Inculpé pour outrage à magistrat : Vieux Blen commence à compter ses nuits en prison

    5

    L’animateur de la radio “la voix des jeunes”, Adama Diarra dit Vieux Blen, a été placé sous mandat de dépôt, hier mercredi, 21 octobre 2020, dans l’après-midi. La veille, il a été convoqué par la brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ).

    Aussitôt arrivé chez les enquêteurs, Vieux Blen a été interrogé des heures durant, avant d’être conduit chez le procureur près du tribunal de grande instance de la commune III. Celui-ci, sans tergiverser, a décerné un mandat de dépôt contre lui.

    Il lui est reproché, en effet, le chef d’inculpation relatif à l’outrage au magistrat et atteinte à la dignité et à honneur de magistrat.

    Rappelons que son incarcération à la maison d’arrêt de Bamako est consécutive à une plainte des deux syndicats de la magistrature (SAM et SILMA). Les syndicalistes estiment qu’il a “insulté les magistrats” dans des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, lesquelles concernent l’affaire Sidiki Diabaté et Mamassita.

    Vieux Blen passe ainsi sa première nuit à la maison d’arrêt de   Bamako. Son procès est annoncé pour le 15 Décembre 2020

    A suivre

    Seydou Diamoutené

    Commentaires via Facebook :

    5 COMMENTAIRES

    1. Monsieur les juges au lieu d’emprisonner ce pauvre monsieur qui représente le 4 ème pouvoir, dites nous la vérité sur cette histoire qui semble quand même vous discréditez. Le monde entier vous regarde. Ne fragilisez pas ce nouveau pouvoir svp.

    2. JE PENSE QUE C’EST UNE BELLE LECON POUR POUR TOUS.
      MAINTENANT IL VA REMUER SA LANGUES 7 FOIS AVANT DE PARLER ET DIRE DU N’IMPORTE QUOI.
      A SAVOIR QUE NOTRE LIBERTE S’ARRETE LA COMMENCE CELLE DS AUTRES.
      VIVE LE NOUVEAU MALI

    3. IL N’ EST PAS QUESTION DE BLAMER OU DÉFENDRE “Vieux Blen”, MAIS, MAIS, ENCORE MAIS,

      ICI AU MALI , LES VOLEURS, LES MENTEURS, LES TRAITRES ET LES “SON-OF-A-BITCH”-s N’ AIMENT PAS QU’ ON LES NOMME COMME TELS.

      MAIS LES VOLEURS, LES MENTEURS, LES TRAITRES ET LES “SON-OF-A-BITCH”-s DOIVENT SAVOIR QUE LES TEMPS ONT CHANGÉ…

      DÉSORMAIS, ILS SERONT CIRCONCIS, KA OU BOLO KO, SUR LA PLACE PUBLIQUE.

      UN CIRCONCIS NE VOLE PAS, NE MENT PAS, NE TRAHIT PAS.

      SANEE ANI KONTRON..!!!

      • Les juges ne sont que des hommes et resteront comme tels. Aucune comparaison avec Dieu, ces sont des mortels comme tant d’autres. Ils n’ont plus de mérite que nul autre dans la construction d’une nation, et s’ils veulent être respectés, ils doivent se respecter eux-mêmes d’abord. Au Mali, ils font plus que d’abuser de pouvoir.

        Pensées rebelles.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here