PACAO : journée d’échanges entre établissements financiers et acteurs agricoles cibles

0

Les acteurs des filières cibles du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PACAO) et les établissements financiers ont échangé au cours d’un atelier de mise en relation. Le lancement de l’activité a eu lieu, ce mardi 9 août, au CICB, sous la présidence du Secrétaire général du ministère du Développement rural.

« Les opportunités d’accès au financement des entreprises du secteur agricole auprès des établissements bancaires du Mali : de la Banque Atlantique Mali / BNDA Mali ». Tel était le thème de l’atelier de mise en relation. L’activité vise à mettre en place des dispositifs pérennes de financement des PME maliennes. « Chaque acteur présent aujourd’hui doit jouer sa partition dans ce sens puisque cela est la seule recette pour permettre aux secteurs productifs et de la transformation de se développer », a indiqué Salvador Pinto Da Franca, représentant l’Union européenne.

Au Mali, les chaînes de valeur retenues dans le cadre du PACAO sont : la filière mangue, la filière viande bétail, la filière Karité, la filière horticole. Le programme de 5,5 millions d’euros, financé par l’UE, veut accroître la compétitivité des acteurs de ces filières sur le marché national, régional et international. En dehors du Mali, il est mis en œuvre dans les 15 pays de la CEDEAO en plus de la Mauritanie pour une enveloppe globale 120 millions d’euros.

Pour une durée de 36 mois, le PACAO intervient au Mali dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et dans le district de Bamako. Satisfait de l’atelier et du programme en général, le secrétaire général du ministère du Développement rural, Daniel Siméon Kéléma, a rappelé le contexte dans lequel ce programme est mis en œuvre au Mali. Un contexte marqué par une insécurité alimentaire sévère avec un pic de 1,3 millions de victimes en 2014.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here