Commissariat du 3ème Arrondissement : Un apprenti-chauffeur chopé en possession de 24 briques de chanvre indien !

    0

    Le samedi 1erMai, le Chef du Service Contentieux de la Compagnie ‘’A.K Transport’’ a mis à la disposition du Commissariat du 3ème Arrondissement, leur apprenti du nom de Yaya Haïdara, trouvé en possession de  24 briques de chanvre indien. Et s’en est suivie l’arrestation par la même unité policière,  de son complice, Harouna Diakité, pour détention et trafic de stupéfiants. Ainsi, leur défèrement a eu lieu le mardi 4 Mai à la MCA.

    Le trafic de drogue est devenu monnaie courante au Mali. Malgré l’exploit de l’opération ‘’Tourbillon’’ ou ‘’Founou Founou’’ par le Compol Sadio dit Konon Tomoda du 3ème Arrondissement (visant à lutter contre le trafic et la consommation des stupéfiants en CII et environs)  fait des exploits, il y a toujours du chemin à faire. Et pour cela, on peut compter sur une collaboration franche entre civils et les éléments de la sécurité. C’est la traduction franche de ce genre de collaboration qui a permis l’arrestation de l’apprenti Yaya Haïdara de la Compagnie ‘’A.K Transport’’, mis à la disposition des éléments du 3ème Arrondissement pour détention et trafic de stupéfiants. Il a été chopé par son chef de Service Contentieux avec 24 Briques de Chanvre Indien ou il dit appartenir à son complice Harouna Diakité, tous arrêtés le 1er  Mai dernier.

    Ainsi interrogé, Yaya n’a pas nié les faits. Il a même avoué d’avoir été rapproché il y a une année de cela par Harouna Diakité. Lequel mène le trafic de chanvre indien entre le Mali et leSénégal.

    « Que si je connais un transporteur qui serait en mesure de l’aider dans ce domaine. Je lui ai fait savoir que je suis un apprenti chauffeur à la Compagnie ‘’A.K Transport’’. Que je peux l’aider à transporter ses produits à condition qu’il me donne ma part. Il a accepté volontiers. C’est ainsi que lors du premier voyage, il m’a remis 3 cartons à transporter sur Djidjan, cercle de Kéniéba. Pour le deuxième voyage, 4 cartons. J’ai effectué plus de 6 voyages avec ses produits, de Bamako à Djidjan. Je dépose les produits à Djidjan. Il les récupère pour les acheminer sur un site minier, dénommé Bantako au Sénégal » a révélé l’inculpé.

    Il poursuit que le 1er mai 2021, Harouna l’a remis 4 cartons d’eau minérale contenant 24 briques de chanvre indien afin de les acheminer sur Djidjan comme d’habitude. Qu’à son tour, il prit le soin de bien arranger ces colis dans le coffre du car de la Compagnie ‘’A.K Transport’’ sise à N’Golonina, en attendant le départ. « Contre toute attente, les agents de sécurité chargés de la surveillance de notre gare m’ont instruit de déballer les colis aux fins de vérification. Je me suis exécuté. C’est ainsi qu’ils ont découvert des briques d’herbe de cannabis que je voulais transporter à Djidjan, au compte de Harouna » a-t-il révélé.

    Quant à Harouna, il a également reconnu les faits. Outre, il a déclaré se fournir à deux reprises chez Bakary Sangaré qui est placé sous mandat de dépôt. Et suivant la demande d’ordre d’extradition, le détenu a été conduit audit commissariat pour être interrogé. L’inculpé Bakary a nié à bloc de fournir de la drogue à Harouna.

    Dans tous les cas, les accusés Yaya Haïdara, Harouna Diakité et Bakary Sangaré sont en cohabitation à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako depuis le mardi 4 Mai.  Et l’opération ‘’Tourbillon’’ suit son pétit bonhomme de chemin.

    Par Mariam SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here