FEBAK ouvre ses portes aujourd’hui : Une organisation aux normes internationales

3

Organisée dans le cadre de la promotion économique, commerciale et industrielle, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, en partenariat avec le Centre Marocain de Promotion des Exportations (Maroc Export) et l’Office des Foires et Expositions de Casablanca (OFEC), organise la 11ème édition de la Febak du 15 au 25 janvier 2015, au Parc des expositions de Bamako sous le thème : la relance économique du Mali. Lors d’un point de presse organisé hier pour informer l’opinion de l’état de l’organisation, le président du collège transitoire de la Chambre du commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Mamadou Tiéni Konaté a affirmé que l’organisation a dépassé les estimations, mais s’est réjoui du fait qu’elle répond aux normes internationale des foires. Les 500 stands prévus sont tous réservés et payés alors que plus de 200 exposants inscrits attendent des places, du jamais de l’histoire de l’organisation de la Febak.

Selon M. Konaté, plus vingt pays à travers le monde seront présents. Il expliquera que la présente édition a connu beaucoup d’innovations pour que l’événement soit un événement international digne de nom et de le faire désormais une rencontre de rêve.

«  Pour la première fois, la Febak est organisée autour de deux composantes majeures à savoir. Une composante salon de partenariat avec des rencontres B2B du 15 au 18 janvier 2015 sur les secteurs construction, énergie-électricité, santé, agroalimentaire, formation et Technologie de l’information où des rencontre d’affaire se tiendront. Une composante commerciale d’une durée de dix (10) jours d’exposition-vente de produits locaux, d’artisanat et divers produits manufacturés internationaux » a souligné M. Konaté. Les hommes d’affaire qui se retireront le 18 janvier, leurs places serviront allouées aux personnes sur la liste d’attente.

Pour la bonne réussite de la foire, la CCIM  n’a pas lésiné sur les moyens avec l’aménagement du site qui deviendra désormais le Parc international d’exposition de Bamako. Les mesures sécuritaires, d’hygiènes, sanitaires environnementales, sont entre autre assurées. Plus 60 policiers et 90 pompiers sont sur places. Des toilettes VIP sont réalisées, l’eau et la lumière sont également disponibles en qualité en quantité.  Pour satisfaire les exposants, le président de la CCIM a révélé que la foire continuera jusqu’à la fin du moi.

Maliki Diallo       

 

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. on Friday.Gunmen kidnapped the man last Friday in the soestuathern town of Warri. They killed his driver and demanding a 50 million naira ($310,300) ransom, a security source said.”The US citizen kidnapped a week ago has been released by his captors,” Charles Muka, police spokesman for Delta state, said, identifying him as William Gregory, 50. “We are informed by the company he works for that no ransom was paid.”A spokeswoman in the U.S. embassy said: “I can confirm he was released, but can`t comment further.”The Niger Delta, heartland of Africa`s biggest oil and gas industry, is prone to bouts of unrest and riven by militant factions. Gangs use guns and speedboats to run criminal fiefdoms that profit from kidnapping, robbery and oil theft.Militant activity decreased after an amnesty for several commanders in 2009, but the region remains volatile.Gangs in the region usually kidnap for ransoms rather than for political or ideological reasons.The German Foreign Ministry confirmed on Friday that a German citizen had been kidnapped in northern Nigeria, where a violent Islamist sect is waging an insurgency against President Goodluck Jonathan`s government.

  2. A little rationality lifts the quality of the debate here. Thanks for cotnniburitg!

Comments are closed.