Insécurité à Bamako : Une 3è station de Dia négoce de suite attaquée hier à Missabougou par des bandits

    5

    L’attaque en série des stations Dia Négoce par les bandits se poursuit. Après la station de Yirimadio le 5 décembre, celle de Banankabougou le 14 janvier dernier, une autre située à Missabougou à quelques mètres du 3è pont a reçu la visite de deux bandits armés, tôt le mercredi matin. Les deux pompistes en service ont été dépouillés.

    Selon le responsable de la station, les braqueurs sont partis avec 61 650 FCFA.  Après ces attaques, la direction de Dia Négoce prévoit une réunion d’urgence, ce jeudi avec les gérants de toutes ses stations afin de se mettre d’accord sur les mesures sécuritaires à prendre pour protéger les pompistes, nous a confirmé le directeur adjoint de Dia négoce.

    Maliki Diallo

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    5 COMMENTAIRES

    1. Chers Amis et chers Co-Internautes, bjr. Je suis malienne à 100% (de père et de mère). Mon mari ainsi que tous mes enfants sont 100% maliens. C’est le travail qui nous a emmené au Togo. Je suis Professeure vacataire et mon mari travail dans une Unité de production à Lomé. J’aime mon pays et c’est pourquoi que, chaque fois que j’ai une minute de pose, j’ouvre mon portable pour voir ce qui se passe dans mon noble pays. Le Mali est un pays envié par plusieurs autres. Seulement, voilà que nous sommes entrain de tomber trop bas par le comportement pas très catholique de nos actuels dirigeants. Je suis musulmane à 100% mais j’ai beaucoup d’amies chrétiennes qui ne sont pas non plus mauvaises. Elles sont très collaborables et nous vivons bien ensemble. Je voudrais juste déplorer le fait que successivement que c’est la station Dia Négoce qui est attaquée et, en lisant les différentes rubriques, on se rend compte que ce sont les mêmes manières d’opérer. C’est cela qui m’a un peu tiquée. Sinon franchement, l’insécurité règne dans notre cher pays et cela devient de plus en plus inquiétant. Nous appelons tous nos dirigeants à revoir leurs stratégies de lutte contre ce phénomène. Si vous êtes proches des acteurs de prises de décisions ou si vous connaissez des gens proches d’eux, prière leurs dire que “ON A MARRE DE TOUT CA”!!! Merci beaucoup pour vos marques de considération à mon égard. Salut à tout le pays à travers vous tous!

    2. @ la grande sœur,
      peut être que vous ne vivez ailleurs, sinon ce ne sont pas seulement les stations Dia Négoce qui sont victimes des cambriolages de ces bandits criminels qui ont pris le terrain de nos forces de sécurité a Bamako. Vous vivez où alors? Ce n’est non plus a cause de “permanence de 24/24”. La sécurité des personnes et de leurs biens c’est 24/24 et non 12/24. Des domiciles sont cambriolés chaque nuit par des bandits lourdement armés en 4×4 fumées sans-plaques qui circulent en plein état d’urgence a 3h du matin ; des motoristes braqués et dépouillés de leurs motos aux coins de routes, d’ argent et téléphones; des business braqués en plein jour…. c’est de l’insécurité incontrôlées a Bamako et au Mali en général.

    3. La grande soeur,
      Les stations Dia Négoce assurent une permanence de 24h/24h. Je crois que c’est ce qui cause le risque. Les grandes stations ferment à une certaine heure de la nuit. La théorie du complot n’est pas non plus à écarter, peut-être.

    4. Bjr “la grande soeur”. Franchement vos interventions sont pertinentes. Votre français est bien corrigé et vous le maîtrisez parfaitement. Etes-vous professeur dans une école ? Parce que, très généralement, ce sont les professeurs qui maîtrisent bien la langue de Molière.
      Prière me répondre s’il vous plait.

    5. Est-ce qu’il ne serait pas mieux de bien questionner les agents mêmes de cette société? Je dirai “OUI”! Parce que, les stations Dia Négoce ne sont pas les seules stations à Bamako et ne sont pas aussi les plus riches. Donc pourquoi à chaque fois les stations Dia Négoce? Est-ce qu’il n’y a pas une complicité interne quelque part? Je crois que la question mérite d’être posée!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here