Promotion des compétences féminines du Mali : Le PRECOFEM outille ses points focaux

0

Le Secrétaire général du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Chiaka Magassa, a présidé  l’ouverture des travaux de l’atelier de formation des points focaux du projet d’émergence des compétences féminines du Mali  (Precofem) le 6 juillet 2021 au Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE).

Dans le cadre de la mise en œuvre efficiente de la loi 052 instituant mesures de  promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives, le ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, à travers le CNDIFE, a initié le Projet d’émergence des compétences féminines du Mali en vue de contribuer à l’application de cette loi . Pour ce faire, il vise à : « identifier, de mobiliser et de valoriser les compétences féminines afin de mettre à la disposition des décideurs publics, politiques et privés des outils d’aide à la prise de décisions pour les recrutements et les fonctions nominatives et électives »

La présente rencontre s’inscrit dans ce cadre, et les participantes venues des régions et des cercles du Mali, font durant deux  jours, être outillées à bien mener l’indentification et l’inscription massive des compétences féminines. Elles seront également renforcées sur les  objectifs du Prescofem en vue d’atteindre les objectifs du projet.  Pour le SG du département de la femme, la disponibilité de tels outils notamment à la veille des élections générales de 2022, sera d’une importance capitale. Il a également profité de l’occasion pour  vivement remercier les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement. Des remerciements repris par le Commissaire adjoint au Développement Institutionnel, qui  a joint ses propos à celui de Monsieur Magassa pour remercier l’ambassade du  Canada  pour le financement accordé au  projet.  Pour rappel, c’est en 2019, avec l’appui du Commissariat au développement Institutionnel, que le Precofem a bénéficié du financement d’un programme triennal dans le cadre des « Initiatives des Réformes et l’Administration Publique Malienne 2020-2022 » financé par le Canada.  La représentante de ONU-Femme ainsi que celle de l’Ambassade du Canada, ont exprimé l’importance de la  prise en compte de la dimension genre pour leurs organisations.  Avant de réaffirmer leur disponibilité à accompagner le département de la femme, de l’enfant et de la famille dans cette dynamique.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here