Concours d’entrée à la Fonction publique : 62 448 candidats pour 883 emplois en compétition

0

Ces concours se dérouleront les 19, 20, 26 et 27 février 2022 et les 05 et 06 mars 2022, soit en six journées, dans  12 Centres dont 6 à Bamako et 6 dans les régions

Le Premier ministre Dr Choguel K. Maiga, accompagné de plusieurs membres du Gouvernement dont Mme le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Awa Paul Diallo, a lancé officiellement le samedi 19 février 2022 au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD), les épreuves des concours directs de recrutement de 883 nouveaux employés dans la Fonction publique au compte de la santé et du développement social ; de la justice ; de l’éducation nationale et autres départements ministériels au titre de l’année budgétaire 2021.

Sur  63 529 dossiers déposés 62 448 dossiers de candidatures ont été acceptés. 1081 dossiers ont fait de rejet pour les motifs de non-conformité de diplômes avec la spécialité annoncée, le dépassement d’âge limite de recrutement, le niveau de diplôme non concerné.

Ces concours se dérouleront les 19, 20, 26 et 27 février 2022 et les 05 et 06 mars 2022, soit en six (06) journées, dans les 12 Centres dont 6 à Bamako et 6 dans les régions notamment : Kayes, Ségou, Sikasso, Mopti, Tombouctou et Gao. Ils concernent toutes les catégories (A, B2, BI et C) et presque tous les secteurs des centres régionaux. Le coup d’envoi a été donné ce samedi 19 février 8h30 au Lycée Ba Aminata Diallo de Bamako par le Premier ministre Dr Choguel K. Maiga en présence du plusieurs membres du Gouvernement, sous une haute surveillance des forces de l’ordre. C’est dans la salle de la spécialité agriculture, agronomie, production végétale que le Premier ministre Choguel K. Maiga, avec l’aide de la ministre en charge de la Fonction Publique et le directeur du concours ont ouvert l’enveloppe contenant les sujets du concours directs de recrutement de 883 nouveaux agents dans la Fonction publique. Ce geste marque le démarrage officiel des concours.

« Nous plaçons cet évènement sous le signe de la confiance retrouvée, de l’équité  et de la justice », a déclaré le Premier ministre, lors du lancement du concours. Choguel K. Maiga a ensuite, au nom des plus hautes autorités de la Transition, transmis aux jeunes candidats du concours, leur message d’espoir et de confiance en nous-mêmes. ‘’J’ai dit aux jeunes que le Gouvernement fait tout pour que les maliens comprennent que sa vocation, c’est de rendre les maliens de plus en plus heureux tous les jours. J’ai dit également aux jeunes qu’ils doivent avoir confiance en eux-mêmes, à travers eux le peuple aura confiance à lui-même’’, a-t-il déclaré. Il a poursuivi son message en annonçant que ‘’ le Gouvernement a tenu à ce que tout soit mis en œuvre pour que la transparence soit de règle. Pour ça, il a salué les efforts consentis par Mm le ministre de la Fonction Publique dans les préparatifs du concours. Avant de prodiguer conseil aux jeunes candidats, tout en les invitant à la persévérance en disant « que ceux qui, par hasard ne passeraient pas à ce concours ne doivent pas baisser les bras. La vie c’est une lutte, l’homme, depuis l’enfance, il se lève, il tombe, il se blesse jusqu’à ce qu’il marche ». Avant d’annoncer qu’il y aura un autre concours courant cette année.

Bonne chance à tous !

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here