Commune V du district de Bamako : Douloureuse séparation d’une fille et son fiancé

    1

    En commune V  du district de Bamako, une femme est sur le point de se séparer de son fiancé puisque  ce dernier n’a plus d’argent.

    Il y a de cela un an, A.S (la femme) a jeté son dévolu sur MD (son fiancé). Elle s’est arrangée avec la voyante MS pour envoûter MD qui n’a pas pu résister à la tentation. MD avait presque abandonné sa première épouse au profit de la fiancée. Celle-là aussi se vantait de faire trainer MD pour qu’il passe la nuit  chez elle. Ainsi, ils prenaient du bons temps. Le monsieur payait ses loyers et ses frais de condiments. De l’autre côté, la première épouse ne voyait son mari qu’au petit matin et vivait dans la galère avec ses enfants.

    Commerçant de son état, la boutique de MD est dévalisé et il se retrouve dans l’ennui. Puisqu’il n’arrive plus à faire ce qu’il faisait à l’accoutumée. AS cherche à s’en débarrasser par tous les moyens et en suivant les conseils de ses soi-disant amies. Mme  n’hésite pas à dire au monsieur : « Quitte chez moi, arrête de me suivre; je veux plus de to ».

    D’autres personnes lui auraient demandé d’aider le monsieur à s’en sortir. Mais elle aurait répondu en ses termes : « Ce monsieur ne peut pas être aidé ».

    Alors prudence aux hommes, car on n’abandonne pas celles qui ont enduré avec nous les moments les plus difficiles, surtout ceux qui viennent des villages et qui ont pris goût de la ville. Le matériel peut être temporaire ou durable, mais l’esprit doit être à l’avant-garde.

     Youssouf GOITA

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here