Point sur le plan de travail annuel de l’ANPE : A mi-parcours, un taux de réalisation prometteur de 61,5%

1

L’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) a tenu, le 05 août 2020, son traditionnel point de presse semestrielle dans l’enceinte de son Centre de Perfectionnement et de Reconversion (CPR). Objectif : partager avec les médias les réalisations de son Plan de Travail Annuel. L’événement s’est déroulé sous la houlette du président de son Conseil d’administration, Issa Bengaly, et en présence du Directeur Général de l’agence, Ibrahim Ag Nock, qui en ont tour à tour planté le décor et situé le cadre. Le président du conseil d’administration, dans ses mots de bienvenue, a ainsi insisté sur le rôle de la presse en tant que vecteur indispensable est de sensibilisation des demandeurs d’emploi ainsi que des partenaires sur les objectifs stratégiques à atteindre dans la synergie d’actions.

«Loin d’une publicité, l’objectif de ce point de presse est dans un esprit de partage permettre aux médias de relayer auprès de nos groupes cibles dans leur diversité», a expliqué pour sa part le DG Ag Nock avant de faire le point sur l’exécution du Programme de travail annuel (PTA).  Selon  Ibrahim Ag Nock, son agence, dans le cadre de la mise œuvre du Plan stratégique de développement (PSD) 2016-2020, a programmé 104 activités prenant l’amélioration et l’adéquation des capacités organisationnelles et opérationnelles de l’Anpe, l’accentuation de sa visibilité et la convivialité de ses relations avec ses usagers/clients et ses partenaires, le développement et la mise en œuvre des programmes spécifiques pour la promotion de l’emploi, ainsi que les activités ayant trait au renforcement de l’accompagnement des collectivités territoriales dans la conception et l’exécution de leurs programmes sectoriels en lien avec l’emploi, l’accroissement de l’accès des groupes cibles de l’Anpe à des programmes d’apprentissage, de perfectionnement et de reconversion.

S’y ajoutent divers domaines d’intervention parmi lesquels le DG Ag Nock a retenu, entre autres, la promotion de l’emploi pour 19 activités, l’intermédiation pour une dizaine, le perfectionnement pour plus d’une trentaine, sans compter les études et la production statistique (13), l’administration (8), la coopération et migration (8) et la communication (14).

Évaluant ainsi le plan de travail annuel (PTA), le Directeur général a noté 15 activités totalement réalisées, 49 en cours de réalisation et 40 autres programmées pour le second semestre de 2020. Sur le volume des activités annuelles di PTA on dénombre, en tout état de cause, d’exécution du PTA, 104 activités programmées en 2020 contre 103 en 2019 et sur lesquelles plus de la soixantaine ont été déjà exécutées ou sont en cours d’exécution, soit une réalisation globale de 61,5 % contre 67 % au premier semestre 2019.

Cette baisse, selon M Ag Nock, s’explique par l’avènement de la pandémie de la Covid-19, qui est venue en rajouter à la crise sécuritaire que le pays traverse depuis 2012. Laquelle crise a connu des péripéties, soubresauts et conséquences perturbatrices sur les activités de l’Agence, a laissé entendre le DG.

Mais nonobstant l’impact de la pandémie, explique-t-il, l’agence a pu enregistrer au premier semestre de l’année 2020 un total de 1635 demandes d’emploi, effectué 899 offres d’emploi et procédé à 778 placements. L’Anpe a également visité des centaines d’entreprises et délivré 480 attestations d’ouverture d’établissements.

 

Amidou KEITA

 

Pour un meilleur rendement de ses agents

 

L’ANPE a consenti 102 millions à la commodité de ses locaux

 

En marge de la présentation du Plan de Travail Annuel de l’ANPE devant les médias, le Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnel, Drissa Guindo, a inauguré le nouveau bâtiment R+1 de la structure dirigée par le M Ibrahim Ag Nock. C’était en présence du président du Conseil d’administration Issa Bengaly, ainsi que des nombreux travailleurs sous l’égide de leur Directeur général.

De 11 bureaux, ce bâtiment a été réhabilité et passe à 29 bureaux et 17 toilettes dont 8 publiques, pouvant accueillir jusqu’à 35 travailleurs avec les commodités requises. Le Directeur général a rappelé pour la circonstance que le plan de construction de l’édifice a été validé par le directoire et l’ensemble des cadres de l’Anpe au cours d’une séance de présentation faite par l’architecte. Conçu en un seul bloc, l’architecture offre une bonne fonctionnalité et une bonne complémentarité des différents services, a laissé entendre pour sa part l’ingénieur conseil

Le DG s’est dit quant à lui convaincu qu’avec cette amélioration des capacités organisationnelles de l’Anpe à travers ce nouveau bâtiment, ses collaborateurs travailleront dans des conditions optimales afin d’engranger d’autres résultats plus probants dans l’exécution de leurs missions. Il a par ailleurs invité le personnel de l’Anpe à prendre soin du joyau et à y assurer une qualité d’entretien digne de l’investissement. En effet, le bâtiment, selon le Directeur général Ibrahim Ag Nock, a coûté à l’Anpe, la somme de 102 millions FCFA.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il faut justement démanteler toutes ces structures budgétivores et futiles comme ANPE, APEJ et autres pour investir directement dans la formation de nos jeunes. Depuis leurs créations, les seuls réels emplois crées et pourvus par ANPE et APEJ sont ceux occupes par leurs propres employés. Elles servent absolument à rien, sauf le gaspillage de l’argent du contribuable Malien !
    Nos programmes de formations académiques et professionnels sont mal adaptés aux besoins du marché d’emploi. Voilà pourquoi les jeunes n’arrivent pas à décrocher des emplois. A quoi sert ANPE ou APEJ, si ce problème fondamental n’est pas réglé ?
    Toutes les données statistiques présentées par ces structures sont des chiffres fabriqués de toute pièce par leurs apprentis statisticiens. Elles ne peuvent meme pas vous dire avec certitude le taux de chômage au Mali.
    C’est une connerie administrative!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here