Trois mois après son évasion : Yacouba tombe dans le filet de la gendarmerie nationale

    1

    Récidiviste de vols qualifiés et d’évasion, Yacouba Bagayoko vient de tomber dans les filets  de la Brigade territoriale de Bamako-Coura. Il a été différé lundi devant le Tribunal de première instance de Kati

    Après l’arrestation de la bande de Soumaila Coulibaly dans le Mandé, la Brigade territoriale de Bamako-Coura vient de mettre hors d’état de nuire Yacouba Bagayoko. le samedi 19 décembre aux environs de 6 heures que les forces de l’ordre et de sécurité au poste péage de Samako ont été saisies par Madou Coulibaly du vol de son mouton dans la nuit du 18 au 19 décembre à 2h.

    Aussitôt, l’équipe de l’officier de police judiciaire, le commandant de  la Brigade territoriale de Bamako-coura, Lassana Tamba Keita, son adjoint   adjudant-chef Boubacar Haidara et ses éléments ont diligenté une recherche pour mettre le grappin sur le malfaiteur.

    Avec la collaboration des habitants, les gendarmes ont trouvé un animal au bord du marigot dans la forêt de Samako. C’est autour de ce marigot que les gendarmes et les cellules de surveillances locales ont tendu un piège qui a abouti à son arrestation  puisque Yacou est revenu récupérer  son butin. Il fut alors cueilli à froid dans la forêt et conduit au poste de péage de Samako avant d’être transféré à la Brigade territoriale de Bamako-Coura.

    A l’interrogatoire, Yacouba Bagayogo a reconnu les faits qui lui sont reprochés, ainsi que leur mode opératoire. Il est connu dans les archives de la justice pour avoir été arrêté  trois fois dont les dernières en date ont eu lieu les d 31 mars et 9 septembre derniers. Les habitants  du Mandé  pensent qu’il a des pouvoirs mystiques. En attendant, il a été mis à la disposition du Tribunal de la première instance de la ville de Kati.

    Bréhima Sogoba

    PARTAGER

    1 commentaire

    Comments are closed.