Inondation : Yélimané coupé du reste du pays

    3

    Yélimané est coupé du reste du pays depuis quelques jours, conséquences des fortes pluies qui se sont abattues sur cette localité les 15 et 16 juillet derniers, En effet, la route goudronnée reliant Yélimané à Kayes a été coupée par les eaux de pluie en trois endroits : Tambacara, Dogofri, Diandioumbéra. Certains voyageurs ont fait trois jours sur ce trajet de 150 km avec des traversées par pirogue et l’utilisation de tricycles.

    D’ailleurs, à Dogofri, une pirogue a chaviré dans la nuit du lundi 20 juillet. Heureusement, les onze passagers ont été repêchés sains et saufs. Le second axe Yélimané-Dialaka nécessite sept heures de voyage pénible. Les gros porteurs ne peuvent pas l’emprunter.

    Avec ces difficultés, le prix du transport est passé de 4.000 à 8.000 Fcfa sur l’axe Yélimané-Kayes et 7.500 Fcfa sur l’axe Yélimané-Dialaka-Kayes. Les prix des denrées de première nécessité ont également pris l’ascenseur.

    D’autres sont en rupture. Le sac de riz de 50 kg a augmenté de 1.000 Fcfa. Le kilo de l’oignon est passé de 600 à 1.000 Fcfa. Malgré tout, ce produit est aujourd’hui introuvable sur le marché. Certaines personnes ont déjà commencé à faire des stocks de nourriture pour prévenir la rupture.

    ……..lire la suite sur lessor.site

    Commentaires via Facebook :

    3 COMMENTAIRES

    1. Nicely done & written.
      I’ve just started writing very recently andd
      have seen lot of blogs simply rehash old ideas but add very
      little of benefit. It’s great tto see an insightful write-up of
      some axtual value to me and your readers.
      It is on the list off things I need to replicate as a new blogger.
      Rezder enngagement and material value are king.

      Some excellent thoughts; you’ve absolutely got oon my list of blogs
      tto watch!

      Continue the fantastic work!
      Well done,
      Doe

    2. Pour minimiser ( … ? ) cette histoire de la ROUTE COUPEE vers Yélimané à cause des fortes pluies.

      L’ORTM, notre Télévision Nationale, nous a montré pendant de longues minutes interminables, les images de nids de poules remplis de flaques d’eau dans Bamako et environs.

      Les calvaire des automobilistes Bamakois qui sont obligés de redoubler d’adresse pour éviter ces marres d’eau. Pauvres Bamakois… !

      Et ces Ruraux qui se plaignent de ne pas avoir de Routes praticables toutes saisons… !

      Vous voyez comment ils traitent les Gens des Campagnes… ?

      Ils prennent les ruraux pour des imbéciles… !

      Cet exemple est une des raisons qui font que ça va pas au Mali. Des petits détails qui en disent beaucoup que nos Gouvernants ” ne voient pas “.

      Vivement le Mali pour nous tous.

    3. Pour minimiser ( … ? ) cette histoire de la ROUTE COUPEE vers Yélimané à cause des fortes pluies.

      L’ORTM, notre Télévision Nationale, nous a montré pendant de longues minutes interminables, les images de nids de poules remplis de flaques d’eau dans Bamako en environs.

      Les calvaire des automobilistes Bamakois qui sont obligés de redoubler d’adresse pour éviter ces marres d’eau. Pauvres Bamakois… !

      Et ces Ruraux qui se plaignent de ne pas avoir de Routes praticables toutes saisons… !

      Vous voyez comment ils traitent les Gens des Campagnes… ?

      Ils prennent les ruraux pour des imbéciles… !

      Cet exemple est une des raisons qui font que ça va pas au Mali. Des petits détails qui en disent beaucoup que nos Gouvernants ” ne voient pas “.

      Vivement le Mali pour nous tous.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here