FONCTION PUBLIQUE : Une légère hausse de la valeur indiciaire des salaires en 2007

0

La 43e session du Conseil d’administration de la Caisse des retraites du Mali s’est tenue le lundi 4 décembre au siège dudit service. A la faveur de cette session, il ressort d’une note sur le projet de budget 2007 de la caisse des retraites, qu’à la demande des partenaires sociaux, le gouvernement a décidé d’augmenter la valeur indiciaire des salaires des fonctionnaires de 292, 50 à 300 F CFA à compter du 1er janvier 2007.

e Projet de budget 2007 de la Caisse des retraites du Mali est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 30 882 000 000 F CFA, soit une augmentation de 11, 59% par rapport au budget de 2006 qui était de 27 673 500 000 F CFA.

   Le budget 2007 est donc en hausse de 3 208 500 000 F CFA par rapport à celui de 2006.

   Examen de ce projet de budget et du plan d’action 2007, le point d’exécution des recommandations de la 41e session du Conseil d’administration et le procès verbal de la 42e session du Conseil d’administration ont constitué l’ordre du jour de cette 43e session du Conseil d’administration de la Caisse des retraites du Mali.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, Amadou Rouamba, Secrétaire général du ministère du Développement social, de la solidarité et des personnes âgées, a souligné que le budget de la Caisse des retraites du Mali au titre de l’exercice 2007, a été préparé dans un contexte difficile.

Cette situation est à l’origine de l’accentuation de l’écart entre les cotisations et les prestations. Selon l’orateur, la 42e session du conseil d’administration, qui a eu  lieu le 2 novembre 2006, a permis à l’institution de se doter d’un accord d’établissement qui accorde des avantages à son personnel. "Cette nouvelle situation va, sans doute, engendrer de nouvelles charges de personnel" a-t-il laissé entendre.   S’agissant de la mise en œuvre prochaine de l’assurance maladie obligatoire à partir de l’année 2007, M. Rouamba a affirmé que cette nouvelle situation va  imposer à la CRM des préalables dont la déconcentration de ses structures au niveau des cercles.

Cette déconcentration doit se dérouler progressivement. L’orateur a affirmé qu’en 2007, la CRM envisage d’ouvrir des centres de paiement au niveau de sept cercles choisis en fonction du nombre élevé de leur population cible. Il s’agit des retraités et des fonctionnaires.

Concernant l’impact de cette déconcentration, le Secrétaire général a indiqué qu’elle se sentira au niveau des charges de personnel, de fonctionnement et au niveau des dépenses d’investissement. Il a souligné qu’en 2007, environ 1110 fonctionnaires civils doivent faire valoir leur droit à la retraite.

Ce départ massif fait suite à la prolongation de l’âge d’admission à la retraite consacrée par le nouveau statut de la fonction publique en vigueur depuis 2002. On constate cependant que le nombre de retraités militaires pour la même période n’est pas encore connu.

Par ailleurs, le changement de statut du personnel des collectivités territoriales et son affiliation à la CRM atténuera la baisse des cotisations consécutive au départ massif à la retraite des fonctionnaires civils.

Abdoul  Karim  KONE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER