décoctions à base d’écorces, d’herbes pour sa famille. “Je les lave avec cette décoction. Je leur donne également à boire”, explique-t-elle en conseillant aux autres femmes de toujours tenir leurs maisons chaudes pendant toute la période des pluies, des mesures efficaces pour éviter aux enfants de tomber malade.

L’hivernage implique quelques dépenses comme l’achat des pulls à manches longues pour se tenir à chaud, la surveillance de l’alimentation de la famille surtout ceux des enfants. En cette période, le plus jeune enfant d’Alimata retient toute son attention. Il est tenu à l’écart de l’eau pour éviter tout rhume. La maman veille aussi à son accoutrement : il porte toujours un pull, un pantalon, un bonnet et des chaussures.

Le conseil de quelques femmes est “restez à la maison et faites entrer les enfants quand un orage s’annonce”.

Alahan Bénédicte M.J Dakouo

(stagiaire)

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here