Faits Divers – La nouvelle gare de Jeamille Bittar qui dérange : les jeunes de Sogoniko décidés à tout démolir

    0

    La construction de la nouvelle gare de Jeamille Bittar à Sogoniko continue de causer des dégâts  dans le cimetière. Aussi, pour enrayer le mal, les jeunes de Sogoniko ont décidé de tout démolir, de gré ou de force. C’est dans cette perspective que ce dimanche 19 septembre 2010, ils ont organisé une manifestation de protestation contre la volonté du tout puissant Bittar déterminé à aller jusqu’au au bout de sa détermination à construire cette gare.

     

    Pour rappel il y a une semaine, jour pour jour, les jeunes de Sogoniko avaient  décidé de prendre le taureau par les cornes. La manifestation du dimanche dernier se justifie donc par le fait que la grosse pluie qui, dans la nuit du samedi au dimanche, s’est abattue sur la capitale, a déterré au moins trois cadavres du cimetière de Sogoniko. Une situation qui a attisé davantage la colère des manifestants. Aussi ont-ils décidé, ce dimanche matin, de  tout saccager après avoir barré l’avenue de l’OUA, au niveau du cimetière, en brûlé des pneus et y plaçant des branches d’arbres. Ainsi, la circulation était pratiquement bloquée du tournant de Sogoniko jusqu’au virage  de Niamakoro menant vers la Cité UNICEF.


    Cette manifestation a donné lieu à un véritable face-à-face entre la police et les jeunes. C’était tout simplement un combat inédit,  car autant les policiers  tiraient des gaz lacrymogènes sur les manifestants, autant ceux-ci leur lançaient  des cailloux et autres projectiles. Durant toute la matinée, le combat était acharné entre les jeunes et les policiers. Après de longs affrontements, la police a finalement réussi à disperser les manifestants.


    Selon certains manifestants que nous avons rencontrés sur les lieux, notamment  Mohamed Diané, Moussa Koné et Salia Traoré, ce combat n’est que le début d’une longue lutte dont personne ne peut prévoir l’épilogue. Comme pour dire que ce n’est que le début du commencement. « Les jeunes sont désormais déterminés à empêcher la construction de cette nouvelle gare », ont-ils clamé, plus que jamais déterminés. Une affaire à suivre donc…

                                      Zakariyaou  Fomba      

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER