Formation Professionnelle : Le Pm Choguel Kokalla Maiga a présidé les travaux des états généraux de la formation professionnelle et de l’insertion

1

C’est au cours d’une cérémonie que le Chef du Gouvernement SEM Choguel Kokalla Maiga a présidé le lancement des travaux des états généraux de la formation professionnelle et de l’insertion, c’était ce jeudi 29 juillet 2021 au Centre de formation professionnelle Chino/Malien à Sénou. 

-maliweb.net– Pendant deux jours, acteurs et partenaires en charge de la formation professionnelle feront les états généraux de la formation professionnelle et de l’insertion pour pouvoir désormais réduire progressivement le taux de chômage des jeunes en renforçant leur employabilité…Et aussi traduire l’engagement au plus haut niveau du Gouvernement de Transition à l’endroit des jeunes en quête d’orientation, de formation et d’emploi décent.

Ces Etats généraux offrent l’occasion de partager le rapport issu du diagnostic organisationnel du sous-secteur de la formation professionnelle et de l’emploi. Il s’agira également , lors de ces assises : d’évaluer les textes réglementaires et législatifs qui régissent le secteur en vue de leur efficacité et complémentarité ; d’évaluer le mécanisme de financement de la formation professionnelle et l’opérationnalisation des centres de formation existants ; de développer des mesures rigoureuses garantissant la qualité dans la procédure d’obtention des agréments ; d’évaluer la maîtrise d’ouvrage de la formation professionnelle par les collectivités territoriales, pour en faire un véritable outil  de développement porté sur les potentialités économiques réelles des régions et autres niveaux de collectivités et enfin d’échanger autour des modèles de gestion partenariale du Partenariat Public Privé pour convenir d’un modèle adapté au contexte du Mali.

Pour le chef de file du sous-groupe d’intérêt ‘’ Emploi et Formation professionnelle’’  François TIROT se réjouit de voir l’importance accordée par le Gouvernement de Transition à la formation professionnelle car selon lui la crise que nous vivons est l’une des causes du manque d’expertise de formation professionnelle pour les jeunes du Mali. Et il a tenu à rassurer le gouvernement la disponibilité des partenaires techniques et financiers à accompagner le Mali.

Quant au Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation professionnelle Bakary Doumbia, cette cérémonie l’offre une occasion particulière de partager avec l’assistance, la vision claire de son département sur la formation professionnelle, en l’occurrence la qualification aux métiers de nos ressources humaines en vue de promouvoir leur insertion. « Le Mali, à l’instar des autres pays en voie de développement, ne peut compter que sur la capacité d’initiatives et d’interventions de ses enfants préparés pour relever les nombreux défis qui s’inscrivent aujourd’hui dans un contexte de compétitivité au niveau sous régional et international. Pour ce qui nous concerne, il s’agit en même temps de contribuer à l’accroissement de la productivité et de la rentabilité de nos activités économiques d’une part et de satisfaire les conditions d’une croissance économique soutenue, d’autre part » Explique le Ministre.

Le Pm Choguel Maiga dira que c’est avec un grand intérêt qu’il préside la cérémonie et avec un sentiment de satisfaction du lieu où se tient les états généraux de la formation professionnelle et de l’insertion dans un centre de formation. Et invite, tous les participants à diagnostiquer sans complaisance les différents facteurs et enjeux de la formation professionnelle.

 Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. BIEN JOUE CHOGUEL

    IL FAUT SUIVRE LE MODELE ALLEMAND QUI EST L INTENSIFICATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AFIN DE FAIRE DECOLLER NOTRE INDUSTRIE VIA RACES D ENTREPRENEURS ET CAPITAINES D INDUSTRIE DIGNE DE CE NOM

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here